Changer d'édition

ArianeGroup se dit prêt à concurrencer SpaceX
Économie 1 06.12.2021
Espace

ArianeGroup se dit prêt à concurrencer SpaceX

Le moteur Promotheus sera fabriqué dans le Nord-Ouest de la France.
Espace

ArianeGroup se dit prêt à concurrencer SpaceX

Le moteur Promotheus sera fabriqué dans le Nord-Ouest de la France.
Photo : AFP
Économie 1 06.12.2021
Espace

ArianeGroup se dit prêt à concurrencer SpaceX

L'entreprise européenne va développer un mini-lanceur réutilisable, pour concurrencer notamment la fusée américaine pionnière de cette technologie.

(AFP) - Parole du ministre français de l'Economie : le lanceur réemployable d'ArianeGroup «doit pouvoir être opérationnel en 2026». L'annonce a été faite, lundi à Vernon (Normandie), site emblématique de l'entreprise où sont notamment testés les moteurs des grosses fusées Ariane. Pour Bruno Le Maire : l'Europe a «manqué le virage du lanceur réutilisable, nous n'y avons pas cru, nous avons pris du retard par rapport à nos partenaires américains qui ont développé SpaceX et Falcon 9, et ce retard il faut le rattraper».


HANDOUT - 17.09.2006, ---: Dieses Bild der ISS mit der Erde im Hintergrund wurde kurz nach dem Abdocken der Raumfähre Atlantis vom Außenposten in der Umlaufbahn aufgenommen. (zu dpa «Fun Facts zum ISS-Betrieb - Wussten Sie, dass ...?») Foto: NASA/dpa - ACHTUNG: Nur zur redaktionellen Verwendung und nur mit vollständiger Nennung des vorstehenden Credits +++ dpa-Bildfunk +++
Un mois d'expérimentation spatiale offert à l'UNI
Un groupe d'étudiants de l'Université du Luxembourg vient de décrocher son billet pour la station spatiale internationale. En tout cas, une de ses expériences, sur la culture des cellules en apesanteur, va être menée dans le vaisseau.

Le site de Vernon, dont les salariés étaient inquiets des retombées des annonces d'ArianeGroup en septembre concernant la suppression de 600 postes en France et en Allemagne, a donc vocation à voir ses effectifs augmenter, a promis le ministre qui arpentait dans l'Eure ses terres électorales. «Aujourd'hui il y a un peu plus de 800 emplois sur le site de Vernon, à l'horizon 2025 il y en aura près de 1.000», a assuré M. Le Maire.

Certes, le site va perdre le moteur Vinci (l'un de ceux équipant Ariane 6) mais de l'activité va être apportée par le futur moteur lourd Prometheus et le retour de l'activité «turbopompes», a souligné M. Le Maire, outre celle du futur mini-lanceur réutilisable, qui sera néanmoins en concurrence avec d'autres projets européens, en particulier allemands.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Vernon sera également le lieu où se développera une production d'hydrogène à partir de sources d'électricité renouvelable. Coentreprise entre Safran et Airbus, ArianeGroup prépare actuellement ses futurs lanceurs lourds Ariane 6, dont le tir inaugural de qualification est prévu au second semestre 2022.


Sur le même sujet

Après six mois en orbite, l'astronaute s'apprête à quitter l'apesanteur de la station spatiale internationale après une nuit bonus dans l'espace. Amerrissage inédit, batterie de tests médicaux, programme de remise en forme: le voyage retour s'annonce intense.
(FILES) In this file photo taken on September 5, 2021 a screengrab made available by the European Space Agency (ESA) shows French astronaut Thomas Pesquet delivering a speech in a pre-recorded meassage from space which will be broadcast during the "Giant Dictation (Dictee Geante)" event held in Paris. - Four astronauts could leave the International Space Station on November 7, 2021 without their replacement team having arrived to take over, NASA announced Thursday, but the timing remains uncertain due to weather conditions. (Photo by EUROPEAN SPACE AGENCY / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / EUROPEAN SPACE AGENCY" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Dans un peu moins d'un an, un vaisseau spatial s'écrasera volontairement à la surface d'un astéroïde. Qualifiée de "défense planétaire", cette mission doit permettre à l'humanité d'être parée en cas de menace d'impact à l'avenir.
This artist's illustration obtained from NASA on November 4, 2021 shows the DART spacecraft from behind prior to impact at the Didymos binary system. - In the 1998 Hollywood blockbuster "Armageddon," Bruce Willis and Ben Affleck race to save the Earth from being pulverized by an asteroid.
While the Earth faces no such immediate danger, NASA plans to crash a spacecraft travelling at 15,000 miles per hour (24,000 kph) into an asteroid next year in a test of "planetary defense." (Photo by Handout / NASA / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO /NASA/Johns Hopkins APL'" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS / TO GO WITH AFP STORY by Chris Lefkow and Lucie Aubourg," NASA to deflect asteroid in test of 'planetary defense'"
Le satellite d'observation luxembourgeois n'a pas encore décollé qu'il fait déjà (beaucoup) parler de lui. Après les interrogations sur son coût, voilà que sa gestion vient de changer de mains.
Telekommunikation