Changer d'édition

Cargolux envisage une nouvelle destination en Chine
Économie 20.10.2019

Cargolux envisage une nouvelle destination en Chine

Après Pékin, Shanghai, Zhengzhou et Xiamen, Cargolux pourrait desservir une cinquième ville chinoise: Chengdu.

Cargolux envisage une nouvelle destination en Chine

Après Pékin, Shanghai, Zhengzhou et Xiamen, Cargolux pourrait desservir une cinquième ville chinoise: Chengdu.
Photo: Cargolux
Économie 20.10.2019

Cargolux envisage une nouvelle destination en Chine

La compagnie aérienne nationale de fret pourrait bientôt relier Chengdu, une ville de plus d'un million d'habitants située dans le sud-ouest de la Chine .

(LW) Actuellement en visite de travail en Chine, François Bausch (Déi Greng) a annoncé ce lundi que la collaboration entre les deux pays pourrait se renforcer notamment dans le domaine du transport aérien. Le ministre des Transports a précisé que «la ville de Chengdu est intéressée à travailler avec le Luxembourg dans le secteur du fret aérien». 

Le ministre, accompagné de Richard Forson, CEO de Cargolux, et Tom Weisgerber, président du Conseil d'administration et représentant du gouvernement luxembourgeois au Conseil d'Administration de la compagnie aéroportuaire lux-Airport, rencontrera le maire adjoint de Chengdu Liu Xiaoliu et des représentants de l'aéroport de Chengdu. 

Un deuxième aéroport

Cette ville, peuplée de plus d'un million d'habitants, pourrait être la prochaine destination en Chine pour Cargolux. Cette dernière est présente dans l'Empire du Milieu depuis les années 1970. La compagnie luxembourgeoise dessert actuellement quatre villes: Pékin, Shanghai, Zhengzhou et Xiamen sans oublier Taipei et Hong Kong. Cargolux propose actuellement plus de 45 vols par semaine vers la Chine.


Le train direct pour le Luxembourg doit partir samedi après-midi du dépôt de fret de la mégalopole chinoise de Chengdu, la capitale de la province du Sichuan.
L'économie sur la bonne voie entre Chine et Luxembourg
Jeux militaires, liaisons ferroviaires et échanges financiers sont au centre de la visite du ministre de la Défense et de la Mobilité en Chine. François Bausch (Déi Gréng) a quatre jours pour vanter les atouts majeurs du Grand-Duché, et convaincre des investisseurs.

Le développement rapide de la ville et l'importance croissante du transport de marchandises sont les atouts de Chengdu. De plus, un deuxième aéroport est en cours de construction dans la «Tianfu New Area» à proximité de la ville, l'exploitation devrait démarrer en 2021.

«L'accord actuel entre le Luxembourg et la Chine stipule que Cargolux peut desservir deux autres villes en Chine», explique Tom Weisgerber. A Wuhan, des entretiens avaient déjà eu lieu vendredi avec des représentants de l'aéroport a rappelé le ministre Bausch.


Sur le même sujet

L'économie sur la bonne voie entre Chine et Luxembourg
Jeux militaires, liaisons ferroviaires et échanges financiers sont au centre de la visite du ministre de la Défense et de la Mobilité en Chine. François Bausch (Déi Gréng) a quatre jours pour vanter les atouts majeurs du Grand-Duché, et convaincre des investisseurs.
Le train direct pour le Luxembourg doit partir samedi après-midi du dépôt de fret de la mégalopole chinoise de Chengdu, la capitale de la province du Sichuan.
Aéroport de Luxembourg: Classement des aéroports: le Findel gagne deux places
En 2015, l’entreprise de conseil britannique «Skytrax» a à nouveau réalisé une enquête auprès des passagers pour déterminer les meilleurs aéroports du monde. Dans la catégorie des aéroports accueillant moins de 5 millions de passagers par an, le Luxembourg se classe au 7ème rang mondial, soit un gain de deux places par rapport à 2014. 
L'aéroport de Luxembourg poursuit son ascension dans le classement de Skytrax. (Photo: Guy Jallay)