Changer d'édition

4.073 véhicules immatriculés en septembre
Économie 2 min. 06.10.2020

4.073 véhicules immatriculés en septembre

53 modèles de Porsche ont été vendus au mois de septembre.

4.073 véhicules immatriculés en septembre

53 modèles de Porsche ont été vendus au mois de septembre.
Photo: Chris Karaba
Économie 2 min. 06.10.2020

4.073 véhicules immatriculés en septembre

Après un léger rebond en juillet et un mois d'août qui a sonné le creux, le marché automobile luxembourgeois s'est refait une petite santé le mois dernier. De quoi redonner le sourire aux acteurs d'un secteur fortement impacté depuis le printemps.

(DH) - Si les chiffres des nouvelles immatriculations de voitures au Luxembourg, aux mois de juillet (5.509) et août (3.671) étaient revenus à des niveaux comparables à ceux de 2019, ils ne témoignaient pas d'un retour à la normale. Ceux du mois de septembre, par contre, démontrent, selon la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité (Fedamo) une nette augmentation pour atteindre 4.073 véhicules, soit 765 immatriculations de plus que l'an dernier. Autrement dit, un mieux de 23,1% par rapport à la même période de 2019 et même de 56,9% par rapport à 2018.

Serait-ce le début d'un phénomène de rattrapage après le blocage des ventes lors de la fermeture des points de vente pendant le confinement? Quoi qu'il en soit, les 34.046 unités cumulées de janvier à la fin septembre représentent toujours une baisse significative de 20,9% par rapport à 2019, et de 19,6% par rapport à 2018.  

Cette baisse est à mettre en rapport avec les chiffres de la zone euro qui font état d'un recul d’environ 33 %. Les immatriculations ont notamment chuté dans les pays du sud de l'Europe avec des replis de l’ordre de 40% en Italie, au Portugal et en Espagne. En ce qui concerne les pays frontaliers, le recul est proche des 30%.

Pour ce qui est des différents types de motorisations, les essences et diesels restent largement majoritaires avec 46% pour les premières et 37,4% en ce qui concerne les secondes. Les véhicules électriques représentent à la fin septembre 4,3% du total des immatriculations tandis que les motorisations hybrides comptabilisent 12,2%.

En définitive, sur les plus de 431.000 véhicules actuellement immatriculés, selon les chiffres indiqués lors d'une réponse parlementaire du 21 septembre, durant les huit premiers mois de 2020, environ 1.200 voitures électriques ont été immatriculées au Grand-Duché (990 en 2019).

Rappelons à ce sujet que la prime que peut demander à l'Etat un acheteur d'une voiture 100% électrique s'élève à 8.000 euros. Elle est valable pour toute voiture achetée entre mai 2020 et mars 2021. Dans les faits, l'administration de l'Environnement a déjà accordé des primes pour 560 véhicules électriques lors des onze derniers mois. Dans le même temps, 184 primes d'un montant de 2.500 euros, ont été accordées pour l'achat d'un véhicule hybride.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'UE serre la vis en matière de contrôle automobile
Un nouveau règlement européen sur les véhicules en circulation ou prêt à être mis sur le marché est entré en application ce 1er septembre. Objectif: éviter les fraudes en matière d’émissions et renforcer la sécurité des véhicules.
Record en trompe-l'oeil pour les immatriculations
Après quelques mois de ralentissement, le marché automobile luxembourgeois est reparti en flèche en juillet, avec un nombre d'immatriculations jamais vu. Une hausse spectaculaire qui ne serait en réalité qu'un rattrapage après le long confinement.
Lokales, Autofestival 2020, Tesla, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Le leasing accélérera le verdissement du parc auto»
Dominique Roger vient de s'installer au volant de Mobiz, le regroupement des acteurs de la location de véhicules. Pour lui, des mesures fiscales hâtives pourraient pénaliser non seulement ce secteur d'activité mais l'attrait de bien des entreprises adeptes de la voiture de fonction, et des motorisations "propres".
Le secteur automobile prédit une année noire
Si le nombre d'immatriculations au mois de juin a atteint son meilleur score depuis le mois de février, avec une baisse de «seulement» 10,6% par rapport à 2019, la Fedamo estime que ce regain d'activité constitue un trompe-l’œil et se prépare à une baisse du chiffre d'affaires de 500 millions d'euros sur 2020.
Lokales, Autofestival 2020, Jaguar, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le redémarrage «prudent» des concessions
Avec la deuxième phase du déconfinement, effective depuis le 11 mai, les showrooms reprennent doucement vie. Mais la crise du covid-19 ne s’effacera pas sans laisser des pertes qui sont pour l’heure difficilement quantifiables selon les professionnels du secteur.
Le secteur automobile ronge son frein
Alors qu'en Allemagne, les concessions ont pu redémarrer dès le 20 avril, aucune date n'est avancée au Grand-Duché. Certains représentants de la corporation commencent à s'impatienter.
Lokales, Autofestival 2020, Volvo, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
L'essence tire son épingle du jeu dans un climat morose
Même si tous les chiffres ne sont pas encore connus, l'édition 2020 de l'Autofestival a confirmé une nouvelle hausse des ventes de voitures essence. Autre tendance: l'électrique suscite la curiosité même si peu d'acheteurs osent franchir le pas.
Lokales, Autofestival 2020, Fiat, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La mode des SUV accélère le niveau de pollution
Plus de 200 millions de voitures au look de 4x4 circulent dans le monde. Un succès commercial qui menace de réduire à néant les tentatives du secteur automobile pour baisser ses émissions de CO2... et qui risque de lui coûter cher.
Plus de 200 millions de SUV étaient en circulation en 2018.