Changer d'édition

38 emplois menacés chez IBM Luxembourg
Économie 10.03.2021

38 emplois menacés chez IBM Luxembourg

Le LCGB pointe du doigt les raisons invoquées par la filiale du géant américain.

38 emplois menacés chez IBM Luxembourg

Le LCGB pointe du doigt les raisons invoquées par la filiale du géant américain.
AFP/Getty Images
Économie 10.03.2021

38 emplois menacés chez IBM Luxembourg

Le LCGB a annoncé mercredi la signature d’un plan social au sein de l'entreprise de services informatiques. Une décision qui ne serait néanmoins pas liée à la pandémie, affirme la direction.

(ASdN) - Les plans sociaux s'enchaînent. Après la restauration collective, les médias ou la place financière, c'est au tour d'IBM Luxembourg d'entamer les négociations. Au total, 38 emplois - sur 313 - se trouveraient ainsi sur la sellette au sein de la filiale de l'entreprise de services informatiques, selon le LCGB.


Plan social en vue au sein de la banque Mitsubishi
Deux jours après l'annonce du départ de Commerzbank et de l'incertitude de 200 salariés, c'est au tour de la banque japonaise d'indiquer mettre en place une restructuration de son entité au Luxembourg. Une vingtaine d'emplois est concernée, indique jeudi l'Aleba.

Mais cette fois, le covid-19 n'y serait pour rien. La société située à Bertrange justifie ainsi en effet sa décision par la nécessité d'une «réduction des coûts de fonctionnement» et la «transformation de leur offre de services par une automatisation plus accrue», précise le syndicat dans un communiqué publié ce mercredi. Des raisons qui seraient néanmoins insuffisantes aux yeux de l'organisation. Cette dernière pointe ainsi du doigt une volonté de l'entreprise «d’améliorer les résultats nets de l’entreprise, au détriment et sans égard aux salariés».

A noter qu'en novembre dernier, le géant de l’informatique américain avait également annoncé un plan social d'ampleur de l'autre côté de la frontière. Au total, 1.251 postes seront supprimés dans les prochains mois en France, soit environ un quart de ses effectifs de l'hexagone.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Initiée début mars, la procédure visant à licencier 38 salariés s'est achevée ce lundi par la signature d'un accord entre syndicat et direction. Après tout de même un passage par une procédure de non-conciliation, indique lundi le LCGB.
San Francisco, UNITED STATES: The IBM logo is pictured at the RSA Conference 2007 in San Francisco, 07 February 2007.  AFP PHOTO/GABRIEL BOUYS (Photo credit should read GABRIEL BOUYS/AFP via Getty Images)
Au terme de 15 jours d'échange entre direction et syndicat, le LCGB indique mercredi avoir saisi l'office national de conciliation. En cause notamment, le montant des indemnités proposées aux personnes licenciées.
In this photo made Jan. 11, 2010, a sign for IBM is shown in New York. IBM is expected to release fourth-quarter financial results after the close of the market on Tuesday, Jan. 19, 2010. (AP Photo/Mark Lennihan)
Alors que, fin janvier, syndicats et direction de la banque canadienne implantée à Belval s'accordaient sur une extension du deuxième plan social, une nouvelle taille dans les effectifs est annoncée ce jeudi.
RBC - Belval - Photo : Pierre Matgé
Deux jours après l'annonce du départ de Commerzbank et de l'incertitude de 200 salariés, c'est au tour de la banque japonaise d'indiquer mettre en place une restructuration de son entité au Luxembourg. Une vingtaine d'emplois est concernée, indique jeudi l'Aleba.
L’OGBL a annoncé lundi la signature d’un plan social dans l’entreprise de restauration collective de la filiale du groupe Compass. Les premiers licenciements devraient démarrer à partir du 1er mars.
Durch die Corona-Krise leidet das Geschäft der Kantinen-Betreiber.