Changer d'édition

Insolite: yoga et concerto à la Philharmonie

Insolite: yoga et concerto à la Philharmonie

Photo: Noémie Koppe
Culture 2 min. 26.12.2018

Insolite: yoga et concerto à la Philharmonie

Pratiquer le yoga et écouter de la musique classique en live est désormais possible. La Philharmonie rempile pour une nouvelle édition du «Yoga at the Phil». Découverte d’une pratique insolite.

Par Noémie Koppe

Sous une lumière tamisée, le calme règne dans la salle de la Philharmonie. Quelques lampions accrochés, une cinquantaine de tapis de yoga placés en arc de cercle autour du piano à queue... Tout y est pour passer une bonne séance.

Depuis près de six ans, la Philharmonie a lancé ce programme avec une musicienne et professeure de yoga allemande Lisa Stepf. L’objectif est de pratiquer le yoga tout en découvrant des œuvres de musique classique.

«Ça marchait très bien et on a compris qu’il y avait un public très intéressé, non seulement pour faire du yoga, mais aussi pour vivre une expérience unique, avec de la musique live», explique Francisco Sassetti, responsable de programmation jazz, musique du monde et des séances de yoga.

Aujourd’hui, ces séances connaissent un vrai succès, à tel point qu’elles affichent complet régulièrement. «Pour cette saison, nous avons décidé de modifier un peu le concept. On a augmenté l’offre avec trois sessions par jour au lieu de deux. On a également décidé de travailler avec des partenaires locaux comme les professeurs de yoga et musiciens du Luxembourg», rajoute-t-il.

Du yoga prénatal, du Yin yoga ou encore du Vinyasa, différents styles sont proposés. Une formule qui séduit tout le monde, y compris les débutants.

Lors des séances, tout le monde pratique	les	exercices de respiration,	même Cathy Krier,	la pianiste.
Lors des séances, tout le monde pratique les exercices de respiration, même Cathy Krier, la pianiste.
Photo: Noémie Koppe

La découverte au cœur des séances

De Schubert à Brahms en passant par Beethoven, de nombreux compositeurs sont proposés. Le principe est simple: faire découvrir un compositeur par jour. Durant 1 heure 30, les exercices de yoga alternent avec les interludes musicaux pour éveiller tous les sens.

«C’est la première fois que je viens car jusqu’ici c’était complet. J’ai enseigné le yoga pendant dix ans et je suis très intéressée par l’usage de la musique classique. Je suis curieuse de savoir comment ça marche», explique Miho, une des cinquante participants.

Si cette formule plaît au public, elle plaît également aux musiciens. «Grâce à la méditation mais aussi au cours de yoga, qui permet d’acquérir une certaine forme de concentration, les gens sont ouverts et concentrés dans la salle, ce qui est très chouette comme expérience. C’est également agréable de jouer devant un petit public, il y a quelque chose de très intime et j’aime bien ça», développe Cathy Krier, pianiste.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.