Changer d'édition

La chronique de Stéphane Bern: L'Empire du vide
Culture 3 min. 14.07.2018

La chronique de Stéphane Bern: L'Empire du vide

La chronique de Stéphane Bern: L'Empire du vide

Culture 3 min. 14.07.2018

La chronique de Stéphane Bern: L'Empire du vide

Chaque samedi, Stéphane Bern nous livre sa vision de l'actualité dans sa chronique intitulée "L'air du temps". Cette semaine, notre chroniqueur préféré s'intéresse à l'irrésistible ascension de la plus jeune du clan Kardashian.

A-t-on jamais vu une figure de la téléréalité en couverture d’un grand magazine économique? On doit ce choc des cultures à Kylie Jenner, 21 ans, benjamine du célèbre clan Kardashian, dont la principale raison de la renommée est… d’être connue.

Elle vient donc de franchir une étape; elle est désormais reconnue pour ses mérites et sa valeur (financière). La jeune femme, qui entre dans le classement des plus jeunes milliardaires de la planète, fait la couverture du numéro d’août du magazine américain « Forbes ».


La chronique de Stéphane Bern
Chaque week-end, le célèbre animateur Stéphane Bern nous livre son point de vue sur l'actualité, dans une chronique intitulée "L'air du temps". Retrouvez ici l'ensemble de ses contributions.

Sa fortune repose sur une entreprise de cosmétiques à son nom, fondée il y a trois ans et dont le succès doit beaucoup à un traitement destiné à augmenter de volume des lèvres. L’enquête évalue son empire à 900 millions de dollars. Il est vrai que Kylie manie à merveille réseaux sociaux et sens des affaires: Miss Jenner, benjamine du clan Kardashian-Jenner, s'apprête à devenir l'une des plus jeunes milliardaires de la planète.

Son incroyable succès est alimenté par l'immense audience dont dispose Kylie Jenner sur les réseaux sociaux. La jeune femme, devenue maman en février, compte 110 millions de followers sur Instagram, ce qui fait d'elle l'une des 10 personnalités les plus suivies au monde sur ce réseau prisé des célébrités et dont les premières places sont occupées par la chanteuse et actrice Selena Gomez et le footballeur Cristiano Ronaldo.

Avec sept employés à plein temps seulement, Kylie Jenner témoigne d'un «nouveau modèle d'utilisation de la célébrité», souligne Forbes… «Au fond, tout ce que fait Jenner pour gagner tout cet argent, c'est utiliser son audience sur les réseaux sociaux».

Kylie Jenner, qui ne se gonfle plus les lèvres aujourd'hui, avait ainsi savamment orchestré sur Instagram l'annonce de la naissance de la petite fille qu'elle a eue avec le rappeur Travis Scott. Après des mois de silence sur les réseaux sociaux, elle avait notamment diffusé sur YouTube une vidéo de 11 minutes illustrant des moments «clé» de sa maternité, visionnée 11 millions de fois en 12 heures à peine.

C’est un atavisme familial de partager tous ses moments de vie, même les plus intimes, avec le public sans aucune fausse ou vraie pudeur. Aucun scénariste n’aurait osé écrire « l’incroyable famille Kardashian », une émission de téléréalité qui met en scène les principaux protagonistes du clan: les enfants de Robert Kardashian et de Kris – Kim Kardashian (mariée au rappeur Kanye West), Kourtney Kardashian, Khloé Kardashian et leur frère Robert Kardashian Junior – et les enfants de Kris et du champion olympique de décathlon Bruce Jenner (devenu une femme en 2013, Caitlyn Jenner) Kylie et Kendall Jenner…

Le clan vit et prospère de la création permanente de contenu, d’informations et d’événements, qui auto-alimentent sa notoriété publique. Selon le principe de notre époque qui a tant réussi à Donald Trump – une larme, un dollar, un sourire, un dollar – le clan Kardashian crée de la richesse qui la porte toujours plus haut dans l’œil des médias. C’est dire si Forbes a tort de qualifier la jeune femme de «plus jeune milliardaire à s'être faite toute seule».

Car Kylie Jenner, loin d'être partie de rien, tire une grande partie de son succès de son appartenance au clan Kardashian-Jenner, passé maître dans l'utilisation commerciale de la célébrité. Dès l'âge de 10 ans, elle était à la télévision pour les débuts de la série de téléréalité «Keeping up with the Kardashians», qui a fait la gloire de cette famille.

Le «clan» n'a pas manqué d'applaudir la couverture de Forbes sur les réseaux sociaux. «Billion dollar baby!», se réjouissait Kim Kardashian-West, tandis que la mère, Kris Jenner, se disait «si fière» de tout ce que sa fille avait accompli. Un autre signe du déclin de l’empire américain?