Changer d'édition

Automobile: un bond des ventes en Europe prévu en 2022
Économie 2 min. 08.02.2022 Cet article est archivé
Union européenne

Automobile: un bond des ventes en Europe prévu en 2022

L'ACEA demande à l'Union de «réduire sa dépendance aux fournisseurs non européens» pour éviter plus de dégâts à l'avenir.
Union européenne

Automobile: un bond des ventes en Europe prévu en 2022

L'ACEA demande à l'Union de «réduire sa dépendance aux fournisseurs non européens» pour éviter plus de dégâts à l'avenir.
Photo: Shutterstock
Économie 2 min. 08.02.2022 Cet article est archivé
Union européenne

Automobile: un bond des ventes en Europe prévu en 2022

Les ventes d'automobiles devraient rebondir de 7,9% dans l'Union européenne en 2022, tout en restant loin de leur niveau de 2019, a indiqué mardi l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

(AFP) - «Avec une stabilisation de l'approvisionnement en puces électroniques», l'ACEA prévoit 10,5 millions d'immatriculations de voitures particulières en 2022, après une année très faible à 9,7 millions en 2021.

Alors que la Commission européenne présente mardi sa stratégie pour augmenter sa production de semi-conducteurs (le «Chips act»), avec plusieurs dizaines de milliards d'euros d'investissement à la clé, l'ACEA demande à l'Union de «réduire sa dépendance aux fournisseurs non européens pour éviter de tels dégâts à l'avenir».


Les retards de livraison au cœur du 58ème Autofestival
Le rendez-vous phare de l'automobile est lancé depuis ce lundi jusqu'au 5 février. Pour certains modèles, les clients devront savoir faire preuve de patience à cause des pénuries de semi-conducteurs.

Après une forte chute en 2020 liée à la pandémie de Covid-19, le marché automobile a été paralysé en Europe et en Amérique en 2021 par cette pénurie de puces électroniques, surtout fabriquées en Asie, et indispensables à la fabrication de voitures qui embarquent toujours plus de technologies.

La part de véhicules hybrides rechargeables continue d'augmenter

Mais la part de véhicules hybrides rechargeables et électriques a continué à augmenter: ils représentent désormais une voiture neuve sur cinq vendues dans l'UE.

«Ça reste un marché fragile, très dépendant des aides à l'achat et, surtout, de la disponibilité d'un réseau de recharge», a souligné le président de l'ACEA et PDG de BMW, Oliver Zipse, dans un communiqué.

Alors que la Commission européenne a proposé la fin des voitures à essence et diesel pour 2035, le Parlement européen et les gouvernements nationaux discutent de standards continentaux pour le déploiement des bornes de recharge électrique.

L'ACEA «presse» le Parlement et le Conseil européens de «renforcer considérablement» la proposition de la Commission européenne, «pour s'assurer que l'Europe puisse construire un réseau de recharge suffisamment dense».

La Commission a proposé en 2021, dans le cadre de son paquet «Fit for 55» que chaque pays soit équipé d'au moins 1 kilowatt de puissance de recharge par véhicule qui roule sur ses routes, et que des stations de recharge soient installées tous les 60 kilomètres sur les principaux réseaux routiers avant 2026.

«Les ventes de voitures électriques ont été multipliées par 10 entre 2017 et 2021, alors que le nombre de stations de recharge dans l'UE a grandi moins de 2,5 fois», a souligné Oliver Zipse. «Si l'on n'introduit pas des objectifs ambitieux pour tous les pays membres de l'UE, un obstacle majeur se dressera très vite devant nous».


Sur le même sujet

Dans son rapport sur l'état de la conjoncture du pays, le Statec estime que le variant Omicron a un impact modéré sur l'économie. Pour les activités économiques, le problème serait surtout l'inflation et la pénurie de certains matériaux.
Pour la « House of Automobile », les mesures de prolongation des primes électriques et hybrides ne vont pas assez loin. La confédération appelle à une revalorisation des aides.
13.01.2022, Niedersachsen, Hannover: Ein Tesla lädt an einer Ladesäule für Elektroautos an der Uni Hannover. (zu dpa «Mehr E-Ladepunkte in Niedersachsen - Große Lücken auf dem Land») Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Après une seconde année maussade côté nouvelles immatriculations, le secteur automobile luxembourgeois n'est pas au mieux à l'heure de redémarrer deux nouvelles semaines de promotions. Mais le moral pourrait remonter dans les tours à compter du 24 janvier.
HANDOUT - Zum Themendienst-Bericht von Thomas Geiger vom 4. M‰rz 2020: Schˆne digitale Aussichten: Der gekr¸mmte Riesenbildschirm der Studie i4 soll auch im Serienfahrzeug von BMW eingebaut werden. Foto: BMW AG/dpa-tmn - ACHTUNG: Nur zur redaktionellen Verwendung im Zusammenhang mit dem genannten Text und nur bei vollst‰ndiger Nennung des vorstehenden Credits - Honorarfrei nur f¸r Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Elles sont en chute libre dans toute l'Europe et le Luxembourg n'échappe pas à la tendance. Les immatriculations de véhicules neufs ont baissé de 25% en octobre par rapport aux chiffres 2020 qui n'étaient déjà pas bien hauts.
Leasing, Car
Même si le marché du neuf redémarre quelque peu, les concessionnaires auto voient un nouvel obstacle leur bloquer la route : le manque de composants électroniques allonge considérablement les délais de livraison.