Changer d'édition

Nicolas Sarkozy devient le best-seller de l'été
Culture 13.08.2020

Nicolas Sarkozy devient le best-seller de l'été

Huit ans après avoir quitté l'Elysée, Nicolas Sarkozy reste toujours dans l'actualité, passant allègrement de la rubrique politique à la chronique littéraire maintenant.

Nicolas Sarkozy devient le best-seller de l'été

Huit ans après avoir quitté l'Elysée, Nicolas Sarkozy reste toujours dans l'actualité, passant allègrement de la rubrique politique à la chronique littéraire maintenant.
Photo : AFP
Culture 13.08.2020

Nicolas Sarkozy devient le best-seller de l'été

L'ouvrage de l'ex-président français, «Le temps des tempêtes», caracole en tête des ventes de livres pour la troisième semaine consécutive.

(AFP) - Pas tous les jours, ni même tous les étés qu'une parution signée par un ancien président de la République française se retrouve en tête du Top 20 des achats de livres. Mais à une semaine de la rentrée littéraire d'automne qui va voir débarquer dans les librairies des centaines de nouveautés, le livre de Nicolas Sarkozy est loin devant les autres best-sellers de l'été emmenés par Joël Dicker et Guillaume Musso. L'ouvrage a été initialement tiré à 250.000 exemplaires mais a déjà bénéficié d'une réimpression de 20.000 exemplaires.

A ce jour, autour de 215.000 exemplaires ont été vendus, précise d'ailleurs l'éditeur de l'ouvrage. Le temps des tempêtes, publié le 24 juillet, raconte les deux premières années du quinquennat (2007-2012) de Nicolas Sarkozy. L'ancien président évoque notamment les difficultés et la solitude liées à sa fonction, son mariage avec Carla Bruni, la formation de son gouvernement, la crise économique de 2008... 

Le livre (528 pages) fait suite à Passions qui, lui, avait tenu 11 semaines en première place des ventes essai à l'été 2019. Cette fois, l'ancien locataire de l'Élysée se livrait sur son parcours, de son enfance jusqu'à son accession à la magistrature suprême. Les versions grand format et poche confondues de Passions se sont écoulées à plus de 200.000 exemplaires. 

Il reste donc encore un peu de chemin à Jean Asselborn et à son livre Merde alors! pour rejoindre son collègue politicien aux sommets des ventes en librairie. Mais au moins l'actuel ministre luxembourgeois des Affaires étrangères partage-t-il avec Nicolas Sarkozy un autre point commun que leur amour de l'écrit : la passion du vélo


Sur le même sujet

Jean Castex succède à Edouard Philippe
Alors que le Premier ministre français annonçait vendredi matin la démission de son gouvernement, quelques heures plus tard, l'Elysée a communiqué le nom de son remplaçant. Un inconnu du grand public.
(FILES) In this file photo taken on April 29, 2020 then French de-confinement interministerial delegate Jean Castex arrives prior to a videoconference with French prefets at the crisis centre of the Ministry of Interior in Paris on April 29, 2020. - Castex was appointed on July 3, 2020 new French Prime minister by France's President. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)
L'immense hommage populaire à Jacques Chirac
Deuil national, messe à Saint-Sulpice et inhumation dans la stricte intimité: la France fait ses adieux ce lundi à Jacques Chirac auquel des milliers de personnes ont rendu hommage aux Invalides tout ce week-end.
Plus de 7.000 personnes sont venues rendre hommage à l'ancien président de la République française ce dimanche.
Sarkozy répond aux accusations de Ziad Takieddine
«Escroc», «déséquilibré», «sinistre individu»: Nicolas Sarkozy a répondu avec vigueur jeudi soir aux accusations lancées par l'homme d'affaires Ziad Takieddine qui assure lui avoir remis personnellement des fonds libyens pour financer sa campagne de 2007.
Publication de livres: Un exercice "politique" souvent vain
Raconter les coulisses du pouvoir, coucher son programme sur le papier, démolir ses adversaires ou se dévoiler un peu avant une échéance électorale, beaucoup de politiques publient mais les succès, comme le récent livre de François Fillon, sont rares.
French right-wing Les Republicains party member and former prime minister Francois Fillon gestures as he delivers a speech at the party headquarters in Paris on October 10, 2015, during the 'Etats Generaux de la Federation de Paris'. AFP PHOTO / JOEL SAGET