Changer d'édition

Grichka, l'un des deux frères Bogdanoff, est mort du covid
Culture 3 min. 28.12.2021
Disparition

Grichka, l'un des deux frères Bogdanoff, est mort du covid

Grichka Bogdanoff lors de la 71e édition du Festival de Cannes, en mai 2018.
Disparition

Grichka, l'un des deux frères Bogdanoff, est mort du covid

Grichka Bogdanoff lors de la 71e édition du Festival de Cannes, en mai 2018.
Photo : AFP
Culture 3 min. 28.12.2021
Disparition

Grichka, l'un des deux frères Bogdanoff, est mort du covid

Grichka Bogdanoff, l'un des deux jumeaux stars des années 1980, connus pour leur transformation physique atypique et leurs ouvrages scientifiques controversés, est décédé mardi du covid-19, contre lequel il n'était pas vacciné.

(AFP) - Grichka Bogdanoff, est décédé ce mardi. Avec son jumeau Igor, ils formaient un couple de stars atypiques, propulsées sur le devant de la scène dans les années 1980 par leur émission de science-fiction «Temps X», diffusée sur TF1. De 1979 à 1987, le duo évoluait dans un décor de vaisseau spatial avec leurs combinaisons futuristes. Les deux frères avaient été hospitalisés à la mi-décembre après avoir contracté le covid, contre lequel ils n'étaient pas vaccinés. Grichka est décédé des suites de la maladie, tandis qu'Igor est toujours en réanimation, selon les informations du Monde.


20.5.Kirchberg / ICT Spring Conf/ ITV Gebrueder Bogdanoff , Igor und Grishka vlnr Foto: Guy Jallay
Les frères Bogdanoff confiants en l'avenir
Les célèbres scientifiques du petit écran sont venus parler de la prochaine révolution technologique: l'ordinateur quantique. Fascinante bestiole aux capacités inimaginables qui effraie l'astrophysicien Stephen Hawking, qui estime que cette intelligence artificielle pourrait tuer la race humaine.

Après cette expérience télévisuelle, Igor et Grichka étaient ensuite devenus l'objet de railleries pour leurs visages profondément transformés, qu'ils avaient eux-mêmes qualifiés «d'extraterrestres». Leurs ouvrages scientifiques avaient aussi suscité des controverses et ils s'étaient attiré les foudres d'une partie de la communauté scientifique, critiquant la «faible valeur» de leurs travaux. 

Ils disparaissent ensuite des écrans pendant une dizaine d'années, le temps d'étudier, de rédiger leurs thèses, d'écrire des ouvrages de vulgarisation (sous le nom de Bogdanov depuis le début des années 1990) comme «Dieu et la science», entretien avec le philosophe Jean Guitton (1991). Ils sont alors accusés de plagiat par l'astrophysicien américain Trinh Xuan Thuan. 

En 1999, Grichka valide ainsi sa thèse en mathématiques et, en 2002, Igor l'imite en physique. Débute alors la polémique sur la valeur de leurs travaux surtout qu'ils se prévalaient du titre de «docteur» avant même d'avoir passé leurs thèses.

Des travaux scientifiques de faible valeur

En 2010, l'hebdomadaire Marianne publie des extraits d'un rapport du CNRS selon lequel ces thèses, et d'autres articles, n'ont «pas de valeur scientifique». En 2012, 170 scientifiques revendiquent leur «droit au blâme» après la condamnation d'un chercheur du CNRS critiquant des écrits des jumeaux. Marianne sera condamné pour diffamation en 2014 mais, peu après, les frères seront en revanche déboutés d'une action engagée auprès du tribunal administratif de Paris contre le CNRS.

D'une manière générale, il ressort que leurs travaux ne sont pas des canulars mais sont juste de faible valeur. Les accusés considèrent, eux, que la communauté scientifique a du mal à supporter qu'ils soient des personnalités médiatiques, des vulgarisateurs à succès.

Ils reviennent à la télé au XXIe siècle, avec plusieurs émissions, notamment sur les extraterrestres. Ainsi, en 2008, ils présentent sur France 2 «Science X» mais le programme est vite arrêté.


Grichka Bogdanov, docteur en mathématiques appliquées.
Balade dans l'espace temps
Lors de leur conférence à ICT Spring à propos de l'intelligence artificielle, wort.lu/fr a saisi l'occasion de s'entretenir avec Igor et Grichka Bogdanoff. Accrochez-vous, nous allons partir loin de nos contingences habituelles!

Récemment, Grichka Bogdanoff avait, avec son frère, un projet de reprise de leur émission culte «Temps X» avec le groupe Canal. «Entouré de l'amour de sa famille et des siens, Grichka Bogdanoff s'est éteint paisiblement, le 28 décembre 2021, pour rejoindre ses étoiles», a écrit sa famille dans un communiqué transmis par son agent. Célibataire, Grichka Bogdanoff n'avait pas d'enfant.

«Je viens d'apprendre la disparition de Grichka, je suis vraiment très affecté. Il va beaucoup me manquer. C'était un garçon d'une intelligence incroyable et d'une autodérision qui forçait le respect. J'ai des souvenirs de fou avec lui. Je pense fort à Igor et à sa famille. Très triste», a réagi sur Twitter l'animateur Cyril Hanouna.

Beaucoup de mystère entoure encore la biographie des jumeaux qui ont rencontré de nombreux ennuis judiciaires. Ils avaient ainsi été renvoyés en janvier en correctionnelle pour «escroquerie». Le procès devait avoir lieu les 20, 21 et 27 janvier 2022. Le duo était accusé d'avoir escroqué un millionnaire souffrant de troubles bipolaires pour régler leurs déboires financiers

Ils étaient tous deux apparus publiquement le 20 novembre, à la salle Gaveau à Paris, pour animer un débat à l'occasion de la parution du livre à succès «Dieu, la science, les preuves» de Michel-Yves Bolloré et Olivier Bonnassies (éditions Guy Tredaniel).


Sur le même sujet

Igor Bogdanoff est mort, lundi 3 janvier, à l'âge de 72 ans, moins d'une semaine après son frère Grichka, tous deux des suites d'une contamination au covid-19. Les jumeaux étaient connus pour avoir lancé la première émission de science-fiction en France.
(FILES) In this file photo taken on May 24, 2013, French scientific journalists Grichka and Igor Bogdanoff pose during the 66th edition Cannes Film Festival in Cannes. - Igor Bogdanoff, one of two star twins of the 1980s for launching France's first science fiction TV show, died on January 3, 2022 at the age of 72, six days after his brother Grichka, his agent told AFP. (Photo by Valery HACHE / AFP)