Changer d'édition

A partir du 1er juillet: Post passe au taux d'intérêt négatif
Économie 2 min. 03.05.2017 Cet article est archivé

A partir du 1er juillet: Post passe au taux d'intérêt négatif

Post présentera son rapport annuel le 23 mai.

A partir du 1er juillet: Post passe au taux d'intérêt négatif

Post présentera son rapport annuel le 23 mai.
(Photo: Marc Wilwert)
Économie 2 min. 03.05.2017 Cet article est archivé

A partir du 1er juillet: Post passe au taux d'intérêt négatif

Thierry LABRO
Thierry LABRO
A partir du 1er juillet, Post appliquera un taux d'intérêt négatif pour la première fois de son histoire. Seuls les comptes créditeurs professionnels de plus d'un million d'euros sont concernés.

par Thierry Labro

Le «bon plan» s'arrêtera le 1er juillet: à cette date, Post appliquera sur les comptes courants de ses clients professionnels un taux d'intérêt négatif pour la première fois si leur solde dépasse un million d'euros. 

Pour faire simple, depuis près de trois ans, laisser son argent dormir sur un compte bancaire rémunéré peut coûter de l'argent, parce que la banque doit elle-même payer pour laisser ses liquidités auprès de la Banque centrale. 

 Comme le prévoient ses obligations générales, dans un courrier daté de fin avril, un préavis de deux mois, l'entreprise informe ses clients que «Post Luxembourg appliquera [alors] un taux de 
-0,40%.» 

L'opérateur postal s'ajustera sur les autres banques de la place, qui le font parfois depuis le début. 

Le chiffre d'affaires en baisse 

Il est impossible de mesurer l'ampleur de cette décision, mais elle intervient à moins d'un mois de la présentation des résultats annuels, prévue pour la semaine du 22 mai, signe que l'entreprise a pris le taureau par les cornes. 

Post Finance représentait un chiffre d'affaires de 21,71 millions d'euros sur 677 millions d'euros pour le Groupe Post en 2015. 

Ce résultat était en baisse de 2,93%, une baisse que le comité directeur explique par des «revenus d'intérêts bas sur les marchés financiers». 

Le rapport annuel ne donnait d'indication ni sur le nombre de comptes ni même sur l'attitude des clients, à la différence de l'année précédente. Le bilan 2014 faisait état d'une hausse de 9,7% des dépôts sur les comptes directs. 

En milieu d'année, le jeudi 5 juin 2014 exactement, la Banque centrale européenne avait annoncé au cours de son point presse hebdomadaire la baisse du taux de dépôt des liquidités déposées au guichet de la BCE et des banques centrales de l'Eurosystème de 0% à 
-0,1% pour la première fois de son histoire. 

L'objectif était alors de favoriser plutôt le crédit et donc les investissements et aider à la relance économique. 

Mais Post n'a pas directement répercuté cette baisse. Et les clients qui ont souvent plusieurs comptes dans plusieurs établissements n'ont pas tardé à se rendre compte de l'intérêt de transférer leurs avoirs chez Post. 

C'est ce volume qui a obligé l'opérateur à agir. La baisse progressive des taux d'intérêt sur les marchés financiers est l'explication donnée systématiquement dans tous les rapports annuels de Post depuis 2010. 

Cette année-là, le chiffre d'affaires de Post Finance était passé sous la barre des trente millions d'euros pour cette raison pour la première fois. Depuis, il a diminué de près de 50%.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Premier semestre positif: Raiffeisen, la croissance modeste
La banque Raiffeisen continue de grignoter des parts de marché. Au premier semestre, la banque coopérative a enregistré une hausse des dépôts de clients de 6,7% et des prêts et crédits de 1,8%. Elle prépare l'entrée de Post dans son capital, à hauteur de 10% pour 27 millions d'euros, qui devrait être validée par la Banque centrale européenne en début d'année prochaine.
De gauche à droite: MM. Peyer, Biewer, Bour, Hoffmann (président du comité de direction) et Barbier ont présenté des chiffres positifs.