Changer d'édition

Jean Quatremer : "En démocratie, ceux qui aspirent au pouvoir doivent être transparents"

Jean Quatremer : "En démocratie, ceux qui aspirent au pouvoir doivent être transparents"

Photo : Bruno Levy
Culture 2 min. 25.04.2012

Jean Quatremer : "En démocratie, ceux qui aspirent au pouvoir doivent être transparents"

Spécialiste de l'Europe pour Libération, Jean Quatremer est un des auteurs invités du prochain Eté du Livre de Metz, qui se déroulera du 29 au 31 avril.

Quel est votre rapport avec la Lorraine ?

Je suis né à Nancy, d'une famille ancrée en Lorraine depuis le XVe siècle. Mais dès deux ans, je suis parti avec ma famille en Algérie. En fait, je connais assez peu ma région natale, ce qui ne m'empêche pas de revendiquer mon côté lorrain !

Comment définiriez-vous cet héritage régional ?

Je me sens culturellement très proche de cette tradition, liée au Saint Empire Germanique, d'exigence envers la classe dirigeante. Cette recherche d'exemplarité dans les hommes politiques n'est pas forcément aussi forte dans le reste de la France. Les représentants politiques se doivent d'avoir un comportement irréprochable, justement parce que c'est ce que les électeurs attendent d'eux. La connivence entre DSK et les médias est un triste exemple parmi tant d'autres, et j'estime qu'en démocratie, ceux qui aspirent au pouvoir doivent être transparents. Or, ce sont actuellement nos vies qui sont transparentes alors que la vie politique est extrêmement opaque. Ce constat rappelle la définition des régimes totalitaires, où le pouvoir sait tout de la population quand elle ne sait rien de lui. Pire encore, beaucoup d'élus jugent ensuite comme des attentats des questions tout à fait légitimes.

Que pensez-vous d'un projet de coopération territoriale comme la Grande Région ?

Sans être expert dans le domaine, l'idée m'a paru séduisante quand le maire de Thionville m'en a parlé pour la première fois. Après, ce genre de projet est un casse-tête juridique. Nous avons en France un Etat qui aime tout centraliser et qui fait tout pour que ses régions regardent vers Paris. Mais je suis persuadé que la position frontalière de la Lorraine peut-être un atout pour se relever des sinistres de la désindustrialisation.

Jean Quatremer interviendra samedi 28 avril à 10h 30 à l'Arsenal de Metz, pour le débat "Les Etats-Unis face à l'Europe, questions sur la crise financière". Il a publié il y a quelques mois "Sexe, mensonges et médias", édité chez Plon.

Raphaël da Silva