Changer d'édition

Le Luxembourg représenté à Cannes avec cinq productions
Culture 2 min. 22.04.2022
75e Festival de Cannes

Le Luxembourg représenté à Cannes avec cinq productions

Gaspard Ulliel (à g.) joue dans "Plus que jamais" aux côtés de Vicky Krieps.
75e Festival de Cannes

Le Luxembourg représenté à Cannes avec cinq productions

Gaspard Ulliel (à g.) joue dans "Plus que jamais" aux côtés de Vicky Krieps.
Photo: Filmfund Luxembourg
Culture 2 min. 22.04.2022
75e Festival de Cannes

Le Luxembourg représenté à Cannes avec cinq productions

Le Luxembourg est représenté au 75e Festival de Cannes par cinq productions, l'actrice Vicky Krieps figure dans deux films.

(tb avec Daniel CONRAD) C'est un coup d'éclat pour le cinéma luxembourgeois ! Jeudi soir, le Fonds du film luxembourgeois a annoncé que cinq productions au total ayant un lien avec la scène du Grand-Duché ont été sélectionnées dans les séries de festivals du 75e Festival de Cannes : on savait déjà que «Corsage» - une production de la Samsa Film de la réalisatrice Marie Kreutzer - avec Vicky Krieps dans le rôle de l'impératrice Sisi, avait été sélectionné dans la série «Un certain regard».


«Corsage» en sélection officielle au Festival de Cannes 2022
Le film «Corsage» de Marie Kreutzer, une coproduction Samsa Film mettant en vedette Vicky Krieps, fait partie des 14 longs-métrages en lice dans la sélection officielle «Un certain regard» de la 75e édition du Festival de Cannes.

C'est précisément dans cette série de festivals que les productions «Plus que jamais» (Samsa Film) et «Harka» (Tarantula Luxembourg) ont désormais été invitées. Il ne s'agit certes pas de la compétition principale, mais de l'un des forums les plus importants du festival.

«Le petit Nicolas - Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?»est officiellement présenté comme «Séance spéciale» et «Rebel» est présent au festival comme «Séance de minuit».

«Plus que jamais» a été coproduit par Jani Thiltges (Samsa Film) et réalisé par Emily Atef. Le film est une coproduction entre la France, le Luxembourg, l'Allemagne et la Norvège. L'actrice luxembourgeoise Vicky Krieps y joue - également comme dans «Corsage» - le rôle principal aux côtés de l'acteur français Gaspard Ulliel, décédé en janvier dernier après un accident de ski.

«Harka» a été coproduit par Donato Rotunno (Tarantula Luxembourg) et mis en scène par Lotfy Nathan. Le film est une coproduction entre la France, la Tunisie, le Luxembourg et la Belgique.

«Le petit Nicolas - Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?» - coproduit par Lilian Eche et Christel Henon (Bidibul Productions) et réalisé par Amandine Fredon et Benjamin Massoubre - est entièrement inspiré de la célèbre œuvre de René Goscinny et Jean-Jacques Sempé. Le film d'animation est une coproduction entre la France et le Luxembourg et le premier long métrage d'animation qui donnera vie aux dessins de Jean-Jacques Sempé à l'écran.

«Rebel» a été coproduit par Jesus Gonzalez (Calach Films) et réalisé par Adil El Arbi et Bilall Fallah. Le film est une coproduction entre la Belgique, la France et le Luxembourg, dans laquelle on peut voir les deux acteurs luxembourgeois Tommy Schlesser et Nassim Rachi.

Les nominations sont également particulièrement importantes pour les nombreux collaborateurs techniques travaillant en coulisses des cinq films. Qu'il s'agisse de la création des costumes, du maquillage, des animations, de la production du son et de bien d'autres choses encore, les cinéastes luxembourgeois peuvent faire leurs preuves dans les productions internationales et promouvoir ainsi à leur tour les conditions de production professionnelles et le Luxembourg en tant que lieu de tournage.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le thriller anti-guerre «Hinterland» a décroché le prix du public au festival de Locarno. Une récompense qui devrait mettre en lumière le monde du 7ème art au Grand-Duché, à en croire Alexander Dumreicher-Ivanceanu, directeur de la maison de production Amour fou.