Changer d'édition

Mudam: fréquentation en hausse, projets en baisse
Culture 2 min. 18.11.2014 Cet article est archivé
Les projets du Musée d'art moderne en 2015

Mudam: fréquentation en hausse, projets en baisse

Mudam. Perforrmance de Raphael Montanez Ortiz: "Piano Destruction".
Les projets du Musée d'art moderne en 2015

Mudam: fréquentation en hausse, projets en baisse

Mudam. Perforrmance de Raphael Montanez Ortiz: "Piano Destruction".
Photo: Gerry Huberty
Culture 2 min. 18.11.2014 Cet article est archivé
Les projets du Musée d'art moderne en 2015

Mudam: fréquentation en hausse, projets en baisse

Le musée doit compenser la rigueur budgétaire par une programmation attractive. Et une révision de ses tarifs.

(mlr) - L'heure était au satisfecit hier au Mudam: avec une fréquentation en hausse de 12% en 2014, le musée devrait prochainement atteindre la barre des 80.000 visiteurs annuels. 

Alors que certains se plaignent qu'il n'y a rien à voir dans les musées luxembourgeois, le Mudam mise sur les partenariats internationaux pour ouvrir ses cimaises et valoriser sa collection. 2015 verra l'organisation de "Eppur si Muove", l'une des plus grandes expositions réalisée à ce jour par le musée. Celui-ci entend profiter de la mobilisation médiatique autour de la présidence luxembourgeoise de l'Union européenne pour attirer les visiteurs. Si le musée veut frapper fort, globalement le nombre d'expositions sera en baisse par rapport à 2014.

Côté tarif, moins bonne nouvelle pour les visiteurs. Le tarif normal passera de 5 à 7 euros, le tarif réduit de 3 à 5 euros, le musée restant gratuit aux moins de 21 ans et aux étudiants de moins de 26 ans. La carte Mudamini  offre pour 50 euros un accès gratuit à deux personnes pendant 2 ans.

Voici les principaux rendez-vous en 2015:

• «Eppur si Muove – Et pourtant elle tourne» (4 juillet 2015 – 18 janvier 2016).  Une quarantaine d'oeuvres de la collection du Musée des arts et métiers de Paris – dont le célèbre Pendule de Foucault qui met en évidence la rotation de la terre par rapport au soleil – dialoguent avec une centaine d'oeuvres d'art contemporain. L'exposition explore le lien qui existe entre le champ des arts visuels et de la technique. Cela sur l'intégralité de la surface du musée.

Sphère du pendule de Foucault, 1851Léon Foucault, 1819-1868Géophysique / Physique
Sphère du pendule de Foucault, 1851Léon Foucault, 1819-1868Géophysique / Physique
© Musée des arts et métiers-Cnam/photo studio Cnam

"S’inventer autrement"  (jusqu'au 25/05) de Sylvie Blocher, sollicite le public pour repenser les monde. Les volontaires sont filmés par l'artiste, alimentant une installation vidéo au sous-sol du musée. Un film est parallèlement réalisé par Donato Rotuno.

"David Altmejd.Flux", projet réalisé en collaboration avec le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris et le Musée d'Art Contemporain de Montréal (7/03 au 31/05/2015). L'occasion de découvrir un univers onirique inspiré par les sciences naturelles et l'architecture.

• Exposition monographique Franz Erhard Walther (du 7 mars au 31 mai). Son oeuvre, qui fait écho aux mouvement minimaliste et à l'art conceptuel, implique le spectateur dans sa création. Le Mudam, qui possède plusieurs de ses oeuvres, lui ouvrira le premier étage du musée.

Côté luxembourgeois, le Mudam accueillera Catherine Lorent en février et Jean-Marie Biwer en mai-juin. Il emmènera par ailleurs Filip Markiewicz au pavillon Ca' del Duca à la Biennale de Venise avec son projet «Paradiso Lussemburgo».

www.mudam.lu


Sur le même sujet

Faire (re-)découvrir sa collection, (re-)conquérir le public, devenir un centre d'art de référence au niveau national et international: le Mudam ne manque pas d'ambitions pour les mois à venir. La nouvelle directrice, Suzanne Cotter, annonce la couleur.
David Wojnarowicz:  «Untitled» (Genet after Brassail) 1979
La programmation 2017 au Mudam
Le directeur démissionnaire du Mudam Enrico Lunghi a présenté le programme de la saison prochaine lors d'une conférence de presse.
Mudam: prés. programme artistique 2017 / Foto: Steve EASTWOOD
Exposition "Eppur si Muove"
Le Musée d'art moderne de Luxembourg ouvre aujourd'hui une exposition sans précédent qui fait dialoguer les sciences et l'art contemporain. Cela grâce à un partenariat avec le Musée des arts et métiers de Paris. Une visite à ne pas manquer qui permet notamment de voir le fameux "Pendule de Foucault" à l'oeuvre.
Expo Eppur si muove,Mudam. foto:Gerry Huberty
Un médiateur d'un type particulier
Des étudiants de Nancy ont conçu un robot qui accueillera les visiteurs de l'exposition "Eppur si Muove" cet été. On sait désormais à quoi il ressemble.
Cela fait cinq ans que le Musée national d'histoire et d'art 
était partiellement fermé suite à une grosse secousse dans le quartier qui avait endommagé 
les maisons Wiltheim. Pour sa réouverture ce week-end, il nous réserve quelques surprises. 
Et notamment la place offerte à l'art contemporain luxembourgeois.
MNHA