Changer d'édition

Assurances: D.A.S. Luxembourg: le plan social est signé
L'assurance D.A.S. Luxembourg avait pignon sur rue à Strassen.

Assurances: D.A.S. Luxembourg: le plan social est signé

Photo: Google Street View
L'assurance D.A.S. Luxembourg avait pignon sur rue à Strassen.
Économie 07.02.2018

Assurances: D.A.S. Luxembourg: le plan social est signé

Maurice FICK
Maurice FICK
La compagnie d'assurances D.A.S qui occupe 25 salariés au Luxembourg, avait annoncé en début d'année la vente de son portefeuille «assurances» et le transfert de 10 salariés vers l'assureur Allianz. Un accord sur un plan social a pu être trouvé.

La compagnie d'assurances D.A.S qui occupe 25 salariés au Luxembourg, avait  annoncé en début d'année la vente de son portefeuille «assurances» et le transfert de 10 salariés vers l'assureur Allianz. Un accord sur un plan social a pu être trouvé, indique le syndicat Banques et Assurances (SBA) de l'OGBL.

A l'issue de ce transfert, D.A.S fermera définitivement ses portes à Luxembourg et une quinzaine de salariés, non repris par Allianz, se retrouveront sur le carreau.

Dans ce contexte et sans aucun autre moyen de sauvegarde des emplois menacés par cette cessation d’activité, les partenaires sociaux se sont réunis afin de négocier un plan social tel que prévu par la loi.

Lors des négociations du plan social, les partenaires sociaux se sont mis d'accord sur des mesures pour les salariés visant leur maintien dans l'emploi. «Un budget conséquent consacré à l’«outplacement» et à la formation a ainsi été retenu pour l’ensemble des salariés concernés, qui se verront également dispensés de prester leur préavis et ce, sans contrepartie», assure le syndicat.

Le plan social retient que les salariés disposeront d'indemnités financières extralégales ainsi que sociales afin de pallier la perte de leur emploi.


Sur le même sujet

Stëftung Hëllef Doheem: Pas de licenciement "en principe" pour Nicolas Schmit
Le ministre du Travail Nicolas Schmit, invité ce samedi matin de l'émission Background am Gepréich sur RTL, s'est exprimé sur le dossier, disant qu'<<en principe, les 90 licenciements ont disparu de la table>> des négociations entre les partenaires sociaux, la direction de la Stëftung Hëllef Doheem et le gouvernement.