Changer d'édition

Bascharage: Delphi revoit son plan social à la baisse
Économie 07.10.2016 Cet article est archivé

Bascharage: Delphi revoit son plan social à la baisse

L'entreprise Delphi, établie à Bascharage, avait annoncé fin septembre le licenciement de 40 personnes.

Bascharage: Delphi revoit son plan social à la baisse

L'entreprise Delphi, établie à Bascharage, avait annoncé fin septembre le licenciement de 40 personnes.
Archives LW/Marc Wilwert
Économie 07.10.2016 Cet article est archivé

Bascharage: Delphi revoit son plan social à la baisse

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
L'entreprise Delphi avait annoncé un plan de licenciement de 40 personnes. Elle est parvenue à se limiter à 15 licenciements.

L'entreprise Delphi avait annoncé un plan de licenciement de 40 personnes. Elle est parvenue à se limiter à 15 licenciements.

Cette entreprise de Bascharage avait annoncé fin septembre qu'une quarantaine d'emplois étaient menacés.

Selon l'OGBL, l'entreprise a réussi à trouver un terrain d'entente avec la délégation du personnel pour réduire le nombre de suppressions d'emplois.

Le syndicat a indiqué avoir pu négocier, avec la délégation du personnel, certaines mesures du plan social notamment d'ordre social et financier pour les employés qui devront quitter l'entreprise: indemnités extralégales liées à l'ancienneté, à la situation familiale du salarié, ou encore un budget pour accéder à une formation ou faciliter un replacement externe.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Soupçon de «préméditation» sur la fermeture de Mahle
Plus de deux semaines après l'annonce de la cessation d'activité de l'équipementier automobile basé à Foetz, LCGB et OGBL annoncent leur intention d'«utiliser tous les moyens légaux nécessaires pour soutenir les salariés» et dénoncent la stratégie de la direction.
Wi , Firma Mahle , Foetz , gelegen innerhalb von Sisa Foetz  s.a. Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort