Changer d'édition

Centre de données Google: Bissen en compétition avec 4 sites
Économie 2 min. 14.12.2017 Cet article est archivé
Suède, Danemark, Autriche

Centre de données Google: Bissen en compétition avec 4 sites

Le centre de données de Saint Ghislain en Belgique.
Suède, Danemark, Autriche

Centre de données Google: Bissen en compétition avec 4 sites

Le centre de données de Saint Ghislain en Belgique.
Google
Économie 2 min. 14.12.2017 Cet article est archivé
Suède, Danemark, Autriche

Centre de données Google: Bissen en compétition avec 4 sites

Pierre SORLUT
Pierre SORLUT
Le géant américain du net ignore quand il prendra une décision sur l'affectation du site acheté ce lundi à Bissen. Google a acheté quatre autres terrains de la même manière en Europe, dont trois cette année.

Par Pierre Sorlut (texte) et Dominique Nauroy (infographie)

Google ignore quand il prendra une décision sur l'affectation du terrain de 34 hectares acheté ce lundi à Bissen, fait savoir un représentant de la firme contacté par le "Luxemburger Wort".

Lors d'une conférence de presse organisée à l'Hôtel de Bourgogne quelques minutes après l'annonce du géant du net, le Premier ministre Xavier Bettel et son second Etienne Schneider, responsable de l'Economie, avaient indiqué qu'une décision sera "prise dans les prochains mois" sur la construction, ou non, d'un centre de données au Grand-Duché. Le gouvernement, dans un rôle de "facilitateur" fera son possible pour faire pencher la balance du côté luxembourgeois ont expliqué les ministres sans s'attarder sur les détails techniques. 

Le Luxembourg est en concurrence avec quatre autres sites en Europe où Google a acheté des terrains.

La firme de Mountain View a acquis 131 hectares à Aabenraa en Suède le 17 novembre dernier, 109 hectares à Avesta en Suède le 13 octobre, 73 hectares à Fredericia au Danemark le 2 juin et 74 hectares à Kronstorf en Autriche dès novembre 2008.

Seul le site d'Aabenraa (au sud du Danemark) bénéficierait de la garantie de voir éclore un centre de données. Reuters mentionne une ouverture en 2019.

Comme indiqué dans sa communication lundi soir, la première depuis l'évocation d'un éventuel centre de données Google au Luxembourg, la firme de Mountain View veut s'assurer d'avoir des terrains à disposition dans l'hypothèse où elle aurait besoin de construire d'autres data centres en Europe.

Un milliard à la clé

Google a déjà bâti quatre centres de données sur le Vieux Continent: à Dublin (Irlande), à Eemshaven (Pays-Bas), à Hamina (Finlande) et à Saint Ghislain (Belgique).

Selon les informations recueillies auprès du groupe, Google a acheté à Bissen une grande parcelle de terrain et a mis une option sur une autre, soit suffisamment de terrain pour construire si le volume d'affaires (et de données) l'exige.

Selon les informations parues en juillet sur les ondes de 100.7, l'investissement de Google pour construire un data centre dans le centre du pays s'élèvera à un milliard d'euros. Selon un rapport de Copenhagen Economics, 775 millions ont été nécessaires à l'établissement des deux centres de Saint Ghislain. 

En Belgique, environ 200 emplois directs ont été générés avec le centre de données, 1.500 indirects.


Sur le même sujet

En annonçant mardi investir plus de 500 millions d'euros dans un projet d'extension de son site de Saint-Ghislain et en faisant état de l'achat d'un terrain près de Charleroi voué à accueillir un data center, le géant américain impose sa marque de l'autre côté de la frontière.
Le scepticisme prévaut chez les citoyens de Bissen, conviés jeudi soir par le géant américain de l'internet à une séance d'information sur le projet d'implantation d'un centre de données. Google n'avait pas toutes les réponses à leurs questions.
Le Centre culturel Frounert a fait le plein de citoyens inquiets de l'implantation d'un centre données de Google à Bissen
Le projet de data centre de Google dans le centre du pays prend forme avec l'acquisition hier par la firme américaine d'un terrain à Bissen. L'exécutif s'en félicite, mais la firme de Mountain View réfléchit encore à la finalité de l'investissement.
Etienne Schneider et Xavier Bettel lors d'un point presse improvisé ce lundi soir au ministère d'Etat.
Pour un centre de données
Le géant mondial de l'internet annonce ce lundi avoir bloqué un terrain à Bissen "pour étendre sa présence en centres de données en Europe".
Le site où Google s'implanterait.
Data centre géant à Bissen
La candidature est déposée auprès de Google, mais il manque des signatures pour le terrain du futur data centre, a expliqué le ministre Etienne Schneider aux députés de la Commission de l'Economie.
25 hectares ont été réunis à Bissen, mais il manque des signatures pour boucler la mise à disposition à Google.