Changer d'édition

«La vraie première édition du festival»
Culture 3 min. 08.06.2022
Francofolies d'Esch

«La vraie première édition du festival»

Clara Luciani, ici sur scène au Luxembourg en 2018, est à l'affiche des Francofolies d'Esch ce samedi 11 juin 2022.
Francofolies d'Esch

«La vraie première édition du festival»

Clara Luciani, ici sur scène au Luxembourg en 2018, est à l'affiche des Francofolies d'Esch ce samedi 11 juin 2022.
Photo: Claude Piscitelli
Culture 3 min. 08.06.2022
Francofolies d'Esch

«La vraie première édition du festival»

Pascal MITTELBERGER
Pascal MITTELBERGER
Loïc Clairet, directeur des Francofolies d'Esch, évoque l'édition 2022 qui démarre ce mercredi. Point d'orgue du festival : trois jours de concerts en plein air vendredi, samedi et dimanche au parc du Gaalgebierg avec PNL, Clara Luciani ou encore Eddy de Preto.

Top départ pour l'édition 2022 des Francofolies d'Esch ! Ce mercredi et ce jeudi, les premiers concerts sont programmés dans les salles de la Kulturfabrik d'Esch et de L'Arche à Villerupt. Puis, de vendredi à dimanche, rendez-vous au parc du Gaalgebierg pour les shows en plein air de PNL, Clara Luciani, Grand Corps Malade, Eddy de Pretto ou Damso, pour ne citer que les têtes d'affiche. Avant les premières notes, entretien avec Loïc Clairet, directeur d'un festival en quête d'ancrage.


Les Francofolies 2022 dévoilent leurs têtes d'affiche
Grand Corps Malade, Hoshi, Romeo Elvis, PNL, Juliette Armanet, Damso ou Gaël Faye font partie des invités de la nouvelle édition du festival. Les Franco ayant bien l'intention de rebrancher leurs amplis du 8 au 12 juin prochains.

La première édition aurait dû avoir lieu en 2020 avant d'être annulée, et l'an passé les restrictions sanitaires et jauges étaient en vigueur. Finalement, l'année 2022 ne marque-t-elle pas la véritable naissance des Francofolies d'Esch ?

Loïc Clairet, directeur des Francofolies d'Esch - «Effectivement, on considère 2022 comme la vraie première édition de notre festival. L'an passé, c'était un échauffement, un test, qui nous a permis de prendre nos marques au parc du Gaalgebierg, d'évaluer tout l'aspect logistique. 2021 a été l'occasion de bien préparer 2022. 

A titre personnel, ressentez-vous la même adrénaline qu'un artiste prêt à monter sur scène ?

«C'est un peu ça, pour moi comme pour toute l'équipe d'organisation. Il y a une forme d'impatience, après tout ce qui s'est passé ces derniers mois, ces dernières années. Ce festival, j'y travaille depuis 2019. Il y a eu l'annulation en 2020, les restrictions en 2021. Là, on y est ! Il y a un peu de stress, mais aussi et surtout l'envie que ça démarre enfin ! 

Les incertitudes des derniers mois, sur le plan sanitaire notamment, n'ont-elles pas compliqué l'organisation de l'événement ?

«Ce n'était pas forcément plus compliqué car je suis parti du principe, dès la fin de l'édition 2021, que le festival aurait lieu normalement en 2022. On a travaillé dans cette optique-là, notamment pour réserver le matériel, et on n’a eu qu'à confirmer quand on a su qu'il n'y aurait pas de restriction.

Ces deux dernières semaines, on a constaté une très nette augmentation des ventes de billets.

Loïc Clairet, directeur des Francofolies d'Esch

Où en est la billetterie ?

«On a déjà largement dépassé notre objectif, qui était de 7.000 spectateurs sur les trois jours, de vendredi à dimanche. Avec la crise sanitaire et ses conséquences sur le monde de la culture, les habitudes des spectateurs ont changé: il y a moins de réservations longtemps à l'avance. Par contre, ces deux dernières semaines, on a constaté une très nette augmentation des ventes même s'il reste des places pour les trois jours, en fosse notamment.

En même temps, avec des têtes d'affiche comme PNL, Clara Luciani ou Eddy de Preto, il aurait été surprenant que le public ne réponde pas présent...

«Effectivement, mais il n'est pas uniquement question d'artistes. Quand on lance un festival, il faut aussi être attentif à son positionnement, à sa visibilité, à tout ce que l'on peut proposer autour, pour l'hébergement par exemple. C'est très différent d'un simple concert.

Finalement, la seule incertitude, inhérente à un festival en plein air, c'est la météo...

«Les concerts programmés ce mercredi et ce jeudi se déroulent dans des salles. Et de vendredi à dimanche, on devrait avoir du soleil. On croise les doigts ! 

Il était inconcevable de ne pas passer la frontière

Loïc Clairet, directeur des Francofolies, à propos des concerts programmés à Villerupt

 Justement, mercredi et jeudi, des concerts ont lieu à L'Arche de Villerupt. Pourquoi cette programmation côté français ?

«Dès le départ, quand on a pensé et construit ce festival, on a voulu l'ancrer à Esch dans le cadre de la Capitale européenne de la culture 2022, mais aussi dans l'espace francophone dans lequel s'inscrit la ville. Il était inconcevable de ne pas passer la frontière, c'est une volonté forte de notre part. L'Arche de Villerupt est un bel écrin et de très beaux liens ont été noués, avec les collectivités notamment.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Du soleil, de grands noms sur scène et un public nombreux au rendez-vous: la «vraie» première édition des Francofolies d'Esch a rencontré le succès. Il est d'ores et déjà acquis que le festival sera au programme jusqu'en 2027.
Présentation de la saison 2022-23
Les Théâtres de la Ville de Luxembourg présentent leurs programmes et s’impatientent de retrouver leurs publics.
Après La Rochelle, Spa et Montréal, les Francofolies s'installent au Luxembourg pour cinq ans. Le festival ambassadeur de la francophonie prendra place à Esch-sur-Alzette, future capitale de la culture, dès septembre.