Changer d'édition

Lettre ouverte: Enrico Lunghi compte bien "rétablir son honneur"
Culture 29.12.2016 Cet article est archivé

Lettre ouverte: Enrico Lunghi compte bien "rétablir son honneur"

Lettre ouverte: Enrico Lunghi compte bien "rétablir son honneur"

Lex Kleren
Culture 29.12.2016 Cet article est archivé

Lettre ouverte: Enrico Lunghi compte bien "rétablir son honneur"

Tom RUEDELL
Tom RUEDELL
Dans une lettre ouverte adressée à ceux qui l'ont soutenu, l'ex-directeur du Mudam exprime sa tristesse de quitter l'institution et compte sur la justice pour condamner "les auteurs de l'infamie".

(ChB) - Dans une lettre ouverte que nous reproduisons ici, adressée à ses amis et "aux journalistes qui font honneur à leur métier", Enrico Lunghi, l'ex-directeur du Mudam remercie tous ceux qui l'ont soutenu ces derniers mois dans l'affaire qui l'oppose à RTL et qui l'a obligé à démissionner de son poste de directeur du Mudam. 

"Je n'ai pas assez de mots pour exprimer, du fond de mon coeur, ma gratitude à toutes celles et ceux qui, après la diffusion de l'ignoble et malhonnête reportage Den Nol op de Kapp du 3 octobre dernier, m'ont manifesté leur soutien, m'ont apporté leur réconfort et m'ont fait part de leur sympathie."

Pour rappel, en octobre, l'homme de 53 ans a fait l'objet d'une plainte pour coups et blessures volontaires sur la journaliste de RTL, Sophie Schram, lors d'un reportage réalisé en septembre au Mudam. Dès le départ, il a dénoncé la dramatisation des faits qui lui sont reprochés et la manipulation des images lors du montage. Il avait annoncé dans la foulée qu'il portait plainte pour diffamation.  

"J'ai intenté une action en justice contre les auteurs de l'infamie, non pour réclamer vengeance, mais afin de rétablir mon honneur", explique-t-il dans sa lettre. "Je quitte le Mudam avec beaucoup de tristesse, mais sans regret", poursuit-il avant d'annoncer qu'il souhaite désormais "être utile autrement à la scène culturelle de notre pays".


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.