Changer d'édition

Limitez l'accès aux écrans avant 3 ans
Culture 08.09.2016 Cet article est archivé
L'avis des pédiatres

Limitez l'accès aux écrans avant 3 ans

Smartphones et tablettes attirent les petits qui veulent imiter les adultes, mais attention, il y a quelques règles à respecter
L'avis des pédiatres

Limitez l'accès aux écrans avant 3 ans

Smartphones et tablettes attirent les petits qui veulent imiter les adultes, mais attention, il y a quelques règles à respecter
Photo: Austin Marshall via Flickr, CC
Culture 08.09.2016 Cet article est archivé
L'avis des pédiatres

Limitez l'accès aux écrans avant 3 ans

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
Près de la moitié des enfants de moins de 3 ans utilisent des écrans interactifs comme des tablettes ou des smartphones: rappel de quelques précautions.

Près de la moitié des enfants de moins de 3 ans utilisent des écrans interactifs comme des tablettes ou des smartphones, selon l'enquête "Les jeunes enfants et les écrans" menée par l'Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) auprès de 428 enfants.

Face à ces chiffres, les spécialistes rappellent les précautions à prendre avec les jeunes enfants. 

Les petits doivent interagir avec leur environnement

L'usage des tablettes et smartphones dès la petite enfance inquiète les pédiatres qui insistent sur le besoin de l'enfant d'interagir avec son environnement en utilisant ses 5 sens avant l'âge de 3 ans.

Selon cette étude, 47% des enfants de moins de 3 ans utilisent des écrans interactifs à la maison (93%) et en voiture (12%) dont 30% sans la présence d'un adulte. "Si l'enfant est demandeur, on peut l'initier à son utilisation, à partir de 2 ans et demi.

Il est important de privilégier le jeu à partager, sans autre but que de jouer ensemble", indique le Dr François-Marie Caron, pédiatre à Amiens et membre de l'AFPA, dans un communiqué.

La tablette ne doit pas se substituer aux jouets

Après 3 ans, l'étude révèle que la moitié des enfants utilisent les écrans en moyenne 30 minutes par jour, sans la présence d'un adulte pour la moitié d'entre eux. Les pédiatres recommandent à cet âge d'utiliser la tablette uniquement pour jouer avec des logiciels adaptés sur des périodes courtes et de l'exclure des repas et du coucher, en présence d' un adulte ou d'un aîné. Elle peut donc être intégrée dans l'apprentissage, mais ne doit pas se substituer aux jouets traditionnels.

Attention aux pubs

Outre le fait de préserver le développement de l'enfant, les spécialistes alertent sur les programmes diffusés et publicités accessibles via les écrans qui peuvent "provoquer chez les plus jeunes une très forte charge émotionnelle". 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet