Changer d'édition

14.722 entreprises en chômage partiel
Économie 2 min. 21.08.2020 Cet article est archivé

14.722 entreprises en chômage partiel

A elles seules, les entreprises du secteur de la construction ont déjà mobilisé 194 millions d'euros de chômage partiel.

14.722 entreprises en chômage partiel

A elles seules, les entreprises du secteur de la construction ont déjà mobilisé 194 millions d'euros de chômage partiel.
Photo : Anouk Antony
Économie 2 min. 21.08.2020 Cet article est archivé

14.722 entreprises en chômage partiel

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le ministère de l'Economie a déjà versé plus de 860 millions d'euros pour assurer le versement des salaires des employés concernés. Si le dispositif reste maintenu jusqu'au 31 décembre, sa poursuite au-delà reste à déterminer.

Cette crise covid-19 coûtera cher, forcément. Si le Luxembourg a vite réagi via ses plans de sauvetage et de relance, le gouvernement sait aussi que la note pèsera sur le budget public comme jamais. Et la principale facture portera sur le règlement des mesures de chômage partiel. En place depuis mars dernier, le dispositif a déjà permis d'assurer le paiement de 391.627 salaires. De quoi soulager 14.277 employeurs, indiquent les dernières données du ministère de l'Economie.

Les équipes du ministre Franz Fayot (LSAP) estiment que le pays est «probablement» proche du plafond du nombre de sociétés qui demanderont ainsi le soutien de l'Etat par ce biais. Elles étaient d'ailleurs un peu plus en juin (14.709). Signe soit que la situation s'améliore pour certaines, soit qu'une faillite a été prononcée depuis. On sait combien cet indicateur sera à surveiller dans les mois à venir.

En dépenses, le gouvernement a déjà débloqué pour 860 millions d'euros pour accompagner les mesures de chômage partiel. Et sur ce poste, le ministre des Finances Pierre Gramegna (DP) aura certainement à ouvrir le porte-monnaie dans les mois à venir. Officiellement, il avait été annoncé le déblocage de 989 millions d'euros mais il n'est plus sûr que ce montant suffise à couvrir les frais. «Les estimations actuelles tournent plus autour de 1,2 milliard d'euros», admet-on d'ailleurs au ministère de l'Economie. Il faudra donc éventuellement trouver près de 211 millions pour assurer les avances jusqu'à la fin de l'année.

En l'état, le chômage partiel n'est pas une formule éternelle

Dan Kersch (LSAP), ministre du Travail

Et la balle n'est pas seulement dans le camp du grand argentier du gouvernement, les partenaires sociaux doivent s'en préoccuper également. Dan Kersch ne s'en cache d'ailleurs pas : «Il faudra en recauser rapidement, avec syndicats et patronats, pour savoir comment prolonger le dispositif pour l'an prochain. Mais cela ne pourra plus se faire selon les critères d'attribution actuels». Le ministre du Travail insistant : «En l'état, le chômage partiel n'est pas une formule éternelle, ce serait insupportable pour les finances publiques».


Kurzarbeit, Arbeiter, Fabrik, Produkion
Réduire le chômage partiel pour relancer l'emploi
Si le dispositif a jusque-là été un outil très utilisé depuis le début de la pandémie, le gouvernement entend désormais sortir les entreprises de ce schéma. Pour cela, l'Etat a mis en place une nouvelle aide dès juillet. Mais pour ce premier mois, le nombre de bénéficiaires s'annonce réduit.

Pour le socialiste, il est même clair que les partenaires devront définir de nouvelles règles pour cette mesure qui a certainement permis d'amortir la montée du chômage ces six derniers mois. «C'est ensemble que nous devons définir quels sont les secteurs ou entreprises vulnérables qui pourront accéder à cette aide préservant l'emploi et 80% des revenus des bénéficiaires à l'heure actuelle.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les jeunes en formation professionnelle auraient pu devenir des victimes collatérales de la crise économique liée au covid. Pour éviter qu'il en soit ainsi, le ministre de l'Education vient d'annoncer une série de primes pour les entreprises qui joueront le jeu.
A la House of entrepreneurship, Tom Baumert sait combien une sortie de crise peut représenter un moment favorable pour lancer un business. Reste à bien définir son projet et ne surtout pas s'improviser chef d'entreprise.
Le ministre des Finances voit filer les dépenses publiques plus vite que prévu à l'heure de présenter son budget 2020. Mais le déficit constaté aujourd'hui, aux yeux de Pierre Gramegna «renforce la capacité de l’économie de redémarrer».
Faillite Chaussures  Geox - Belle étoile - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Les grandes lignes des mesures sur l'emploi à venir avaient été évoquées lors de la tripartite, la semaine passée. Le ministre du Travail en a expliqué le détail, jeudi. Et d'en profiter pour faire quelques mises au point sur le climat social.
Pressekonferenz zum Jahresbericht 2019 der ITM, mit Marco Boly und Dan Kersch, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le Conseil national des finances publiques (CNFP) a examiné l'évolution de la situation budgétaire du pays pour la période 2020 et 2021. Les nouvelles perspectives bousculent les prévisions budgétaires et invitent à une vigilance particulière sur le déficit budgétaire attendu.