Changer d'édition

CFL multimodal renforce sa flotte
Économie 27.08.2020 Cet article est archivé

CFL multimodal renforce sa flotte

Les wagons verts ont déjà pris place sur le réseau luxembourgeois, sur le site intermodal de Bettembourg-Dudelange.

CFL multimodal renforce sa flotte

Les wagons verts ont déjà pris place sur le réseau luxembourgeois, sur le site intermodal de Bettembourg-Dudelange.
Photo : CFL Multimodal
Économie 27.08.2020 Cet article est archivé

CFL multimodal renforce sa flotte

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Si la filiale dédiée au fret des CFL a choisi de s'équiper de 50 nouveaux matériels made in Slovakia, c'est qu'il y a de bonnes raisons derrière cet investissement. A commencer par s'offrir la possibilité d'un plus fort cadencement sur certaines destinations.

Vous ne connaissez pas la société Tatravagónka? La branche multimodale des CFL, si. Il est vrai que l'entreprise en question détient à elle seule 40% du marché européen du wagon de fret. Et c'est vers ses ateliers en Slovaquie que la filiale des Chemins de fer luxembourgeois vient de se tourner pour acquérir 50 nouveaux wagons. Des modèles à double poche, T3000. Montant de la facture? Motus. Par contre, sur l'emploi de ces équipements CFL est plus loquace.

Ainsi, cette commande permettra de grossir la flotte à disposition de wagons pouvant assurer le transport de semi-remorques mais aussi de conteneurs normalisés, manipulés par grue. Et cela sur tous les réseaux ferroviaires européens à écartement des voies normal. Mais, surtout, l'originalité de ces engins tient en l'intégration d'un capteur GPS. Ainsi, à tout moment, est-il possible de géolocaliser la progression du chargement. Un atout dans le monde de la logistique où chaque seconde compte. Ce système de «Track & trace» sera disponible sur les portails clients et fournisseurs de la solution intégrée de CFL intermodal, MIRABELLE. 

Avec cet investissement dans une nouvelle flotte de wagons et dans des solutions digitales, CFL multimodal renforce sa gamme de services de transport combiné. Pour la branche, qui l'an passé a présenté un résultat positif de 3,4 millions d’euros, ce nouvel outil permet de croire au développement des connexions du terminal intermodal de Bettembourg-Dudelange vers l'Europe centrale et l’Europe du Nord.

Autre souhait : que ces wagons nouvelle génération permettent à l'opérateur luxembourgeois d'augmenter ses fréquences sur les liaisons existantes vers Lyon, Nancy, Paris, Anvers, Zeebrugge, Trieste, Kiel et Poznan. Un atout où côté belge notamment, la concurrence s'organise.

Illustration : Rapport CFL


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'une assure le pont aérien, l'autre sert la logistique nationale. Les sociétés Cargolux et CFL multimodal jouent un rôle primordial dans le transport, le stockage et la livraison de matériels sanitaires depuis le début de la crise du covid-19.
Cargolux en tant que pont aérien (26.04.2020)
A Dudelange, Déi Gréng veut transformer le vaste parking pour remorques de CFL-Multimodal en source d'énergie renouvelable. Le ministère de l'Energie assure vouloir porter le projet auprès de la société de chemins de fer.
Le site multimodal des CFL à Dudelange pourrait se couvrir de panneaux photovoltaïques.
Le train-test entre la Chine et le Grand-Duché a bien atteint le Centre multimodal de Bettembourg, ce samedi 2 novembre vers midi au terme d'un voyage de deux semaines. A quand maintenant le retour vers la province du Sichuan?
Le 19 octobre dernier, le vice-premier ministre François Bausch avait assisté au démarrage du convoi, depuis la capitale du Sichuan.
Les aléas climatiques contraignent chacun à s’interroger sur son bilan carbone. Lorsqu’on sait que près de 70% du transport terrestre de marchandises en Europe se fait par la route, pollution et congestion sont deux soucis majeurs. L’alternative du rail semble donc s’imposer…
CFL multimodal, Dudelange - Photo : Pierre Matgé