Changer d'édition

69 salariés touchés par le plan social chez RTL Group
Économie 3 min. 26.11.2019

69 salariés touchés par le plan social chez RTL Group

Au final ce sont 69 postes, au lieu des 94 annoncés, qui seront supprimés au sein du «Corporate center» de RTL Group au Kirchberg.

69 salariés touchés par le plan social chez RTL Group

Au final ce sont 69 postes, au lieu des 94 annoncés, qui seront supprimés au sein du «Corporate center» de RTL Group au Kirchberg.
Anouk Antony
Économie 3 min. 26.11.2019

69 salariés touchés par le plan social chez RTL Group

Maurice FICK
Maurice FICK
Après douze rounds d'âpres négociations, 69 personnes du «Corporate center» de RTL Group, et non pas 94 comme annoncé par la direction en août, doivent quitter le Luxembourg. 39 peuvent encore choisir d'être mutées à Cologne.

Les négociations ont été longues et «en partie compliquées», résume l'OGBL. Après douze entrevues entre la délégation du personnel, le syndicat imprimeries, médias et culture - FLTL de l'OGBL et la direction du groupe, un plan social a finalement été signé et présenté ce mardi aux salariés de RTL Group en son siège historique. 


Le basculement vers l'Allemagne du "Corporate Center" du Group ne fait lus guère de doutes.
Négociations au point mort à RTL
Au terme de huit rencontres entre la délégation du personnel, le syndicat OGBL et la direction du groupe, aucun accord n'a été trouvé sur les modalités de licenciement de 94 personnels appartenant à l'administration centrale de RTL Group qui doit être délocalisée à Cologne.

Fin août, le conseil d'administration du leader européen de l'audiovisuel avait annoncé la restructuration de son «Corporate center» (l'entité qui gère les activités internationales du groupe), et son intention de réduire ses effectifs de 112 à 18 personnes. Soit la suppression nette de 94 emplois à Luxembourg-Kirchberg. 

Alors même qu'au premier trimestre, RTL Group avait annoncé un chiffres d'affaires de 1,5 milliard en hausse de 7,2% par rapport au premier trimestre 2018. Et qu'au cours du premier semestre 2019 le groupe affichait un gain record de 443 millions d'euros.

Des indemnités extralégales

Trois mois plus tard, «un plan social a été signé pour 69 salariés», annonce l'OGBL. Soit 25 personnes de moins sur le carreau qu'annoncé. Loin de s'en féliciter, le syndicat souligne les acquis négociés en plus des indemnités légales.


RTL Group,Neues RTL Gebäude,Kirchberg.Foto:Gerry Huberty
Restructuration annoncée au sein de RTL Group
En raison de «la nécessité de redistribuer les ressources et de réduire les coûts», le conseil d'administration du leader européen de l'audiovisuel a annoncé mardi soir sa volonté de réduire d'un tiers la taille de son «Corporate center». 190 personnes y travaillent.

Les salariés concernés toucheront un montant forfaitaire, une indemnité financière par année d'ancienneté au sein de RTL Group et une indemnité supplémentaire liée à leur âge. Les salariés qui ont des enfants et les monoparentaux touchent une aide en plus.

 Tous sont dispensés de prester la période de préavis et bénéficieront d'un «budget personnel pour une formation et le reclassement». Pour les personnes difficiles à réintégrer sur le marché du travail, un fonds est aussi prévu dans le plan social.

Cinq semaines pour réfléchir

La direction de RTL Group parle d'un plan social «équitable et généreux». Mais précise que «39 collaborateurs recevront une proposition d'emploi à Cologne», siège de RTL Medien Deutschland et du quartier général du groupe. Ces salariés disposent de «cinq semaines» pour décider s'ils acceptent ou pas d'être mutés. «La plupart» de ceux qui accepteront «prendront leurs fonctions à Cologne à partir du premier trimestre de 2020», écrit la direction.

