Changer d'édition

32 postes supprimés chez HSBC Private Bank
Économie 18.06.2019

32 postes supprimés chez HSBC Private Bank

32 postes supprimés chez HSBC Private Bank

Photo: Reuters
Économie 18.06.2019

32 postes supprimés chez HSBC Private Bank

Les syndicats ont annoncé lundi soir qu'un plan social avait été signé au sein de la structure luxembourgeoise de la banque.

«Suite à une décision de réorienter sa stratégie commerciale et d’externaliser certaines tâches vers d’autres entités du Groupe HSBC, 32 postes de travail vont devoir être supprimés». L'annonce est tombée lundi soir, dans un communiqué commun des trois syndicats Aleba, OGBL Secteur Financier et LCGB-Sesf.

Un plan social a ainsi été signé vendredi 14 juin dernier avec la délégation du personnel concernant 32 emplois. Les syndicats ont tenu à préciser que «des mesures d’accompagnement des salariés en vue de retrouver rapidement un emploi stable» avaient été prises, mais aussi une «indemnisation financière décente pour les salariés impactés».

Les trois syndicats assurent également que les «négociations se sont bien déroulées avec l'employeur qui a assumé sa responsabilité sociale». HSBC a en effet réagi plus tard dans la soirée, en précisant que l'entreprise ne «quitterait pas le Luxembourg, qui reste un marché important pour nous», selon l'Essentiel.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Assurances: D.A.S. Luxembourg: le plan social est signé
La compagnie d'assurances D.A.S qui occupe 25 salariés au Luxembourg, avait annoncé en début d'année la vente de son portefeuille «assurances» et le transfert de 10 salariés vers l'assureur Allianz. Un accord sur un plan social a pu être trouvé.
L'assurance D.A.S. Luxembourg avait pignon sur rue à Strassen.
Stëftung Hëllef Doheem: Pas de licenciement "en principe" pour Nicolas Schmit
Le ministre du Travail Nicolas Schmit, invité ce samedi matin de l'émission Background am Gepréich sur RTL, s'est exprimé sur le dossier, disant qu'<<en principe, les 90 licenciements ont disparu de la table>> des négociations entre les partenaires sociaux, la direction de la Stëftung Hëllef Doheem et le gouvernement.