Changer d'édition

Les meilleures images du World Press Photo 2020
Culture 12 2 min. 21.04.2020 Cet article est archivé

Les meilleures images du World Press Photo 2020

«J'ai vu comment la forte volonté des gens était là et qu'elle ne pouvait pas être étouffée par la violence», indique Chiba

Les meilleures images du World Press Photo 2020

«J'ai vu comment la forte volonté des gens était là et qu'elle ne pouvait pas être étouffée par la violence», indique Chiba
Foto: Yasuyoshi Chiba/AFP/World Press
Culture 12 2 min. 21.04.2020 Cet article est archivé

Les meilleures images du World Press Photo 2020

Le photographe Yasuyoshi Chiba a remporté le prestigieux prix récompensant les meilleurs clichés parus à travers le monde, pour une image d'un jeune homme récitant un poème au milieu de manifestants au Soudan, qui, aux yeux des jurés, symbolise «l'espoir».

(AFP) - Avec son caractère «poétique», le cliché qui a reçu la récompense la plus élevée du concours de photojournalisme World Press Photo, illustre le pouvoir de la jeunesse et de l'art, ont estimé les juges. Yasuyoshi Chiba, un photographe japonais basé à Nairobi, a aussi obtenu, avec cette même image, le premier prix dans la catégorie «Informations générales, image seule». Deux autres photographes AFP ont également été récompensés : Nicolas Asfouri, un Danois basé à Pékin, est le grand vainqueur dans la catégorie «Informations générales, reportages» pour une série d'images sur les manifestations en faveur de davantage de démocratie à Hong Kong. 

Dans la catégorie «Sports, image seule», Oli Scarff s'est vu décerner le troisième prix pour le cliché d'une marée de supporters du club de football Liverpool défilant dans les rues de cette ville après sa victoire contre Tottenham Hotspur en finale de l'UEFA Champions League. Une autre photo, prise pour l'AFP par le photographe indépendant Sean Davey, qui immortalise une petite fille portant un masque de protection et jouant avec ses amis dans un centre d'accueil en Australie, alors en proie à de violents feux de forêt, a eu le deuxième prix dans la catégorie «Enjeux contemporains, image seule».

Pris le 19 juin de l'année dernière à Khartoum, le cliché de Yasuyoshi Chiba montre un jeune homme, la bouche grande ouverte, au milieu d'habitants de la capitale soudanaise qui scandent des slogans, récitant un «poème de protestation», notent les jurés. Portant une chemise bleu clair, il est éclairé par une dizaine de téléphones portables. Au premier plan apparaît un visage souriant, de profil. «C'est le seul groupe qui manifestait pacifiquement que j'ai rencontré pendant mon séjour et j'ai été touché par la solidarité invaincue de leur révolution», explique Yasuyoshi Chiba, 48 ans. La photo «montrait que les gens avaient toujours cette passion à l'intérieur et j'avais le sentiment d'être l'un d'eux», poursuit-il. «J'ai vu comment la forte volonté des gens était là et qu'elle ne pouvait pas être étouffée par la violence», ajoute-t-il.


Sur le même sujet

World Press Photo 2016: Le meilleur du photojournalisme
Une photo d'un homme et d'un bébé sous les fils barbelés de la frontière serbo-hongroise, prise par l'Australien Warren Richardson, a remporté le premier prix du plus prestigieux concours de photojournalisme, ont annoncé jeudi les organisateurs du World Press Photo.