Changer d'édition

Quatre livres pour enfants pour bien commencer les vacances de Toussaint: Poésie, humour et solidarité

Quatre livres pour enfants pour bien commencer les vacances de Toussaint: Poésie, humour et solidarité

Pat Wengler
Culture 4 min. 25.10.2014

Quatre livres pour enfants pour bien commencer les vacances de Toussaint: Poésie, humour et solidarité

Voilà, les vacances de la Toussaint ont commencé! Et pour occuper les bambins de manière intelligente, les émerveiller et élargir leurs horizons sans quitter le salon, quoi de mieux que des livres. Nous en avons sélectionné quatre. Ils sont poétiques, colorés ou terriblement réalistes, mais tous sont très éducatifs.

PAR SOPHIE KIEFFER

Voilà, les vacances de la Toussaint ont commencé! Et pour occuper les bambins de manière intelligente, les émerveiller et élargir leurs horizons sans quitter le salon, quoi de mieux que des livres. Nous en avons sélectionné quatre. Ils sont poétiques, colorés ou terriblement réalistes, mais tous sont très éducatifs.

Le temps d'une histoire

Pat Wengler

Le temps porte un chapeau, un parapluie, une valise et des ailes à ses chaussures. Il traverse cette histoire sans s'arrêter, répondant en virevoltant aux questions d'un mystérieux interlocuteur. Il est impossible à arrêter et ceux qui y parviennent finissent par avoir envie de le tuer...

A travers cette courte fable poétique, l'illustratrice Pat Wengler fait des pirouettes avec les mots de la langue française et s'amuse du temps qui court pour créer un conte philosophique sur la vie. Simple et efficace, ce court dialogue éveille une réflexion chez les grands et chez les jeunes lecteurs qui, au fil des pages de ce petit ouvrage découvrent les illustrations colorées et aériennes.

«Petite histoire en passant» de Pat Wengler aux Editions ultimomondo. 48 pages. Offert à l'achat d'une autre publication ultimomondo.

Un coeur gros comme ça...

Kremart

Elmar l'éléphant à carreaux donne une belle leçon de partage et de solidarité à sa famille et aux lecteurs dans cette adaptation du livre pour enfants de David McKee. Créées il y a 25 ans, ces deux premières aventures ont été traduites en luxembourgeois par les éditions Kremart. D'autres vont suivre.

La rivière où se baignaient les hippopotames est asséchée. Alors ils ont décidé de se baigner dans le bras de rivière des éléphants. Bien vite les intrus sont repérés. Grâce à Elmar, le conflit entre les animaux va être évité. Une jolie petite histoire racontée avec des mots simples se développe au fil des pages et des dessins naïfs.

«Den Elmar an d'Nilpaerd» de David McKee aux éditions KREMART. 30 pages. 12,95 euros.

Ce petit frère qui venait de loin

La petite Johanna raconte l'arrivée de son petit frère Young en avion et pas en cigogne. Pour elle, c'est plus normal que de naître dans les choux. Mais la petite fille se pose quand même des questions. Pourquoi sa maman n'a-t-elle pas le ventre gonflé? Pourquoi le petit frère ne ressemble-t-il pas à un nouveau né? Pourquoi mange-t-il avec des baguettes? Au fil de l'histoire, c'est le coeur de Johanna qui va gonfler pour son petit frère au point qu'il ne sera bien vite plus si étrange.

L'auteur Guénola Moreau raconte l'adoption et l'intégration, le choc des cultures qu'elle a elle-même vécu enfant. Le récit est appuyé par les dessins très fins et poétiques de Lola Roig.

Le livre est paru dans la collection Gros Béquin dédiée à l'approche de sujets dit sensibles par le biais de la littérature jeunesse. 0,50 euro du prix de chaque exemplaire vendu seront reversés à la Croix-Rouge luxembourgeoise.

«La cigogne de fer qui déposa mon frère» de Lola Roig et Guénola Moreau chez Zoom éditions. 40 pages. 14 euros.

Franche camaraderie

zoom editions

Aux mêmes éditions, ce récit de Remedium et Gregor est dédié à un public un peu plus âgé. Il traite de l'immigration clandestine et des expulsions, par le prisme d'écoliers atteints par l'absence d'un camarade de classe, Adama. Le garçon manque en classe et ses copains se font du souci. Ils décident de tout mettre en oeuvre pour qu'il puisse rester en France avec sa famille.

L'histoire aux illustrations très sombres et dépouillées interroge sur l'intégration, la nationalité et l'identité. Elle raconte comment une communauté se mobilise pour sauver une famille et la maintenir dans son environnement social. Le rôle parfois ingrat de la police est également mis en avant.

0,50 euro du prix de chaque exemplaire seront reversés à Amnesty International Luxembourg.

«Adama – L'étrange absence d'un copain de classe» de Remedium chez Zoom éditions. 48 pages. 14 euros.