Changer d'édition

Un rayon de soleil nommé Lea Sevenig
Culture 3 min. 19.07.2021
Miss Luxembourg

Un rayon de soleil nommé Lea Sevenig

Déjà une petite star sur Instagram, Lea Sevenig compte déjà plus de 2.000 followers sur la plateforme.
Miss Luxembourg

Un rayon de soleil nommé Lea Sevenig

Déjà une petite star sur Instagram, Lea Sevenig compte déjà plus de 2.000 followers sur la plateforme.
Foto: www.instagram.com/leavwau/
Culture 3 min. 19.07.2021
Miss Luxembourg

Un rayon de soleil nommé Lea Sevenig

A 21 printemps, la demoiselle vient de décrocher le titre de Miss Luxembourg. Rencontre avec une jeune femme déterminée à bien démarrer dans sa vie professionnelle. Et pas forcément dans le mannequinat.

(pj avec Michael JUCHMES) Has been les concours de beauté? Toujours est-il qu'ils existent toujours. Pour preuve, en cet été 2021, le Grand-Duché compte une nouvelle «Miss Luxembourg», Lea Sevenig. A 21 ans, la demoiselle originaire de la capitale a bien les mensurations mannequin (1,78 m, 54 kg) mais bien plus à dire que les habituels «Je souhaite la paix dans le monde !». Etudiante à l'institut Paul-Bocuse de Lyon, la jeune reine de beauté suit actuellement un stage à l'hôtel Martinez à Cannes. 

Qu'est-ce que ça fait d'être la plus belle femme du pays ?

«Je suis très heureuse de cette chance qui m'a été donnée. J'essaie encore d'imaginer ce qui m'attend cette année. Et je suis très motivée pour utiliser ce titre pour de bonnes actions. Je ne savais vraiment pas si j'allais gagner ou pas quand je me suis inscrite, puis lors du concours à la Pinacothèque. Mes concurrentes étaient de très belles et gentilles filles, et nous nous sommes bien entendues. Je voulais gagner, et je suis restée naturelle tout au long de l'élection. Il était important pour moi de gagner en étant 100 % authentique. 

Quelles missions vous attendent désormais en tant que Miss Luxembourg? 

«Ce titre me donne l'envie de faire le bien pour notre beau pays et j'espère inspirer les autres à faire de même. Grâce à mes études en école hôtelière, je connais l'importance des produits que nous consommons et je veux promouvoir le savoir-faire de nos producteurs nationaux. J'espère aussi faire passer le message aux jeunes de l'importance des produits bio et régionaux. Je veux aussi trouver une solution pour limiter le gaspillage dans la gastronomie. Il est important pour moi de faire comprendre combien il est important de consommer de bons produits pour soi et pour la planète.

Quel regard portez-vous sur votre corps? 

«A la vérité, j'aimerais faire plus de sport pour acquérir plus de force. Mais en général, je suis heureuse d'être comme je suis. Fondamentalement, chacun devrait être fier de son corps et de ce qu'il est.

Même une «Miss Luxembourg» ne peut pas traverser la vie sans éducation. Quelle formation suivez-vous ?

«A l'institut Paul-Bocuse, je suis en deuxième année de licence ''International Restaurant Management''. J'apprends tout ce qui concerne la gestion d'un restaurant (gestion d'une équipe, comptabilité, marketing, nutrition et... la cuisine). Je travaille actuellement au restaurant-bar de l'hôtel Martinez. C'est très intéressant et j'ai déjà pu acquérir des compétences pratiques mais aussi humaines, car j'ai dû m'intégrer dans une équipe et j'étais entourée de clients exigeants. Oui, j'ai déjà vu quelques stars, l'hôtel Martinez en accueille beaucoup chaque année avec le Festival de Cannes notamment.

Après votre titre, allez-vous continuer dans la restauration ou êtes-vous plus tentée désormais par une carrière de mannequin ?

«En fait, mon objectif est d'ouvrir ma propre agence de marketing pour les restaurants. Mais le mannequinat est quelque chose dont je rêve depuis que je suis toute petite, j'aimerais bien le faire aussi...»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.