Changer d'édition

Les soutiens à Enrico Lunghi se multiplient
Culture 09.11.2016 Cet article est archivé
Après sa démission du Mudam

Les soutiens à Enrico Lunghi se multiplient

Casino Luxembourg Forum d'art contemporain
Après sa démission du Mudam

Les soutiens à Enrico Lunghi se multiplient

Casino Luxembourg Forum d'art contemporain
Culture 09.11.2016 Cet article est archivé
Après sa démission du Mudam

Les soutiens à Enrico Lunghi se multiplient

Marie-Laure ROLLAND
Marie-Laure ROLLAND
Le Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain et certains membres de l'AICA dénoncent les circonstances qui ont poussé le directeur général du musée à partir.

(mlr) - Les réactions se multiplient après l'annonce de la démission du directeur général du Mudam, Enrico Lunghi.

Dans un communiqué de presse diffusé mardi 8 novembre, certains membres de l'association des critiques d'art du Luxembourg (AICA), font part de leur soutien: 

"Au moment où Enrico Lunghi démissionne de la direction du Mudam, les membres signataires de la section luxembourgeoise de l'Aica tiennent à lui exprimer toute leur sympathie et leur soutien en insistant sur son engagement constant et fructueux pour l’art contemporain".

L'association demande des éclaircissements sur la fameuse interview dans l'émission "Den Nol op de Kapp" sur RTL, ayant conduit à sa démission: "les membres veulent dire leur surprise dès l’abord devant telle métaphore disproportionnée, telles condamnations prématurées dans une affaire dont le traitement télévisuel demande encore un large éclaircissement".

Le texte est signé de Lucien Kayser, Président, France Clarinval, secrétaire, Marianne Brausch, Romina Calo, Didier Damiani, Marie-Anne Lorgé, Karolina Markiewicz, Christian Mosar, Fernand Weides, membres.

A noter que deux membres de l'Aica, Paul di Felice et Daniele Wagener, sont également membres du Conseil d'administration du Mudam. Ils ne figurent pas parmi les signataires.

Le Casino Luxembourg parle de "lâcheté"

L'équipe du Casino Luxembourg – Forum d'art contemporain monte également au créneau mercredi 9 novembre 2016, elle se dit "consternée de constater la lâcheté avec laquelle son ancien directeur artistique a été atteint dans sa dignité privée et son intégrité professionnelle. Sa démission du poste de directeur général du Mudam est une grande perte pour le monde de l’art luxembourgeois et nous affecte tout particulièrement. La scène artistique luxembourgeoise lui doit son courage, son ouverture d'esprit et sa persévérance dans sa bataille presque quotidienne pour la défense d'un art contemporain pertinent. La maigre reconnaissance de son engagement par certains et le bashing médiatique organisé contre lui nous indignent au plus profond".



Sur le même sujet

Réactions après le départ d'Enrico Lunghi
La démission du directeur général du Mudam fait des vagues sur la scène culturelle nationale et internationale. La décision d'Enrico Lunghi est comprise. Le manque de soutien de sa hiérarchie soulève des interrogations.
kultur
Réactions après le départ d'Enrico Lunghi
La démission du directeur général du Mudam fait des vagues sur la scène culturelle nationale et internationale. La décision d'Enrico Lunghi est comprise. Le manque de soutien de sa hiérarchie soulève des interrogations.
kultur
D'après un document que le Luxemburger Wort a pu se procurer, le directeur du Mudam, Enrico Lunghi, va porter plainte pour diffamation suite au reportage diffusé par RTL. Il est soutenu par le Comité international des musées et des collections d'art moderne.
MUDAM - Visite de presse Expo Sylvie Bloche - enrico lunghi