Changer d'édition

12.119 salariés mis en chômage partiel pour mars
Économie 2 min. 25.02.2022 Cet article est archivé
Economie

12.119 salariés mis en chômage partiel pour mars

Certains secteurs continuent d'être impactés par la crise sanitaire qui perdure.
Economie

12.119 salariés mis en chômage partiel pour mars

Certains secteurs continuent d'être impactés par la crise sanitaire qui perdure.
Photo: Getty Images
Économie 2 min. 25.02.2022 Cet article est archivé
Economie

12.119 salariés mis en chômage partiel pour mars

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
Le Comité de conjoncture a accordé à 831 entreprises de bénéficier des dispositions particulières décidées à l'entame de la crise sanitaire. Le nombre de demandes est en baisse par rapport à janvier.

L'accalmie semble se confirmer sur le front de l'épidémie. Mais la déferlante du variant Omicron a toujours des répercussions sur l'économie luxembourgeoise. Certains secteurs continuent de ressentir assez lourdement les effets de la crise sanitaire.


L'Horeca a été relativement épargné par ces liquidations.
13.628 salariés en chômage partiel en février
Le Comité de conjoncture a décidé de permettre à 1.338 entreprises de bénéficier des dispositions particulières décidées à l'entame de la crise sanitaire. Les demandes sont en hausse par rapport au mois dernier.

Le Comité de conjoncture a statué favorablement cette semaine sur 831 demandes de chômage partiel.  Parmi celles-ci, 769 relèvent de source structurelle simplifiée covid-19, 54 sont issues du secteur manufacturier, 7 sont considérées comme cas de force majeure, car ces entreprises sont toujours en état de sinistre suite aux inondations des 14 et 15 juillet 2021 et enfin, une demande relève du lien de dépendance économique.

Le nombre de demandes d'aide introduites est en baisse de 294 unités par rapport au mois de janvier. 1.098 entreprises ont sollicité le gouvernement pour bénéficier du chômage partiel pour leurs employés, contre 1.392 en janvier dernier. La mesure pour le mois de février concerne  12.119 salariés, contre  13.628 salariés le mois dernier.

Les aides prolongées jusqu'en juin

En outre, le Comité de conjoncture a également analysé plus en détail la situation économique, financière et sociale de 9 entreprises désirant prolonger leur plan de maintien dans l’emploi individuel, ainsi que de 9 secteurs qui, par le biais des fédérations, ont également soumis une demande de prolongation de leur plan de maintien dans l’emploi sectoriel, pour leurs membres respectifs. Au total, 15 prolongations sur 18 ont été accordées et sont en vigueur jusqu’au 30 juin 2022.

Pour rappel, lors du Comité de conjoncture du mois dernier, le gouvernement a décidé de prolonger les aides mises en place pour les entreprises au début de la crise sanitaire jusqu'en juin. L'arrêt sera cependant progressif et des adaptations sectorielles sont prévues.

Malgré la crise, les perspectives d'emploi restent bonnes au Luxembourg. Le taux de chômage n'a par ailleurs jamais pointé aussi bas depuis 2009. En janvier, il s'établissait à 4,9%.  La dégringolade du taux de chômage, après une hausse spectaculaire enregistrée au tout début de la pandémie, concerne toutes les catégories de demandeurs d'emploi. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que la prochaine augmentation automatique des salaires doit tomber au printemps, certaines entreprises luxembourgeoises redoutent cette échéance. Le secteur de l'artisanat craint de ne pouvoir compenser l'index par une hausse du chiffre d'affaires.
Le Comité de conjoncture a décidé de permettre à 1.338 entreprises de bénéficier des dispositions particulières décidées à l'entame de la crise sanitaire. Les demandes sont en hausse par rapport au mois dernier.
L'Horeca a été relativement épargné par ces liquidations.
C'en est maintenant fini des «conditions simplifiées» d'accès aux mesures de chômage partiel. Les dossiers déposés seront désormais soumis aux mêmes règles qu'avant la pandémie après avoir bénéficié à près de 15.000 entreprises luxembourgeoises.
12.05.2021, Sachsen-Anhalt, Sülzetal: Ein Mitarbeiter des Amazon Logistikzentrums fährt mit Paketen an Hochregalen vorbei. Der Versand-Händler hatte den neuen Standort in Sachsen-Anhalt im August 2020 eröffnet. Foto: Klaus-Dietmar Gabbert/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++