Les volontaires qui partiront de leur plein gré en Allemagne «disposent d'une sorte de parachute puisqu'ils ont le temps jusqu'au 31 décembre 2020 de dire s'ils restent ou pas à Cologne. Avec la certitude de profiter de ce plan social pendant toute cette période», détaille Pit Schreiner, secrétaire central du  syndicat imprimeries, médias et culture - FLTL. Fait est que ce 26 novembre, 30 salariés de RTL restent sur le carreau. Pour savoir combien seront finalement licenciés, il faudra attendre fin 2020.

Et maintenant ?


15.2. Kirchberg/ RTL Group / Medien /  foto: Guy Jallay
Bettel plaide pour «des solutions en dialogue» chez RTL
Au lendemain de l'annonce d'une restructuration au sein du siège luxembourgeois du leader européen de l'audiovisuel, le ministre des Communications et des Médias indique mercredi être en contact régulier avec les dirigeants pour que le groupe «continue à évoluer de manière positive au Luxembourg».

Le siège social de RTL Group S.A. «est et demeurera à Luxembourg», assure la direction dans un communiqué daté de ce 26 novembre. Après cette nouvelle réduction des effectifs, le groupe «comptera plus de 600 collaboratrices et collaborateurs à Luxembourg (principalement chez RTL Luxembourg et notre filiale technique BCE)». Il est précisé que de «nouveaux postes seront ouverts sur le site RTL City à Luxembourg, comme par exemple chez Majorel, la coentreprise entre Bertelsmann et le Groupe Saham».  

Tout début octobre le Premier ministre (DP) Xavier Bettel, qui avait plaidé pour des «solutions en dialogue», soulignait: «L'attachement de RTL Group au Luxembourg n'est pas mis en cause». Les responsables du groupe RTL avaient alors déjà assuré au gouvernement que les activités des entités luxembourgeoises n'étaient pas concernées.

Ce dont doutaient toutefois des sources internes. Certains prédisent une deuxième vague de départs qui pourrait atteindre plusieurs dizaines de personnes, principalement dans les services IT, la comptabilité ou les ressources humaines, d'ici à la fin 2020.  Des suppressions de postes qui concerneraient aussi bien Broadcasting Center Europe (BCE), l'entité gestionnaire de l'infrastructure et support technique de RTL Lëtzebuerg, que CLT-Ufa, l'éditeur de services pour les médias audiovisuels du groupe.


Sur le même sujet

Négociations au point mort à RTL
Au terme de huit rencontres entre la délégation du personnel, le syndicat OGBL et la direction du groupe, aucun accord n'a été trouvé sur les modalités de licenciement de 94 personnels appartenant à l'administration centrale de RTL Group qui doit être délocalisée à Cologne.
Le basculement vers l'Allemagne du "Corporate Center" du Group ne fait lus guère de doutes.
Bettel persiste et signe dans le dossier RTL Group
Face aux inquiétudes d'un départ du siège social du leader européen des médias, le ministre de la Communication et des Médias réaffirme ce jeudi que le groupe conservera une activité de gestion au Grand-Duché «jusqu'en 2030». Ce qui n'empêcherait toutefois pas d'autres restructurations.
Bettel plaide pour «des solutions en dialogue» chez RTL
Au lendemain de l'annonce d'une restructuration au sein du siège luxembourgeois du leader européen de l'audiovisuel, le ministre des Communications et des Médias indique mercredi être en contact régulier avec les dirigeants pour que le groupe «continue à évoluer de manière positive au Luxembourg».
15.2. Kirchberg/ RTL Group / Medien /  foto: Guy Jallay
Restructuration annoncée au sein de RTL Group
En raison de «la nécessité de redistribuer les ressources et de réduire les coûts», le conseil d'administration du leader européen de l'audiovisuel a annoncé mardi soir sa volonté de réduire d'un tiers la taille de son «Corporate center». 190 personnes y travaillent.
RTL Group,Neues RTL Gebäude,Kirchberg.Foto:Gerry Huberty