Changer d'édition

BGL BNP Paribas surprend avec un bénéfice élevé
Économie 2 min. 01.04.2021

BGL BNP Paribas surprend avec un bénéfice élevé

Béatrice Belorgey a le sourire et pour cause. La présidente du comité exécutif a présenté jeudi les (bons) résultats de la banque pour l'année 2020.

BGL BNP Paribas surprend avec un bénéfice élevé

Béatrice Belorgey a le sourire et pour cause. La présidente du comité exécutif a présenté jeudi les (bons) résultats de la banque pour l'année 2020.
Photo: Gerry Huberty
Économie 2 min. 01.04.2021

BGL BNP Paribas surprend avec un bénéfice élevé

Malgré une année marquée par la crise, la banque luxembourgeoise fait état jeudi d'une augmentation de 15 % de son revenu net en 2020. Des résultats qui s'expliqueraient par «les activités très diversifiées de la banque», à en croire la présidente du comité exécutif.

(ASdN avec ndp) - Si la Place subit les effets de la crise, BGL BNP Paribas n'a elle pas souffert du virus, ni des taux bas. Jeudi, la banque luxembourgeoise a surpris en présentant ses résultats annuels pour l'année 2020, affichant une forte croissance. 


Wirtschaft,Beilage Classement des Banques.Banken,Finanzplatz,BIL siège Hollerich.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort.
La Place subit elle aussi les effets de la crise
Avec une baisse de 18,1% du résultat annuel des banques implantées au Luxembourg, 2020 restera comme une année compliquée, indique mercredi la CSSF. Principalement pour les établissements universels et les banques spécialisées dans le financement des entreprises.

Plus concrètement, le produit net bancaire atteint 1.595,5 millions d’euros (+5% sur un an), le résultat brut d’exploitation progresse de 12%, se stabilisant à 811,3 millions pour un résultat net consolidé de 398,3 millions. Soit une hausse de 15%. Enfin, les coûts du risque s'élèvent à 129,7 millions d'euros, contre 101,3 millions d'euros en 2019. Au 31 décembre 2020, le bilan apparaît donc très stable par rapport à la fin de l'année 2019, avec 56,5 milliards d'euros. 

Ces bons résultats s'expliqueraient par «les activités très diversifiées de la banque», affirme ainsi Béatrice Belorgey. Selon la présidente du comité exécutif, certains secteurs auraient en effet «mieux traversé la crise que d'autres». A titre d'exemple, dans la banque de détail et d'entreprise, le volume moyen des crédits a augmenté de 8%, une hausse à laquelle a contribué de manière significative l'évolution des crédits immobiliers et d'investissement. En outre, le volume moyen des dépôts a augmenté de 2%.


Bourse de Luxembourg - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
La Place lorgne ouvertement sur la «finance verte»
Souhaitant renouveler le succès des fonds Ucits, le Luxembourg entend devenir une référence mondiale pour les investissements durables. Sauf que, pour l'heure, le manque de définition claire pénalise leur essor.

La crise n'a par ailleurs pas empêché la banque de «poursuivre les projets déjà lancés», souligne également Béatrice Belorgey, citant l'exemple de BGL BNP Paribas Development. Cette nouvelle activité, précise-t-elle, a ainsi été lancée pour soutenir les entreprises luxembourgeoises, notamment en investissant dans le capital de sociétés commerciales, industrielles ou technologiques luxembourgeoises non cotées.

Enfin, la banque s'est aussi lancée dans de nouvelles aventures. En novembre 2020, elle est ainsi devenue partenaire stratégique d'i-Hub. Grâce à ce dernier, la banque met ainsi à disposition «une solution innovante» à disposition des clients. A savoir, par «la gestion et le stockage numérique de leurs données et documents d'identification nécessaires aux relations commerciales avec les acteurs du secteur financier.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une nouvelle coupe attend les effectifs de RBC
2013, 2019, 2021 : les années passent et les plans sociaux se succèdent pour la filiale luxembourgeoise de la Banque royale du Canada (RBC). De quoi faire douter de la stratégie de l'établissement pour les syndicats OGBL, LCGB et ALEBA.
RBC - Belval - Photo : Pierre Matgé
La Place subit elle aussi les effets de la crise
Avec une baisse de 18,1% du résultat annuel des banques implantées au Luxembourg, 2020 restera comme une année compliquée, indique mercredi la CSSF. Principalement pour les établissements universels et les banques spécialisées dans le financement des entreprises.
Wirtschaft,Beilage Classement des Banques.Banken,Finanzplatz,BIL siège Hollerich.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort.
38 emplois menacés chez IBM Luxembourg
Le LCGB a annoncé mercredi la signature d’un plan social au sein de l'entreprise de services informatiques. Une décision qui ne serait néanmoins pas liée à la pandémie, affirme la direction.
Photo: AFP
La Place attire les entreprises de la City
Signé la veille de Noël, l'accord sur le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne a impacté le Grand-Duché. En attirant notamment des entreprises du secteur financier sur le territoire.
Illu - Finanzplatz - Place financiere - Luxembourg - Photo : Pierre Matge
L'optimisme de la Place ne devrait pas durer
Dressant mercredi l'état des lieux et les perspectives du secteur financier au Luxembourg, l'Association des banques craint une année 2020 tourmentée. Par contre, l'ABBL parle d'une «contribution stable et importante des banques pour l'économie luxembourgeoise» en 2019.
WI. Classement des banques . Banken,Finanzplatz Luxemburg ,BGL BNP Paribas.Kirchberg.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Etude: Les banques influencées par leur propre origine
Les banques ont des particularités en fonction de leur nationalité. A la Suisse, la banque privée et aux Américains, les fonds d'investissements. Une étude de PwC détaille pour la première fois les spécificités des banques selon leur pays d'origine.
Les banques n'exercent pas toutes le même métier au Luxembourg. Leurs activités sont surtout déterminées en fonction de leur nationalité.