Changer d'édition

«La beauté joue un rôle, et ce n'est pas du tout bon»
Culture 8 1 2 min. 21.05.2022 Cet article est archivé
Festival de Cannes 2022

«La beauté joue un rôle, et ce n'est pas du tout bon»

"Les photos Instagram font de plus en plus de nous des victimes de notre image, comme l'était Sissi", estime l'actrice luxembourgeoise à Cannes.
Festival de Cannes 2022

«La beauté joue un rôle, et ce n'est pas du tout bon»

"Les photos Instagram font de plus en plus de nous des victimes de notre image, comme l'était Sissi", estime l'actrice luxembourgeoise à Cannes.
Photo: AFP
Culture 8 1 2 min. 21.05.2022 Cet article est archivé
Festival de Cannes 2022

«La beauté joue un rôle, et ce n'est pas du tout bon»

«Chez les femmes, leur apparence joue un rôle, ce n'est pas bon», déclare Vicky Krieps, qui joue une Sissi féministe dans "Corsage".

(AFP/LW) - L'impératrice Sissi était «victime de son image», tout comme les instagrameurs aujourd'hui, selon l'actrice Vicky Krieps. L'actrice de 38 ans incarne la monarque autrichienne dans la coproduction luxembourgeoise «Corsage», présentée vendredi à Cannes.

«Les photos Instagram nous rendent de plus en plus victimes de notre image, comme l'était Sissi», estime à Cannes l'actrice luxembourgeoise, qui se glisse dans les robes de l'épouse de François-Joseph Ier dans cette nouvelle version féministe et crépusculaire de la vie de l'impératrice.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Quinze ans après "Marie-Antoinette", réhabillée par la réalisatrice Sofia Coppola en reine rongée par l'ennui et la dépression, c'est un autre mythe qui est revisité. Celui de «Sissi» avait autrefois rendu Romy Schneider célèbre.


«Corsage» en sélection officielle au Festival de Cannes 2022
Le film «Corsage» de Marie Kreutzer, une coproduction Samsa Film mettant en vedette Vicky Krieps, fait partie des 14 longs-métrages en lice dans la sélection officielle «Un certain regard» de la 75e édition du Festival de Cannes.

Sur une idée de Vicky Krieps, l'Autrichienne Marie Kreutzer s'est attaquée à l'histoire de l'impératrice autrichienne, qui avait reçu l'ordre de se taire, de sourire et de ne pas se mêler des affaires de l'empire, et qui, à la quarantaine, sombra dans la mélancolie. Avec son décor anachronique, où se mêlent meubles de style et lampes électriques.

Le corset que je portais pour le rôle enlève les émotions. J'étais bloquée dans mes émotions, je ne pouvais pas faire sortir ma tristesse ou ma joie.

L'actrice Vicky Krieps

«Dans toutes les fonctions que l'on assume, dans tous les environnements professionnels, la beauté joue un rôle, et ce n'est pas  du tout bon! Quand on est beau, on prend plus de place et on est plus écouté, c'est ce qui est le pire», regrette Vicky Krieps.

Pour ce rôle, Vicky Krieps a dû porter un corset, comme Sissi autrefois, une femme «au bord de la crise de nerfs». «C'était dur, ça comprime le plexus solaire, là où tous les nerfs sont suspendus. Ça enlève les émotions, j'étais bloquée dans mes émotions, je ne pouvais pas faire sortir ma tristesse ou ma joie», estime l'actrice.


(FILES) This file photo taken on September 23, 2021 shows French actor Gaspard Ulliel posing during the photocall ahead of the 2021 Monte-Carlo Gala for Planetary Health at the Palais de Monaco, in Monaco. - Gaspard Ulliel was airlifted to a hospital in Grenoble after being severely injured in a skiing accident in the French Alps. (Photo by Valery HACHE / AFP)
L'acteur Gaspard Ulliel est décédé après un accident de ski
Le comédien césarisé, connu pour son interprétation d'Yves Saint Laurent, a perdu la vie brutalement à 37 ans.

Vicky Krieps est présente au Festival de Cannes pour présenter deux films : «Corsage» et «Plus que jamais», coproduits par la société de production luxembourgeoise Samsa Film et soutenus par le Film Fund Luxembourg. Un double temps fort donc. Ce samedi midi, le film «Plus que jamais» de la réalisatrice franco-iranienne Emily Atef a été présenté, dans lequel Vicky Krieps partage l'écran avec Gaspard Ulliel, décédé en janvier dans un accident de ski.  

Emily Atef, lauréate du Lola («3 jours à Quiberon» a été récompensé sept fois par le Lola), a tourné «Plus que jamais» principalement en Norvège avec les Eaux Vives françaises, Samsa et la Mer norvégienne. Emily Atef a également écrit le scénario (en collaboration avec Lars Hubrich) autour d'une jeune femme qui quitte son mari à Paris après avoir appris qu'elle était gravement malade, pour se rendre en Norvège et réfléchir à son destin. Elle y est attirée par le blog à l'humour pince-sans-rire d'un compagnon d'infortune norvégien.  

Photos prises ce samedi:



Sur le même sujet

Il y a deux siècles, l'impératrice Sissi, scrutée et sommée de se taire, était «victime de son image» comme le sont les influenceurs aujourd'hui, a confié dans une interview à l'AFP l'actrice Vicky Krieps, qui l'incarne dans «Corsage», en salles mercredi.
«Corsage» montre Sisi comme une femme jugée vis-à-vis de son image.
Vicky Krieps reçoit le prix de la meilleure actrice pour son rôle de «Sissi» dans le film «Corsage», présenté dans la sélection «Un certain regard» au Festival de Cannes.
Luxemburgish actress Vicky Krieps poses during a photocall for the film "More Than Ever (Plus Que Jamais)" at the 75th edition of the Cannes Film Festival in Cannes, southern France, on May 21, 2022. (Photo by Valery HACHE / AFP)