Changer d'édition

Affaire LuxLeaks: Jean-Claude Juncker repousse ses explications
Économie 01.07.2015

Affaire LuxLeaks: Jean-Claude Juncker repousse ses explications

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker devait s'exprimer ce jeudi sur l'affaire LuxLeaks.

Affaire LuxLeaks: Jean-Claude Juncker repousse ses explications

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker devait s'exprimer ce jeudi sur l'affaire LuxLeaks.
REUTERS
Économie 01.07.2015

Affaire LuxLeaks: Jean-Claude Juncker repousse ses explications

Suite à la crise grecque, le président de la Commission européenne et ancien Premier ministre luxembourgeois n'ira pas s'expliquer, comme prévu, jeudi devant le Parlement européen à Bruxelles.

(dv) - Suite à la crise grecque, le président de la Commission européenne et ancien Premier ministre luxembourgeois n'ira pas s'expliquer, comme prévu, jeudi devant le Parlement européen à Bruxelles.

L'affaire LuxLeaks, qui avait révélé au grand public comment de complexes architectures administratives permettaient à de grandes entreprises de profiter de taux d'imposition très avantageux au Luxembourg, avait indigné le Parlement européen.

D'autant plus que c'est l'actuel président de la Commission européenne, en son ancienne fonction de ministre des Finances et Premier ministre luxembourgeois, qui se trouvait au centre des critiques et des accusations.

En février, une commission spéciale, la commission TAXE (Rescrits fiscaux et autres mesures similaires par leur nature ou par leur effet) qui s'occupe du tax rulling, avait été créée au Parlement européen, pour enquêter sur le sujet.

Jeudi, Jean-Claude Juncker devait paraître devant cette commission, accompagné de Pierre Moscovici, le commissaire en charge des affaires fiscales. Suite à la crise grecque, les deux membres de la Commission européenne ont annulé leur visite mardi soir.

Une nouvelle date est en train d'être cherchée, affirment des sources parlementaires proches du dossier.


Sur le même sujet

Parlement européen: Une commission spéciale "LuxLeaks"
Le Parlement européen va mettre en place une "commission spéciale" sur les pratiques d'optimisation fiscale mises en lumière par l'affaire LuxLeaks, qui avait fragilisé le président de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker, mais a écarté la commission d'enquête voulue par les Verts.