Changer d'édition

Stéphane Bern et les stars de l'influence marketing
Culture 3 min. 20.12.2019

Stéphane Bern et les stars de l'influence marketing

Cristiano Ronaldo ne fait pas uniquement le show sur la pelouse. Il affole aussi la toile avec près de 43 millions d'euros de revenus grâce à ses 49 annonces sur Instagram.

Stéphane Bern et les stars de l'influence marketing

Cristiano Ronaldo ne fait pas uniquement le show sur la pelouse. Il affole aussi la toile avec près de 43 millions d'euros de revenus grâce à ses 49 annonces sur Instagram.
Photo: AFP
Culture 3 min. 20.12.2019

Stéphane Bern et les stars de l'influence marketing

Stéphane BERN
Stéphane BERN
Notre chroniqueur évoque cette semaine dans sa rubrique l'air du temps le monde des influenceurs. Des célébrités en or massif pour les marques commerciales qui font appel à leurs onéreux services. Une opération gagnant-gagnant entre ces stars et leurs sponsors.

Il ne suffit plus d'être une star, encore faut-il l'être sur les réseaux sociaux pour peser économiquement. Footballeurs et modèles sont devenus, en quelques années, les principales cibles des marques qui cherchent à sponsoriser leurs produits sur Instagram. Des prescripteurs en or pour ceux qui peuvent les payer!

Comme l'a révélé une étude récente, les stars du ballon rond et les top-models les plus demandées sur les podiums sont aussi les personnalités les plus courtisées – et les plus chères – pour faire de la publicité via ce réseau social en pleine croissance. En haut du tableau d'honneur, celui qui est le plus favorisé est le footballeur Cristiano Ronaldo, qui en 2019 a engrangé 43 millions d'euros grâce aux 49 annonces qu'il a postées. Soit plus de 875.000 euros pour chaque publication.


La chronique de Stéphane Bern
Chaque week-end, le célèbre animateur Stéphane Bern nous livre son point de vue sur l'actualité, dans une chronique intitulée "L'air du temps". Retrouvez ici l'ensemble de ses contributions.

Autant dire que les «like» valent de l'or pour celui qui est suivi par 291 millions d'abonnés! Le site Web BuzzBingo s'est employé à établir un palmarès précis des stars les plus demandées sur Instagram et celles qui ont gagné le plus d'argent en publiant des photos «sponsorisées» par des marques commerciales. Et il est arrivé à la conclusion que la star portugaise ne saurait se voir contester sa victoire. Il est suivi d'un autre footballeur du FC Barcelona Lionel Messi, qui ne lui arrive pourtant qu'à mi-mollet: il gagne 21 millions d'euros. De plus, ses publications ne sont pas aussi rentables que le joueur de la Juventus: 583 000 euros (en moyenne) pour chacun des 36 «posts» sur Instagram. 

Kendall Jenner a amassé 14,3 millions d'euros grâce à ses photos Instagram.
Kendall Jenner a amassé 14,3 millions d'euros grâce à ses photos Instagram.
Photo: dpa

La première femme de la liste est en troisième position: le modèle Kendall Jenner. Le mannequin, qui en quelques années est devenu l'un des plus célèbres au monde, affiche une prospérité à deux chiffres en amassant 14,3 millions d'euros grâce à ses photos Instagram, pour lesquelles chaque marque qui souhaite faire de la publicité par son intermédiaire déboursera 548.000 euros. 

Equité homme femme

Cependant, la plus chère de toute la liste (et occupant la huitième position) est sa sœur cadette, la femme d'affaires en cosmétiques Kylie Jenner. Avec seulement trois photos sponsorisées elle a rempli son portefeuille de 3,4 millions d'euros; c'est-à-dire plus de 1,1 million par photographie.

Selon les comptables du site, la liste des 20 personnalités les plus riches grâce à Instagram se divisent en 10 hommes et 10 femmes. Dans la section masculine, tous les protagonistes sont des athlètes et les joueurs de foot deviennent ainsi les plus recherchés par les marques. En plus de Cristiano et Leo, le Britannique David Beckham est en troisième position (gagne 9,6 millions, 338.000 euros par publication); Neymar, sixième grâce à ses 6,5 millions (648.000 euros par image); 7e Zlatan Ibrahimovic (3,6 millions; 180.000 par photographie); 9e Ronaldinho (2,3 millions; 230 000 euros par post)… Parmi les autres champions de sport et d'Instagram on trouve les noms de Gareth Bale, le joueur de cricket indien Virat Kohli, et les stars du fitness Simeon Panda et Ulisses Jr. 

Les soeurs Jenner et Kardashian font partie des personnalités les plus influentes de la toile.
Les soeurs Jenner et Kardashian font partie des personnalités les plus influentes de la toile.
Photo: Shutterstock

Chez les femmes, on remarque une plus grande variété professionnelle, bien que le cinéma, la mode et la musique s'arrogent les premières places. La chanteuse Selena Gomez est en cinquième position grâce à ses neuf images avec lesquelles elle gagne 800.000 euros chacune: 7,2 millions au total. 

En plus des sœurs Jenner, il y a encore une autre sœur Kardashian, Khloé, qui est en 10e position et gagne un peu plus d'un million d'euros avec seulement deux posts. On chercherait en vain une cohérence à ce nouveau phénomène de mode. Ce sont des influenceurs dont les avis passionnent leurs abonnés, et donc de merveilleux porteurs de publicités ciblées. Jamais l'expression «ils gagnent à être connus» n'aura autant pris de valeur… sonnante et trébuchante.


Sur le même sujet

Stéphane Bern et l'art de vivre «rich and famous»
Notre chroniqueur revient dans «L'air du temps» sur le classement annuel du magazine américain Forbes où les chanteurs figurent parmi les personnalités les mieux payées. Contrairement à l'Europe, faire étalage de sa richesse est perçu comme un gage de succès.
LOS ANGELES, CALIFORNIA - NOVEMBER 24: Taylor Swift performs onstage during the 2019 American Music Awards at Microsoft Theater on November 24, 2019 in Los Angeles, California.   JC Olivera/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Stéphane Bern et le mystère Melania
Notre chroniqueur traverse cette semaine l'Atlantique, direction Washington où une biographie non autorisée de la First Lady américaine vient de paraître. Si cet ouvrage suscite de nombreux commentaires et lève un coin du voile sur l'épouse de Donald Trump, les zones d'ombre demeurent encore nombreuses.
(FILES) In this file photo taken on November 11, 2019, US President Donald Trump and US First Lady Melania Trump listen to Taps during a Veterans Day event at Madison Square Park in New York. - Melania Trump on December 4, 2019, publicly rebuked Constitutional law professor Pamela Karlan,who used her 13-year-old son's name to make a point during an impeachment hearing against the president. Karlan invoked Barron Trump to demonstrate how the Constitution imposes distinctions between a monarch's power and that of a president. "The constitution says there can be no titles of nobility," Karlan told lawmakers, "So while the president can name his son 'Barron', he can't make him a baron." The pun led to chuckles in the congressional hearing room, but Melania Trump made clear it was no laughing matter. (Photo by Brendan Smialowski / AFP)
Stéphane Bern apprécie la «papesse» de la mode
Notre chroniqueur n'en revient pas d'avoir entendu Anna Wintour -la fameuse directrice du magazine Vogue- vanter le caractère durable des vêtements. La mode se démode, mais les habits peuvent avoir une longue vie.
British-born editor-in-chief of American Vogue Anna Wintour leaves after the presentation of the Chloe Fall-Winter ready-to-wear 2012 collection, in Paris, Monday March 7, 2011. (AP Photo/Jacques Brinon)