Changer d'édition

Autopolis passe sous pavillon néerlandais
Économie 2 min. 09.10.2020

Autopolis passe sous pavillon néerlandais

Déjà évoqué en 2018, le rachat d'Autopolis par Van Mossel Groep a été officialisé ce vendredi. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Autopolis passe sous pavillon néerlandais

Déjà évoqué en 2018, le rachat d'Autopolis par Van Mossel Groep a été officialisé ce vendredi. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.
Photo: Guy Jallay/archive
Économie 2 min. 09.10.2020

Autopolis passe sous pavillon néerlandais

En rachetant les concessionnaires implantés à Bertrange et Ettelbruck, propriété depuis 1995 du groupe belge Alcopa, le géant Van Mossel Group devient le plus important acteur du secteur au niveau du Benelux.

(Jmh avec Marco Meng) - Une nouvelle ère s'ouvre pour Autopolis. Après 25 années passées au sein du groupe belge Alcopa et de nombreuses rumeurs de rachat, le concessionnaire automobile luxembourgeois devient (enfin) propriété de Van Mossel Automotive Groep. Annoncée vendredi aux salariés, aucun détail sur le montant de la transaction n'a été donné. Implanté à Bertrange et à Ettelbruck, Autopolis importe une douzaine de marques, dont Volvo, Fiat ou Corvette, et emploie quelque 320 personnes pour un volume de vente de quelque 8.000 voitures annuelles.


Bientôt un nouveau propriétaire pour Autopolis?
Autopolis pourrait changer de mains
Le groupe Alcopa négocie la vente de ses 30 concessions automobiles à Van Mossel, selon plusieurs médias européens. Cela concernerait la concession située à Bertrange.

A noter que cette opération se double, pour Van Mossel, par la reprise du groupe de concession belge Fidenco, basé en Flandre. Un rachat réalisé avec Autopolis pour les marques Ford, Hyundai, Land Rover et Jaguar dont le montant n'a lui non plus pas été communiqué. Seul chiffre avancé, celui du volume de vente réalisé en Belgique par Fidenco, à savoir 15.000 véhicules.

«L'ajout d'Autopolis et de Fidenco à notre portefeuille s'inscrit parfaitement dans notre stratégie de croissance», assure Eric Berkhof, CEO de Van Mossel Automotive Groep, qui assure qu'il ne devrait y avoir «aucun changement dans le personnel ou la direction d'Autopolis». Déjà présent au Grand-Duché au travers de la société International Car Lease, le groupe Van Mossel entend proposer une offre globale puisqu'actif aussi bien dans l'assurance, le financement, la vente et la réparation ou bien encore le leasing de véhicules. 

Eric Berkhof, CEO de Van Mossel Automotive Groep.
Eric Berkhof, CEO de Van Mossel Automotive Groep.
Crédit: van mossel autolease

«Les clients veulent un numéro de téléphone où ils peuvent obtenir tout ce qu'ils veulent savoir sur les voitures», assure Eric Berkhof qui indique que «c'est ce que nous faisons en Belgique et aux Pays-Bas et que nous souhaitons apporter également au Luxembourg». Un pays présenté comme «très important» pour le développement du groupe.

A ce jour, Van Mossel compte quelque 250 succursales réparties entre les Pays-Bas, la Belgique, l'Allemagne, la France et le Luxembourg. Il emploie plus de 4.000 salariés et présente un volume de vente global de quelque 95.000 véhicules en 2019. Pour rappel, en 2019, Autopolis avait réalisé un bénéfice de 23 millions d'euros.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.