Changer d'édition

Pas de cinéma avant le 17 juin
Culture 2 min. 26.05.2020

Pas de cinéma avant le 17 juin

Comme ici au Ciné Sura d'Echternach, il va falloir totalement revoir l'organisation des salles.

Pas de cinéma avant le 17 juin

Comme ici au Ciné Sura d'Echternach, il va falloir totalement revoir l'organisation des salles.
Pierre Matgé
Culture 2 min. 26.05.2020

Pas de cinéma avant le 17 juin

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Malgré la possibilité offerte par le gouvernement de reprendre les projections dès ce vendredi 29 mai, les exploitants luxembourgeois ont choisi de patienter. Le temps de bien organiser la réception des spectateurs.

Le scénario semblait écrit d'avance. Le Premier ministre et la ministre de la Santé avaient autorisé, lundi, les cinémas à accueillir du public à compter du 29 mai. Au même titre que la plupart des bars et restaurants. Les premières séances auraient donc lieu vendredi. Sauf que, compte tenu des nouvelles mesures sanitaires à appliquer, les exploitants de la quinzaine de cinémas du pays ont décidé de modifier le script. Pas de film projeté avant le mercredi 17 juin.

Et c'est bien ensemble que toutes les salles obscures ont pris cette décision. Du grand complexe au plus petit cinéma du pays. La date a ainsi été retenue en accord avec les représentants de la CDAC (qui assure la programmation des structures les plus confidentielles) en passant par le groupe Kinepolis, d'Images Animées (qui exploite les cinémas de Rumelange et Mondorf-les-Bains).


 Am Donnerstag ist bereits die erste Vorstellung programmiert.
Le cinéma drive-in tient le haut de l'affiche
Pas question de vivre sans culture et loisirs. Aussi la commune de Mamer vient-elle de décider d'installer un cinéma en plein air. Première séance jeudi avec des spectateurs confinés mais dans leur automobile.

Il est vrai que pour tous, deux semaines ne seront pas de trop pour tout organiser selon les obligations gouvernementales imposées. De l'arrivée du spectateur (masqué comme Zorro), à son installation (à deux mètres de son voisin, et à un siège indiqué) en passant par la désinfection obligatoire des lieux ou de nouveaux modes de réservation conseillés (pour éviter les files d'attente où le virus pourrait se transmettre), il y a fort à faire.

Même la sortie devra se faire en bon ordre, sans que les publics ne se croisent, et toujours en respectant la juste distanciation. Et puis il faut assurer la santé des personnels qui officieront à l'accueil ou dans la cabine de projection. Plus complexe à imaginer que la saga Star Wars, promis! Mais que les cinéphiles en manque de projections se rassurent : il leur reste en attendant les séances de drive-in. Mamer, Echternach ou Pétange notamment ont choisi cette formule pour faire vivre le 7e Art et offrir des loisirs en toute sécurité. Alors, partant pour un dessin animé ou une comédie sentimentale?

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Michel Piccoli, une légende du cinéma s'éteint
Célèbre pour ses rôles dans «Le mépris», «Les choses de la vie» ou «Habemus papam», l'acteur français est décédé à l'âge de 94 ans. Retour sur le parcours de ce monument du cinéma français qui a tourné avec les plus grands.
(FILES) In this file photo taken on May 13, 2011, French actor Michel Piccoli attends the press conference of "Habemus Papam" presented in competition at the 64th Cannes Film Festival in Cannes. - French screen legend Michel Piccoli dead age 94, AFP learnt on May 18, 2020. (Photo by Anne-Christine POUJOULAT / AFP)
Ecran noir pour le LuxFilmFest
La dixième édition du festival de cinéma ne connaîtra pas de «happy end». Les organisateurs annoncent la fin de l'événement dès ce vendredi.
LuxFilmFest 2020 - Eröffnungszeremonie- Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort