Changer d'édition

La chronique de Stéphane Bern: Des enfants haute couture
Culture 3 min. 20.01.2018

La chronique de Stéphane Bern: Des enfants haute couture

Lily-Rose Depp

La chronique de Stéphane Bern: Des enfants haute couture

Lily-Rose Depp
AFP
Culture 3 min. 20.01.2018

La chronique de Stéphane Bern: Des enfants haute couture

Chaque week-end, Stéphane Bern nous livre sa vision de l'actualité dans sa chronique intitulée "L'air du temps". Cette fois, il s'intéresse aux enfants de stars qui jouent les top models.

Par Stéphane Bern

La mode serait-elle une affaire de famille? Il ne suffit plus d’avoir les mensurations idéales pour défiler sur les podiums, encore faut-il désormais présenter un pedigree de référence et une généalogie qui ouvre les portes comme un sésame. Alors que débute la semaine de la haute couture parisienne, force est de constater que les enfants de stars jouent les top models ou deviennent les égéries des marques de luxe.

Parmi les plus célèbres, citons Lily-Rose Depp, fille de Johnny Depp et de Vanessa Paradis et Willow Smith, fille de Will Smith pour Chanel, Lourdes Leon, fille de Madonna pour Stella McCartney, Kaia Gerber, la fille de Cindy Crawford, pour Vogue Paris, Alice Attal, la fille de Charlotte Gainsbourg et d’Yvan Attal pour Comptoir des Cotonniers, Iris Law la fille de Jude Law pour Illustrated People, Ilona Smet, fille de David Hallyday pour Zapa et Etam...

Stéphane Bern, chroniqueur pour le Luxemburger Wort
Stéphane Bern, chroniqueur pour le Luxemburger Wort
LW

La liste des « filles et fils de… » ne fait que s’allonger au fil des saisons quel que soit le domaine d’activité des illustres parents. Pourtant, comme l’énonce l’adage populaire, «les chiens donnent rarement naissance à des chats». Ainsi Georgia May Jagger est-elle la fille de sir Mick Jagger et du top model Jerry Hall, tandis que Sofia Richie, fille de Lionel, a rejoint d’autres héritiers dont le père a œuvré dans la musique, tels Gabriel-Kane Day-Lewis, fils d'Isabelle Adjani et Daniel Day-Lewis, qui en a profité pour interpréter son dernier single Lie to Me, Matthew Gilmour ou Quincy le fils du rappeur Puff Daddy qui, pour la première fois a défilé pour Dolce & Gabbana.

On peut à l’infini poursuivre le jeu des sept familles… Dans la famille Christensen, on peut désormais demander la mère Helena, mais aussi le fils, Mingus Reedus, et le neveu, Oliver Sonne. Agés de 16 ans, les deux garçons ont notamment défilé ensemble pour Calvin Klein cette saison. Ils ont rejoint la cohorte constituée du fils de Pierce Brosnan, Dylan et Jack Kilmer, fils de Val, photographiés par Hedi Slimane et recrutés par Dolce & Gabbana.

Les garçons sont légions pour les défilés « Hommes » et focalisent tous les regards : Noé Elmaleh, fils de l'humoriste français Gad, Dylan Jagger Lee, fils de Pamela Anderson, Rafferty Law, Christian Combs, Kevin Chaplin, Charlie Oldman, Roberto Rossellini Jr, Jack Marsden… sans oublier Romeo Beckham qui a fait ses débuts pour Burberry, et semble faire fortune sur les traces de ses parents.

Où sont passés les mannequins anonymes ? En étant les enfants de personnalités connues, ces « filles et fils de » présentent l'avantage d'avoir déjà un nom illustre, profitent de la notoriété parentale, et ont l'âge parfait pour impliquer les Millennials, cette « génération Y » (nés entre 1980 et 2000), qui est la nouvelle cible privilégiée des maisons de luxe, et des enseignes en général. On les retrouve donc dans les pages des magazines sur papier glacé, et deviennent des ambassadeurs des grandes marques de luxe pour toute une génération aux habitudes volatiles qui poste des photos sur Instagram, et fait sa promotion sur Snapchat ou Twitter. Les réseaux sociaux s’enflamment parfois

mais cette stratégie séduit les jeunes adultes qui commentent à l’envi la présence sur les podiums ou dans les pages publicitaires des magazines des graines de stars qui sont la garantie d'un succès sinon commercial au moins médiatique. Certes, un nom en héritage n’est pas toujours un cadeau et ils doivent par leur propre talent se faire un prénom. Mais ils sont les témoins de cette curieuse époque qui réhabilite la transmission héréditaire. Bon sang ne peut mentir !