Changer d'édition

Trois films luxembourgeois à Cannes
L'affiche du film "Chambre 212» en compétition à Cannes en 2019.

Trois films luxembourgeois à Cannes

Photo: gouvernement.lu
L'affiche du film "Chambre 212» en compétition à Cannes en 2019.
Culture 1 3 min. 18.04.2019

Trois films luxembourgeois à Cannes

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Le long-métrage «Viendra le feu» d'Oliver Laxe ainsi que le film d'animation «Les hirondelles de Kaboul» et «Chambre 212» ont été annoncés en sélection officielle au 72ème Festival du cinéma international.

Les couleurs du Grand-Duché seront bien représentées cette année au prestigieux festival de Cannes, qui aura lieu du 14 au 25 mai. Trois films ont en effet été annoncés en compétition officielle dans la section «Un certain regard».

Cette catégorie met en évidence un cinéma «plus original et audacieux que celui de la sélection officielle», et récompense des cinéastes encore peu connus. Voici le palmarès luxembourgeois:

«Chambre 212» ou «Musique de chambre»

Le premier film sélectionné est «Chambre 212», est un long-métrage écrit et réalisé par Christophe Honoré et coproduit par Bidibul Productions avec la France et la Belgique.

Chiara Mastroiani lors du tournage de Chambre 212.
Chiara Mastroiani lors du tournage de Chambre 212.
Photo: Les Films Pélléas - Bidibul Productions - Scope Pictures

Il raconte l'histoire d'amour entre Richard et Catherine. Ils ont vingt ans, se sont aimés et mariés. Mais Catherine finit par tromper son mari. Elle se réfugie alors dans une chambre d'hôtel, d'où elle a une vue plongeante sur son appartement, son mari, sa vie. L'heure de la réflexion sonne alors.

Le chanteur Benjamin Biolay et l'actrice Camille Cottin font notamment partie du casting.

«Les Hirondelles de Kaboul»

Ce long-métrage d'animation réalisé par Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec est une coproduction Melusine Productions, en collaboration avec la France et la Suisse.

«Les Hirondelles de Kaboul» est une adaptation du roman de Yamina Khadra. Il nous donne rendez-vous dans un Kaboul en ruines et occupé par les talibans à l'été 2001. Le film raconte l'histoire de deux couples, profondément amoureux. Mais un geste insensé de l'un des hommes va faire basculer les couples dans la tragédie.

«Viendra le feu» ou «O que arde»

Troisième et dernier long-métrage sélectionné à Cannes, «Viendra le feu» est réalisé par Oliver Laxe et coproduit par Tarantula Luxembourg avec l’Espagne et la France. C'est un film soutenu par le Film Fund dans le cadre des aides Cineworld.

Il raconte l'histoire d'Amador Coro, un jeune réalisateur condamné à de la prison pour avoir provoqué un incendie. A sa sortie, il coule des jours heureux auprès de sa mère, en Galice, jusqu'au jour où un nouveau feu vient dévaster la région.

Photo: Tarantula Luxembourg

Ce n'est pas la première fois qu'Oliver Laxe se produit à Cannes. A la Quinzaine des Réalisateurs en 2010, il remporte le prix FIPRESCI avec «Vous êtes tous des capitaines». Son deuxième film «Mimosas, la voie de l'Atlas» a également remporté le Grand Prix de la Semaine de la critique en 2016.

En 2018, le long-métrage d'animation «Pachamama», coproduit par Doghouse Films et réalisé par Juan Antin, a été présenté en tant que «Work in progress»,  dans le cadre du dispositif «Goes to Cannes», en partenariat avec le Festival international du film d’animation d’Annecy.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Luxembourg en force à Cannes
Le Grand-Duché affichera quatre films au prestigieux Festival, qui s'ouvre mardi, dont trois en compétition officielle « Un certain regard » et un film à la « Quinzaine des Réalisateurs ».
Un secteur sous surveillance
L'exercice se répète en cette période de l'année: le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle (Film Fund) présente son bilan annuel. Comme chaque année, le constat est le même: le secteur se porte bien. Malgré les questions et les critiques.
Dreh Sawah Adolf El Assal