Changer d'édition

Ceratizit passe à 100% sous pavillon autrichien
Économie 24.02.2021

Ceratizit passe à 100% sous pavillon autrichien

Spécialisée dans la production d'outils en carbure de tungstène, l'usine de Mamer doit être intégrée au 1er mars dans Plansee.

Ceratizit passe à 100% sous pavillon autrichien

Spécialisée dans la production d'outils en carbure de tungstène, l'usine de Mamer doit être intégrée au 1er mars dans Plansee.
Photo: Pierre Matgé/archive
Économie 24.02.2021

Ceratizit passe à 100% sous pavillon autrichien

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
A compter du 1er mars, l'entreprise spécialisée dans la production d'outils de coupe et de métaux durs fera intégralement partie du groupe Plansee, leader mondial du secteur. Une annonce survenue mercredi qui suscite déjà certaines inquiétudes.

Déjà détenue par Plansee à hauteur de 50% depuis 2002, Ceratizit basculera à 100% sous giron autrichien à compter du 1er mars, annonce mercredi le leader mondial de la production métallurgique des matériaux en poudre. Justifiée par la volonté de «poursuivre la réussite de Ceratizit (...) encore plus rapidement et de manière encore plus durable», l'augmentation dans le capital de la société luxembourgeoise vise à «créer un groupe totalement intégré», selon le communiqué officiel.


Le groupe luxembourgeoise est un des leaders mondiaux dans le domaine des produits en carbure de tungstène.
Ceratizit investit pour optimiser sa production d'énergie
Le spécialiste mondial des produits en carbure de tungstène a signé mercredi un convention avec le gouvernement pour financer un projet visant à réduire sa production d'énergie sur son site de Mamer.

Bien que l'acquisition de la société luxembourgeoise soit qualifiée de «transaction la plus importante de l'histoire du groupe», aucun détail sur le montant en jeu n'a été communiqué. Une opération qui doit d'ailleurs encore être approuvée par les autorités de surveillance de la concurrence et qui ne manque pas de susciter les inquiétudes du côté syndical.

Qualifiée de «subite et surprenante» par le LCGB, syndicat majoritaire dans l'entreprise, l'annonce du changement d'actionnaire intervient dans «un contexte économique difficile» et pourrait se traduire par des «conséquences néfastes sur les emplois au Luxembourg». Raison pour laquelle le syndicat a demandé «une réunion en toute urgence» avec la direction générale et clame haut et fort son inquiétude quant à l'avenir de l'industrie au Grand-Duché.

«Le LCGB se doit de constater qu'une fois encore une empreinte importante de l'industrie luxembourgeoise sera vendue à un acteur hors du pays», assure le syndicat qui rappelle que cette annonce intervient «même pas une semaine après l'annonce de la vente de l'Etat de ses parties [sic] de Paul Wurth». Même questionnement de la part de l'OGBL qui s'interroge, mercredi dans un communiqué, sur «la future stratégie industrielle du groupe au Luxembourg» puisqu'outre le site de Mamer, le groupe possède trois autres entités - Ceratool et Ceraspin à Livange et Ceratunksten à Niedercorn - qui emploient quelque 150 salariés.

Selon le dernier bilan annuel de Ceratizit, l'entreprise basée à Mamer a dégagé au 29 février 2020 un bénéfice net de 27,9 millions d'euros et a distribué des dividendes à ses actionnaires à hauteur de 30 millions d'euros. Elle emploie quelque 1.200 salariés.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le leasing a dû emprunter de nouvelles routes
Quand la location de voitures avec option d'achat tousse, c'est tout le secteur auto du Luxembourg qui vacille. Responsables de la moitié des nouvelles immatriculations, les acteurs du leasing ont traversé 2020 en levant le pied.
Das Autoleasing kam besser durch die Krise als gedacht – auch mit verändertem Service.
«La crise a rendu les faiblesses plus visibles»
Pour le président de la Fedil, la pandémie n'a finalement fait qu'accélérer les restructurations. Mais si pour René Winkin, l'horeca et le commerce de détail seront touchés de plein fouet, l'industrie ne devrait pas non plus échapper au phénomène. Explications.
4.3. Wi / PK Fedil nach GV /  Rene Winkin Foto:Guy Jallay
Mamer privée d'eau pour cause de fuite industrielle
Dimanche, trois heures durant, les robinets de toute la commune du Sud se sont retrouvés à sec. L'explication a été trouvée: une fuite majeure a impacté l'usine Ceratizit. Problème résolu sans impact sur l'environnement assure l'entreprise.
Wi , Ceratizit , Mamer , Serie Hidden Champions , Industrie in Luxemburg , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Forte affluence sur le pavillon luxembourgeois à Cannes
Le marché international des professionnels de l’immobilier, plus connu sous l’abréviation "MIPIM", se tient du 12 au 15 mars au Palais des festivals et aux alentours. Plus de 200 participants se pressaient ce mercredi sur le pavillon national.
Enquête: McDonald's: le Luxembourg doit s'expliquer
La Commission européenne a demandé davantage d'informations au Luxembourg sur sa réglementation fiscale après des accusations d'évasion fiscale formulées à l'encontre de McDonald's, annonce l'agence de presse Reuters.
Des syndicats accusent Mc Donald's d'avoir échappé à environ un milliard d'euros d'impôts entre 2009 et 2013.  (Photo: AFP)