Changer d'édition

Blanchiment d'argent: le Luxembourg prend position
Économie 09.11.2018

Blanchiment d'argent: le Luxembourg prend position

Blanchiment d'argent: le Luxembourg prend position

Photo: Reuters/LW-Archives
Économie 09.11.2018

Blanchiment d'argent: le Luxembourg prend position

Le gouvernement luxembourgeois vient de prendre position, dans un communiqué de presse, suite à la décision de la Commission européenne relative à la transposition de la 4e directive anti-blanchiment des capitaux.

Dans un communiqué, le gouvernement déclare que " le Luxembourg a pris acte de la décision de la Commission européenne du 8 novembre dernier de former un recours contre le Luxembourg devant la Cour de justice de l'Union européenne, au motif qu’il n’ait transposé qu'une partie de la 4e directive anti-blanchiment (directive 2015/849) en droit national. Le Luxembourg est fermement engagé dans la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, au niveau national tant qu’aux niveaux international et européen".

Il a également été rappelé que "Le Luxembourg a transposé la directive précitée au travers des lois du 13 février 2018 et 10 août 2018 (dossiers parlementaires n°7128 n° 7216A et n°7287). Le cadre législatif anti-blanchiment sera complété, notamment par la transposition de la 5e directive anti-blanchiment, dans les délais prévus par la directive. Les autorités luxembourgeoises sont en contact étroit avec les services de la Commission européenne pour apporter toute clarification nécessaire à ce sujet".

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Gilles Roth: «La cohésion sociale n'est pas en danger au Luxembourg»
Bourgmestre de Mamer depuis dix-huit ans et vice-président de la fraction CSV au Parlement, Gilles Roth est davantage tourné vers la Belgique que la France. Le député «ne voit aucun inconvénient à ce que le gouvernement luxembourgeois participe à des investissements réalisés en vue d'acheminer plus facilement des travailleurs frontaliers vers le Luxembourg. Parce que la qualité du travail fourni serait meilleure».