Changer d'édition

Tina Gillen choisie pour la 59e Biennale de Venise
Culture 2 min. 14.04.2020

Tina Gillen choisie pour la 59e Biennale de Venise

Le projet «Faraway So Close» de Tina Gillen sera déployé comme un «tableau vivant» à l’échelle du pavillon luxembourgeois à Venise

Tina Gillen choisie pour la 59e Biennale de Venise

Le projet «Faraway So Close» de Tina Gillen sera déployé comme un «tableau vivant» à l’échelle du pavillon luxembourgeois à Venise
Photo: Gerry Huberty
Culture 2 min. 14.04.2020

Tina Gillen choisie pour la 59e Biennale de Venise

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Retenu parmi 19 candidatures, le projet «Faraway So Close» représentera le Luxembourg dans la Cité des Doges de mai à novembre 2021. Le jury l'a choisi pour «sa pertinence artistique et intellectuelle, sa force visuelle, et son approche sensible de l’espace», informent ce mardi le ministère de la Culture et le Mudam.

Fin du suspense. L'artiste-peintre Tina Gillen (47 ans) représentera le Luxembourg à la 59e Biennale de Venise, de mai à novembre 2021. Parmi 19 candidatures, le jury a retenu son projet «Faraway So Close» pour «sa pertinence artistique et intellectuelle, sa force visuelle, et son approche sensible de l’espace». Le ministère de la Culture et le Mudam Luxembourg, désigné comme porteur du projet, annoncent ce mardi qu'il sera déployé comme un «tableau vivant» à l’échelle du pavillon luxembourgeois dans la Cité des Doges.

Le projet artistique offre une réflexion sur les relations entre l'espace intérieur et le monde extérieur et prendra corps au sein d'un dispositif scénographique spécifique inspiré des décors de cinéma. En outre, il donnera lieu à la réalisation de nouvelles peintures et d'œuvres in situ, en dialogue avec le contexte de la Biennale.

Tina Gillen vit et travaille aujourd'hui à Bruxelles
Tina Gillen vit et travaille aujourd'hui à Bruxelles
Photo: Paul Casaer

Suzanne Cotter, présidente du jury et directrice du Mudam, justifie le choix par «la pratique picturale de Tina Gillen», qui «prend en compte l'histoire de la peinture tout en la confrontant à d'autres médiums, comme la photographie et le cinéma.» La présidente ajoute que «le jury a également apprécié la manière dont le projet entre en résonance avec des problématiques qui traversent les sociétés contemporaines et la situation mondiale actuelle.»

Outre Suzanne Cotter, présidente, le jury se composait de Kevin Muhlen, directeur du Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain; Anke Reitz, curatrice des Steichen Collections – CNA à Clervaux; Dirk Snauwaert, directeur du Wiels à Bruxelles; Lorenzo Benedetti, curateur au Kunstmuseum de Saint-Gall; Michelle Cotton, cheffe du département Programmation artistique et Contenu au Mudam; Christophe Gallois, curateur, responsable des expositions au Mudam.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Italie ferme ses écoles et ses universités
Les écoles sont fermées à partir de ce jeudi et pour deux semaines en Italie afin de se prémunir contre le coronavirus, qui pousse le monde à s'équiper pour se protéger et à annuler nombre d'événements.
TOPSHOT - A woman leaves the a pre-triage medical tent in front of the Cremona hospital, in Cremona, northern Italy, on March 4, 2020. - Italy will recommend people stop kissing in public, avoid shaking hands and keep a safe distance from each other to limit the spread of the novel coronavirus. Other measures to be approved by the government, which has borne the brunt of the COVID-19 disease, includes a plan to play all football matches behind closed doors. (Photo by Miguel MEDINA / AFP)
Dans les coulisses de l'art 
Le nouveau film documentaire de Yann Tonnar «Atelier Luxembourg – Regard derrière les coulisses de l'art contemporain» plonge le spectateur dans la scène de l'art contemporain au Luxembourg.