Changer d'édition

Quand le Luxembourg succombait à Joséphine Baker
Culture 5 1 29.11.2021
Culture

Quand le Luxembourg succombait à Joséphine Baker

Joséphine Baker était connue comme la personnification du «jazz hot» et pour sa façon de danser.
Culture

Quand le Luxembourg succombait à Joséphine Baker

Joséphine Baker était connue comme la personnification du «jazz hot» et pour sa façon de danser.
Photo : AFP
Culture 5 1 29.11.2021
Culture

Quand le Luxembourg succombait à Joséphine Baker

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
La star du music-hall était venue au Grand-Duché pour partager ses expériences d'attaques racistes. L'héroïne de la Résistance française est la première femme noire à entrer au Panthéon.

Elle avait eux : l'Amérique et Paris. Et, peut-être aussi, un coup de cœur pour le Luxembourg ? Si la danseuse franco-américaine Joséphine Baker (1906-1975) ne chante pas les louanges du Grand-Duché, elle s'y est, en tout cas, rendue au moins trois fois. En témoignent les archives du Luxemburger Wort qui informent de ses séjours au pays, dont deux dans la capitale. 

Invitée par l'organisation caritative B'nai B'rith le 11 avril 1957, la reine de la Revue Nègre a parlé du racisme dans un théâtre municipal plein à craquer. Comme l'écrit le Luxemburger Wort, le public du théâtre municipal a applaudi à plusieurs reprises le discours de Joséphine Baker. De nombreux autographes ont été également sollicités par la suite. 

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

L'artiste a notamment rappelé les attaques qu'elle a subies dans sa ville natale de Saint-Louis aux Etats-Unis. L'égalité des races et des hommes était une cause qui lui tenait particulièrement à cœur. Elle avait ainsi participé au côté de Martin Luther King à la grande marche pour les droits civiques à Washington, en 1963. 

En 1959, le "Luxemburger Wort" a consacré un article à la visite de Joséphine Baker à la Communauté européenne du charbon et de l'acier.
En 1959, le "Luxemburger Wort" a consacré un article à la visite de Joséphine Baker à la Communauté européenne du charbon et de l'acier.
Photo: Archives

Deux ans plus tard, le simple titre «Joséphine Baker au Luxembourg» figure sur deux photos de l'artiste publiées dans l'édition du 19 mars 1959 du journal. L'héroïne de la Résistance française fut alors reçue à la Commission européenne du charbon et de l'acier. Elle était alors en visite avec ses sept enfants adoptés, six garçons et une fille.

La star du music-hall aurait aussi séjourné dans le nord du pays, à la Villa Adler à Wiltz. Elle y aurait même montré ses talents de danse sur une table. Mais il n'existe malheureusement pas de document à ce sujet pour l'attester.  

Décorée de la Légion d'honneur française pour son engagement pendant la Seconde Guerre mondiale, Joséphine Baker sera ce mardi la première femme noire à faire son entrée au Panthéon, à Paris. 38.000 personnes avaient soutenu une pétition lancée il y a deux ans pour lui rendre un tel hommage. Elle est décédée en 1975.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.