Changer d'édition

65 millions d'euros de préjudice pour Jost
Économie 28.02.2019 Cet article est archivé

65 millions d'euros de préjudice pour Jost

65 millions d'euros de préjudice pour Jost

Photo: LW-Archiv
Économie 28.02.2019 Cet article est archivé

65 millions d'euros de préjudice pour Jost

Dans le cadre de l'enquête menée contre la société de transport Jost, pour faits d'organisation criminelle, blanchiment et traite des êtres humains, la justice belge a publié mercredi des informations complémentaires.

Certains éléments du dossier judiciaire actuellement reprochés au groupe de transport belge Jost ont été dévoilés mardi au cours d'une audience publique au tribunal de Liège.

Le groupe, dont le siège social se trouve à Weiswampach au Luxembourg, aurait employé des camionneurs d'Europe de l'Est en utilisant des camions immatriculés en Slovaquie et en Roumanie, alors que les transports étaient réellement organisés depuis la Belgique.

Les enquêtes ont débuté en 2015 et ont abouti à l'arrestation de quatre personnes en 2017, dont Roland Jost. «Il existe des indices de faits d'organisation criminelle, de blanchiment et de traite des êtres humains», a indiqué le parquet fédéral.

Les dommages sont estimés à près de 65 millions d'euros, dont 45 millions d'euros pour les salaires impayés et 20 millions d'euros pour les cotisations sociales non payées. En outre, selon L'Echo, 947 victimes identifiées de la traite des êtres humains doivent être répertoriées dans le dossier.

19 camions confisqués

La semaine dernière, le parquet belge avait déjà confisqué 19 camions. L'entreprise est soupçonnée d'avoir embauché plus d'un millier de chauffeurs de camion, en les soumettant aux conditions de travail de leur pays d'origine, ce qui est contraire aux réglementations européennes. 

L'entreprise de transport a toujours fermement rejeté les allégations formulées à son encontre.

Par Nadia Di Pillo, traduction Sophie Wiessler

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Nouvelles perquisitions au sein de Jost Group
La société de transport belge fait à nouveau la Une des médias dans le royaume. 19 camions ont été saisis par la justice belge en charge de l'enquête sur un possible trafic d'êtres humains au sein de l'entreprise, basée à Weiswampach.
Jost Group Transport Logistics Aubange Belgique Foto: LW-Archiv 2016
Le patron du Groupe Jost inculpé et arrêté
Dans le cadre de la série de perquisitions menée lundi en Belgique au sein de l'entreprise de transport Jost International, trois personnes ont été placées sous mandat d'arrêt, dont le patron Roland Jost.
Jost Group au Luxembourg
Le Groupe Jost suspecté de traite d'êtres humains
Le parquet de Dierkich et le parquet fédéral belge ont mené lundi matin une opération dans 15 entreprises du groupe luxembourgeois de transport et de logistique Jost, suspecté de traite d'être humains et d'organisation criminelle.
Jost Group Transport Logistics Aubange Belgique Foto: LW-Archiv 2016