Changer d'édition

Le covid contraint Esch2022 à revoir ses plans
Culture 28.10.2021
Budget de fonctionnement

Le covid contraint Esch2022 à revoir ses plans

Au lieu des cinq millions d'euros promis, Esch2022 ne dispose que de trois millions d'euros accordés par ses partenaires à cause de la pandémie.
Budget de fonctionnement

Le covid contraint Esch2022 à revoir ses plans

Au lieu des cinq millions d'euros promis, Esch2022 ne dispose que de trois millions d'euros accordés par ses partenaires à cause de la pandémie.
Photo : C.
Culture 28.10.2021
Budget de fonctionnement

Le covid contraint Esch2022 à revoir ses plans

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
A quatre mois du lancement de la Capitale européenne de la culture, les organisateurs ont lors de la présentation du programme indiqué les difficultés financières rencontrées à cause de la crise sanitaire.

Le Covid-19 continue de mettre Esch2022 sous pression. La crise sanitaire a directement impacté le budget de la Capitale européenne de la culture ont révélé ce jeudi les organisateurs lors de la présentation du programme des quelque 2.000 manifestations prévues à partir du 22 février 2022 (2/02/2022).


Lokales, drapeaux, Fahnen mit Logo von Esch 2022 in Differdingen beim Kulturzentrum, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Un budget global de 56,6 millions pour «Esch 2022»
Pour l'événement «Capitale européenne de la Culture», le temps presse. Les trois coups seront donnés dans un peu plus d'un an et demi, et Nancy Braun, la directrice générale a donné mardi un aperçu des préparatifs et précisé les différentes enveloppes budgétaires.

Initialement, les partenaires du projet devaient mettre à disposition une somme de cinq millions d'euros, mais en raison de la pandémie Esch2022 n'a reçu à ce stade que trois millions d'euros. Soit une baisse de deux millions d'euros. «Ce déficit va peser sur le budget de la communication, si ce montant n'est pas rassemblé d'ici au mois de février prochain auprès d'autres partenaires», indique Patrick Weber, le responsable presse du projet. Mettre moins de moyens sur la communication pourrait aussi réduire l'attractivité d'Esch2022. Le Fonds Belval ne demandera cependant pas d'aides supplémentaires à l'Etat. Ce dernier lui a déjà accordé une enveloppe de 35,3 millions d'euros en mars 2020.  


Kultur,Esch 2022 Open Market Days Capitale europeene de la Culture. Kulturstadt 2022.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«Esch 2022», une opportunité pour le tourisme
Les premiers projets de l'événement «Capitale européenne de la Culture» revêtent un caractère non seulement culturel, mais aussi touristique et économique. Car l'événement doit aussi servir de tremplin pour attirer les visiteurs dans les Terres Rouges.

En réalité, la crise sanitaire avait bousculé dès le départ les plans d'Esch2022 avec un arrêt des travaux du bâtiment de la Möllerei, alors que l'organisation connaissait en même temps un changement à la tête de la direction artistique.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Huit communes françaises limitrophes du Bassin minier participent au prochain rendez-vous de la Capitale européenne de la Culture. Dans ce cadre, le futur Pôle culturel de Micheville sera un précieux atout pour l'événement.
Le centre culturel devrait ouvrir ses portes en 2021.
Pour l'événement «Capitale européenne de la Culture», le temps presse. Les trois coups seront donnés dans un peu plus d'un an et demi, et Nancy Braun, la directrice générale a donné mardi un aperçu des préparatifs et précisé les différentes enveloppes budgétaires.
Lokales, drapeaux, Fahnen mit Logo von Esch 2022 in Differdingen beim Kulturzentrum, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Christian Mosar a décidé mercredi de quitter l'équipe organisatrice de l'événement culturel dans la Métropole du Fer. Cette décision a été prise «d'un commun accord» et «avec effet immédiat». Aucune raison n'est invoquée.
Kultur, Christian Mosar , Kunsthistoriker, Fotograf ,künstlerischer Leiter von Esch 2022, Kultur, Kunst ,Kulturfabrik Esch/Alzette, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Pour Sam Tanson, le Luxembourg ne peut se permettre de manquer le rendez-vous de la Capitale européenne de la culture. La ministre de la Culture (Déi Gréng) évoque les pistes suivies pour promouvoir la culture régionale et le patrimoine local.
Sommerinterview Sam Tanson, Ministerin Kultur und Wohnungsbau,   Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort