Völklnger Hütte: «Crânes – Icône. Mythe. Culte.»

Une expo pas prise de tête


Retrouvez tous nos reportages dans la rubrique Vidéos

L’exposition «Crânes – Icône. Mythe. Culte.» englobe 150 crânes et têtes d’humains provenant de toutes les civilisations depuis le Paléolithique en passant par l’Egypte ancienne à nos jours. Elle offre un vaste aperçu sur la signification particulière de la tête et du crâne à travers l’Histoire de l’humanité. Le visiteur se laissera conter les récits spectaculaires de chasseurs de têtes, de magie Vaudou et de vénérations de reliques de crânes.

Parmi les pièces d’exposition les plus spectaculaires, on peut citer le crâne de cristal qui depuis longtemps fait l’objet de nombreux mythes, ainsi qu’un crâne miniature de Sarre, qui provient très certainement de Léonard de Vinci contiendrait un code secret de l'inventeur.

«Dans l’Histoire de l’humanité, la tête en tant que siège du cerveau représente souvent l’homme dans son ensemble. La célèbre citation de Descartes, - Je pense donc je suis -, illustre très bien ce rapport que l’on a pu établir. L’exposition  est également une rencontre entre les crânes en tant qu’origine de la pensée, et les plus grandes réalisations de l’intelligence humaine: les machines», explique Meinrad Maria Grewenig, directeur général de la Völklinger Hütte.      

L’exposition est réalisée en coopération avec les Musées Reiss-Engelhorn de Mannheim. Les pièces d’exposition proviennent de 18 prêteurs internationaux. De nombreux objets sont montrés en exclusivité. Une grande partie provient de la collection de crânes de l’artiste et darwiniste Gabriel von Max (1840 – 1915) – l’une des plus grandes. 

Retrouvez tous nos reportages dans la rubrique Vidéos