Changer d'édition

Le Pétrusse Express remet la vapeur
Culture 5 3 min. 29.05.2020 Cet article est archivé

Le Pétrusse Express remet la vapeur

Avouez que les carrosseries vertes et les touristes à ciel ouvert manquaient au paysage de la capitale...

Le Pétrusse Express remet la vapeur

Avouez que les carrosseries vertes et les touristes à ciel ouvert manquaient au paysage de la capitale...
Photo: DR
Culture 5 3 min. 29.05.2020 Cet article est archivé

Le Pétrusse Express remet la vapeur

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A compter de ce week-end, le petit train touristique sillonnera à nouveau les rues de la capitale. Tout comme le bus panoramique "Hop on Hop off City Line" va reprendre la route. Chacun en respectant les nouvelles consignes de distanciation.

La Ville ne serait pas la Ville sans le palais grand-ducal, la Gëlle Fra, les casemates et... son petit train et ses bus touristiques. Signe que la vie reprend son cours, dès ce samedi 30 mai les deux attractions remettent le contact. Avec deux mois de retard certes, mais le covid-19 s'était mis en travers de leur route depuis huit semaines. «Le virus nous a fait manquer deux mois importants dans notre activité, avril et mai avec leurs ponts, les vacances et le retour des beaux jours, constate Luc Reis. Ces semaines-là, habituellement, nous assurent toujours une bonne reprise après la pause hivernale.»

Mais là, faute de clients, le directeur de la société exploitant le Pétrusse Express et les cars panoramiques "Hop on Hop Off City Line" a dû laisser ses véhicules au hangar et la quinzaine de personnels sans travail. Mais le soleil est là, le virus s'affaiblit, et l'équipe de Moyocci a bien l'intention de reprendre ses circuits dès ce samedi 10h, depuis la montée de Clausen. «Bien sûr que l'on ne rattrapera jamais le temps et les clients perdus, mais il nous semble important de revenir dans le paysage alors que la capitale revit avec la réouverture des restaurants et celle des musées», sourit Luc Reis.

Mais pas le temps de palabrer sur le beau soleil annoncé pour le week-end ou le charme de la balade les cheveux au vent, les équipes du petit train et du grand bus ont du travail. Il faut en effet rééquiper le Pétrusse Express selon les nouvelles normes. A bord, pas d'exception : comme dans tous les transports en commun du pays, les passagers devront disposer d'un masque ou d'une protection buccale pour s'asseoir.

Un siège sur deux

Les mécanos, une fois révisés les moteurs, ont aussi pris soin d'installer des plaques de plexiglas pour bien isoler les voyageurs. Et seul un siège sur deux sera ouvert au public. «Du jamais-vu, mais du nécessaire si l'animation veut attirer du monde en toute confiance.» Tout le challenge des jours et semaines à venir est là. Dans les bus, même dispositif pour les places disponibles. Et là, l'escalier de montée (à l'avant) et la descente (par l'arrière) servira de parcours pour éviter aux gens de se croiser, et donc d'éviter toute proximité et risque d'infection.

Mais avant d'atteindre les 45.000 passagers habituellement accueillis en une année sur l'une ou l'autre des tournées, Lux Reis sait que le chemin sera long. D'ailleurs, exceptionnellement en 2020, il se pourrait que le petit train et les bus touristiques tournent dans les rues de Luxembourg au-delà du 1er novembre. «Après tout, il y a encore du monde qui découvre la capitale en automne-hiver, et si le Marché de Noël reprend, on sait que les touristes sont là.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'événementiel pas vraiment à la fête
A l'arrêt depuis deux mois, et ne percevant pas de reprise avant de longs mois, le secteur de l'événementiel a décidé de se fédérer. LEA entend ainsi défendre les intérêts d'un secteur qui pèse près d'un demi-milliard d'euros dans l'économie luxembourgeoise.
Les plages de Méditerranée n'attendent plus que vous
Si le déconfinement s'est amorcé un peu partout sur le Vieux Continent, la question des destinations de vacances autorisées reste d'actualité. Tour d'horizon des points de chute possibles durant les mois de juillet et août alors que l'accès aux pays situés hors UE sera exclu.
People enjoy the sunshine on the beach near Bournemouth Pier in Bournemouth, southern England on May 25, 2020, after some lockdown restrictions put in place to slow the spread of COVID-19 were eased earlier this month. - The British prime minister backed his top aide despite mounting pressure from within his own party to sack him over claims he broke coronavirus lockdown regulations. The prime minister faces the threat of his government's authority being undermined in the heat of a health crisis that has claimed nearly 37,000 lives in Britain and thrown one of the world's top 10 economies into its biggest downturn of modern times. (Photo by Glyn KIRK / AFP)
L’Atomium perd la boule
L’un des monuments les plus célèbres de la capitale belge est menacé par le covid-19. Cette situation résume la crise du tourisme bruxellois.
Workers scale on one of the spheres of Brussels' Atomium during a site cleaning September 28, 2012. The 102-metre (335 feet) tall structure and its nine spheres symbolise a crystal molecule of metal with its atoms being magnified about 165 billion times. The cleaning of the Atomium, which was designed for the 1958 International Exhibition of Brussels and which received a multimillion-dollar facelift in 2006, will run for a full month. A team of five specialised workers take about three days to clean a ball, each of which has a surface area of 1000 square metres (10,764 square feet). REUTERS/Yves Herman (BELGIUM - Tags: SOCIETY)