Changer d'édition

Grosse colère de Me Gaston Vogel: «Picasso au pays des demeurés»
Culture 2 min. 16.10.2014

Grosse colère de Me Gaston Vogel: «Picasso au pays des demeurés»

Tableau de Pablo Picasso, Paysage de Cannes au Crépuscule, 1960. Huile sur toile, 130 x 195cm

Grosse colère de Me Gaston Vogel: «Picasso au pays des demeurés»

Tableau de Pablo Picasso, Paysage de Cannes au Crépuscule, 1960. Huile sur toile, 130 x 195cm
Culture 2 min. 16.10.2014

Grosse colère de Me Gaston Vogel: «Picasso au pays des demeurés»

L'avocat Gaston Vogel voit rouge alors que le ministère des Finances envisage de vendre un Picasso qui se trouve au Musée national d'histoire et d'art.

(ml - dn) - L'avocat Gaston Vogel voit rouge alors que le ministère des Finances envisage de vendre un Picasso qui se trouve au Musée national d'histoire et d'art

«Picasso au pays des demeurés» : c'est par ce titre que commence la lettre de Me Vogel envoyée jeudi aux médias luxembourgeois. Il ne cache pas sa stupeur face à l'éventualité que le ministère vende le tableau «Paysage de Cannes au crépuscule», peint par Pablo Picasso en 1960.

«Le Luxembourg a énormément à se faire pardonner sur le plan des arts. Aucune acquisition d'envergure qui pourrait susciter un intérêt au-delà des frontières. Jamais une exposition importante, bien qu'on soit le pays du capital, des banques, des fonds, des nantis...», s'émeut-il.

Il estime que les œuvres «essentielles» sont exposées à l'étranger : «Jamais rien ici. On reste le département des forêts nonobstant tous capitalistes le meublant.» Et il en profite pour décocher quelques flèches à l'égard du Mudam, où seuls les «croutiers» ont trouvé leur entrée pour y exposer leurs «misères».

Le tableau avait été légèrement endommagé lors d'une exposition au Musée national d'histoire et d'art en 1999. L'Etat avait alors décidé de l'acheter à une galerie d'art suisse qui le possédait, puis l'avait restauré. Il était visible depuis 2002 dans la salle d'art moderne du Musée. Toutefois, cette salle est fermée depuis le 24 mars 2013 et doit rouvrir, une fois les travaux achevés, au printemps 2015.

D'après le directeur du musée, Michel Polfer, il est peu probable que la toile soit vendue à son prix initial mais plutôt entre trois et cinq millions de dollars. Elle avait été acquise par le ministère pour six millions de dollars.

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a cependant assuré mercredi que rien n'avait encore été décidé. Cette vente, encore hypothétique, ne fait pas partie du paquet de mesures d'économies et doit encore être discutée au sein du gouvernement, a-t-il précisé à nos confrères de RTL.


Sur le même sujet

Les musées: refuges contre la chaleur
Si de grandes chaleurs sont attendues sur le Luxembourg pour cette fin de semaine, les musées de la ville offrent la garantie de pouvoir passer quelques heures au frais tout en se cultivant.
Véritables lieux de fraîcheur, ils offrent la garantie de pouvoir passer quelques heures loin de la chaleur.
Réouverture du MNHA: [Vidéos]: Changement de cadre
Cela fait cinq ans que le Musée national d'histoire et d'art 
était partiellement fermé suite à une grosse secousse dans le quartier qui avait endommagé 
les maisons Wiltheim. Pour sa réouverture ce week-end, il nous réserve quelques surprises. 
Et notamment la place offerte à l'art contemporain luxembourgeois.
MNHA