Changer d'édition

Les artistes «au cœur» des assises culturelles
Culture 2 min. 27.10.2020

Les artistes «au cœur» des assises culturelles

Dans son discours, Sam Tanson a appelé à une «solidarité» entre les acteurs du secteur, en ces temps de pandémie.

Les artistes «au cœur» des assises culturelles

Dans son discours, Sam Tanson a appelé à une «solidarité» entre les acteurs du secteur, en ces temps de pandémie.
Photo: ministère de la Culture
Culture 2 min. 27.10.2020

Les artistes «au cœur» des assises culturelles

Les troisièmes rencontres dédiées à la situation du secteur de la Culture se sont tenues, lundi, à la Philharmonie et en livestream. L’occasion pour la ministre de la Culture de faire le point sur l’avancée des dossiers, mais aussi d'évoquer les conséquences de la crise sanitaire sur le secteur.

(ASdN) - La crise sanitaire n'épargne pas la Culture et se trouvait donc au cœur des troisièmes assises culturelles qui se sont tenues lundi à la Philharmonie. Si le virus nécessite une réaction rapide pour sauver le secteur, Sam Tanson (Déi Gréng) estime que son rôle de ministre de la Culture consiste à  dresser des perspectives à plus long terme. Raison pour laquelle elle a dressé un bilan de l'avancement du plan de développement culturel (PDC) prévu entre 2018 et 2028.


Trivium at Den Atelier / Foto: Joaquim VALENTE
L'Atelier veut retrouver le public
Plongée dans le silence depuis mars, la salle de concerts piaffe d'impatience de retrouver musiciens et spectateurs. Ce ne sera pas encore pour ce mois-ci, mais en novembre si tout va bien.

«Nous ne devons pas perdre de vue le cap que nous nous sommes fixé avec le PDC», assure-t-elle. Pour ce faire, un nouveau site dédié a été présenté, regroupant quatre catégories, à savoir un historique, un tableau de bord de l’état d’avancement des recommandations formulées, un espace de documentation et une boîte à idées qui permet d’interagir avec l’équipe du PDC.

Sur les 62 recommandations énoncées, huit ont été «entièrement mises en oeuvre», précise Jo Kox, en assurant que l’accent est mis «sur le cœur du secteur culturel, à savoir les artistes eux-mêmes». Et le premier conseiller de gouvernement de faire état notamment de la mise en place de la TVA à taux super réduit pour les prestations. La loi gérant le statut d’intermittent du spectacle et d’artiste indépendant a également été revue, une révision «accélérée grâce à la crise», a précisé Jo Kox.  

En juillet dernier, la création d'un Arts Council luxembourgeois - désormais appelé Kultur:LX - a par ailleurs pu voir le jour. Celui-ci est notamment chargé de l'exportation de la culture luxembourgeoise. Outre ces deux thèmes principaux, la ministre de la Culture a mis en avant le dossier de la nouvelle loi du patrimoine, qui couvre également un chapitre entier du PDC. Le projet de loi est déposé, l'avis du Conseil d'État donné et depuis quelques semaines, la ministre de la Culture «discute régulièrement des différents paragraphes du projet de loi avec les députés dans la commission culturelle», précise le communiqué du ministère.

Pour rappel, le plan de développement culturel 2018-2028 avait été présenté en 2018 par Joe Kox. Celui-ci ne comprenait pas moins de 190 pages, rassemblant pas moins de 62 recommandations à mettre en place dans les dix ans. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Atelier veut retrouver le public
Plongée dans le silence depuis mars, la salle de concerts piaffe d'impatience de retrouver musiciens et spectateurs. Ce ne sera pas encore pour ce mois-ci, mais en novembre si tout va bien.
Trivium at Den Atelier / Foto: Joaquim VALENTE
Esch 2022 prend l'accent du Pays-Haut
Huit communes françaises limitrophes du Bassin minier participent au prochain rendez-vous de la Capitale européenne de la Culture. Dans ce cadre, le futur Pôle culturel de Micheville sera un précieux atout pour l'événement.
Le centre culturel devrait ouvrir ses portes en 2021.
Mudam et Philarmonie: la quête du beau
L'architecture contemporaine, entre fonctionnalité et esthétique, souvent hésite et se cherche. Le quartier du Kirchberg est devenu ces dernières années un terreau d'expérimentation de tout premier choix. Gros plan sur le Mudam et la Philharmonie, deux exemples d'une architecture esthétiquement particulièrement parlante.