Changer d'édition

Attrait de la place financière: Bonne pêche pour le Luxembourg en Chine
Économie 2 min. 28.10.2016 Cet article est archivé

Attrait de la place financière: Bonne pêche pour le Luxembourg en Chine

Pour le ministre Gramegna, la place financière signe un grand "succès" lors de sa visite en Chine

Attrait de la place financière: Bonne pêche pour le Luxembourg en Chine

Pour le ministre Gramegna, la place financière signe un grand "succès" lors de sa visite en Chine
SIP
Économie 2 min. 28.10.2016 Cet article est archivé

Attrait de la place financière: Bonne pêche pour le Luxembourg en Chine

Pierre SORLUT
Pierre SORLUT
Deux banques chinoises, China Everbright Bank (CEB) et Shanghai Pudong Development Bank (SPBD) ont confirmé leur prochaine venue au Luxembourg. La société de paiements électroniques Ping Pong s'annonce.

(pso) - Deux banques chinoises, China Everbright Bank (CEB) et Shanghai Pudong Development Bank (SPBD) ont confirmé leur prochaine venue au Luxembourg au Grand-Duc héritier Guillaume et au ministre des Finances Pierre Gramegna lors de la mission financière organisée du 24 au 28 octobre en Chine. La société de paiements électroniques Ping Pong a elle indiqué avoir fait une demande d'agrément au régulateur luxembourgeois, la CSSF (Commission de surveillance du secteur financier) en vue d'établir son hub européen au Luxembourg, fait savoir le service de presse du gouvernement ce vendredi.

Pierre Gramegna ravi

Pierre Gramegna qualifie de «succès» la mission organisée entre Pékin, Shanghai et Shenzhen. «Nous avons réussi à fermement établir le Luxembourg comme porte d'entrée des acteurs financiers chinois sur le marché européen. Les six principales banques chinoises sont d'ores et déjà établies au Luxembourg et deux autres ont lancé les procédures correspondantes. D'autres acteurs, tant du secteur bancaire que de celui des fonds d'investissement, ont fait état de leur intérêt à suivre ces exemples. Je constate par ailleurs que le Luxembourg est désormais reconnu comme un choix naturel pour les start-ups de la Fintech, ainsi que pour la finance verte, à laquelle nos partenaires chinois attachent un intérêt particulier», a commenté le ministre des Finances qui était accompagné de 110 représentants de la place financière luxembourgeoise.

Pas de siège pour l'AIIB

Il n'est en revanche pas encore question dans la communication officielle de l'établissement au Luxembourg du siège européen de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures auquel le gouvernement a postulé.

La mission a également été l'occasion de signer une série d'accords:

-un accord de coopération entre les associations luxembourgeoise et chinoise du secteur des assurances;

- un accord de coopération entre la Bourse de Luxembourg et Bank of Communications (BoCom);

- un accord de coopération entre la Bourse de Luxembourg d'un côté et China Merchants Bank (CMB) et Qianhai Financial Holdings de l'autre côté;

- un accord de coopération entre Luxembourg for Finance et la Shanghai Financial Association (SFA);

- un accord entre l'Université du Luxembourg et l'Université Fudan de Shanghai, au sujet de l'établissement d'un institut Confucius au Luxembourg.


Sur le même sujet

L'économie sur la bonne voie entre Chine et Luxembourg
Jeux militaires, liaisons ferroviaires et échanges financiers sont au centre de la visite du ministre de la Défense et de la Mobilité en Chine. François Bausch (Déi Gréng) a quatre jours pour vanter les atouts majeurs du Grand-Duché, et convaincre des investisseurs.
Le train direct pour le Luxembourg doit partir samedi après-midi du dépôt de fret de la mégalopole chinoise de Chengdu, la capitale de la province du Sichuan.
Alipay, le PayPal des temps modernes
Onze ans après l'arrivée de l'américain PayPal à Luxembourg, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a annoncé, mi-septembre et depuis Pékin, qu'Alipay, le système de paiement du géant de l'ecommerce Alibaba, installerait son quartier général européen au Luxembourg.
Avant de quitter la Chine, le ministre des Finances Pierre Gramegna a annoncé qu'Alipay, dirigé par Eric Jing, s'installerait au Luxembourg pour accompagner les centaines de millions de touristes chinois.
Le Luxembourg des affaires à l'affût d'un Brexit
Officiellement, le Luxembourg souhaite ardemment que le Royaume-Uni reste dans l'UE. Mais en coulisses, l'importante place financière de ce pays fondateur de l'Union est bien décidée à ne pas laisser passer les opportunités d'un éventuel "Brexit".
Brexit:  le Luxembourg pourrait y gagner, anticipent certains analystes à mi-voix.