Changer d'édition

Fruits et légumes de saison: La folie des paniers bio
Culture 8 4 min. 27.07.2015 Cet article est archivé

Fruits et légumes de saison: La folie des paniers bio

Culture 8 4 min. 27.07.2015 Cet article est archivé

Fruits et légumes de saison: La folie des paniers bio

La formule rencontre de plus en plus d'adeptes: des boîtes ou paniers-repas au panier de fruits et légumes distribués au gré des récoltes, le bio a le vent en poupe au Luxembourg.

Par Anne Fourney @afourney

La formule rencontre de plus en plus d'adeptes: des boîtes ou paniers-repas au panier de fruits et légumes distribués au gré des récoltes, le bio a le vent en poupe au Luxembourg.

Tous proposent exclusivement des produits de saison issus de l'agriculture biologique.

Start-up créée début 2014, Avocado propose des paniers repas. Les produits sont livrés frais et c'est au client de cuisiner selon des recettes proposées par Avocado et réalisables en 45 minutes.

A l'origine de ce projet, Kristina Rasmussen, qui insuffle dans son concept ses propres convictions, son «intérêt pour le bien-manger», intérêt approfondi grâce à sa formation de naturopathe. «Ce que nous proposons dans nos paniers va dans le sens de ce que l'on appelle le paléo: il n'y a rien de transformé.» 

Les paniers repas d'Avocado sont préparés dans un entrepôt à Niederanven, siège de la société.
Les paniers repas d'Avocado sont préparés dans un entrepôt à Niederanven, siège de la société.
Pierre Matge

Les boîtes contiennent l'équivalent de trois à cinq repas selon la demande et sont livrées dans tout le pays. Elles sont réparties par thème: vegan, veggie, snack (à emmener à l'école ou au travail), pauvre en hydrates de carbone, barbecue (en ce moment)… Kristina les garnit avec des produits bio dont elle précise la provenance: local, régional, européen. Elle travaille «autant que possible avec des producteurs du Luxembourg, mais c'est cher car les frais de fonctionnement ici sont élevés».

Pour le moment, Avocado traite 80 commandes par semaine depuis ses locaux à Niederanven. «On essaie de trouver un équilibre entre ce que veulent les gens et notre idéologie», résume Kristina Rasmussen. «Je ne suis pas végétarienne, mais mes deux collaboratrices le sont. Lorsque j'ai embauché, l'état d'esprit des candidats a primé sur les études.»

Cultures luxembourgeoises

Le Chat Biotté (de «bio» et du «Chat botté», le conte de Charles Perrault) est né en 2010 à l'initiative de Françoise Di Betta, auparavant commerciale dans la publicité. Végétarienne, elle est adepte du bio depuis une quinzaine d'années et a récemment entamé une formation en naturopathie. «J'ai foi en l'alimentation», assène-t-elle. «La nourriture est le premier vecteur pour être en bonne santé.» 

Françoise Di Betta (Le Chat Biotté) milite pour le mieux-être en passant par l'alimentation, des compléments alimentaires naturels, et quelques lectures.
Françoise Di Betta (Le Chat Biotté) milite pour le mieux-être en passant par l'alimentation, des compléments alimentaires naturels, et quelques lectures.
Tania Bettega

Les clients commandent leurs produits selon le type d'abonnement choisi et selon la sélection de produits disponibles. Les "Bottes" (ainsi se nomment les boîtes distribuées par le Chat Biotté) sont livrées du lundi au vendredi selon le rythme souhaité (une ou plusieurs fois par semaine), à domicile ou sur le lieu de travail, dans tout le Luxembourg «sauf dans le Nord pour le moment».

L'offre en fruits et légumes est complétée par quelques compléments alimentaires en vente uniquement le vendredi (de 9h à 19h30) dans le magasin, installé à Bergem. Le Chat Biotté se fournit autant que possible dans la Grande Région (dans des fermes de Moselle, en France; au Luxembourg, ou auprès de certains grossistes luxembourgeois).

Des sortes anciennes méconnues et savoureuses

Chez Les Paniers de Sandrine à Munsbach, c'est vente à la ferme deux fois par semaine ou livraison de panier une fois par semaine. Sandrine garnit les paniers de ses clients avec les récoltes de ses cultures bio. Et si, comme ce fut le cas au printemps de cette année, la nature est en retard, elle travaille avec quelques fournisseurs.

Pour les fruits par exemple, Sandrine se limite aux fraises. Mais quelles fraises! La Mara des Bois relègue la fameuse gariguette au rang de la banalité. Elle a un parfum et un goût délicieux et naturellement sucré.

Idem pour les tomates, Sandrine cultive 22 variétés anciennes: tomates-ananas, Black from Tula, Corne des Andes, Cœur de Bœuf (la vraie, pas les contrefaçons que l'on voit sur la grande majorité des étals), etc. Elles poussent dans des tunnels non chauffés, de début juillet à fin octobre. Elle produit aussi des courgettes, carottes, panais, concombres, melons, pastèque, topinambours, racine de persil, cerfeuil et différentes herbes aromatiques ou fleurs.

Sur ses quatre hectares de terrain, trois sont cultivés. Ce qu'elle vend sur place est bio ou non et elle propose encore d'autres produits fournis par ses contacts, de vrais partenaires.

Les meilleurs chefs du pays ne s'y trompent pas et se fournissent régulièrement aux Paniers de Sandrine (Cyril Molard pour Ma Langue Sourit, René Mathieu pour La Distillerie), Jéremmy Parjouet pour le Le Lion d'Or)…

Toutefois, Sandrine ne souhaite pas agrandir ses cultures et vise les 200 paniers par semaine, chiffre qu'elle a quasiment atteint. Parce que s'agrandir, c'est compliqué. Et que cela implique une organisation plus lourde à gérer, peut-être au détriment de la qualité.

La Grenge Kuerf à Walferdange fournit elle aussi des produits de son jardin. Ils sont vendus sur les marchés mais aussi avec un système d'abonnements de paniers livrés. La Grenge Kuerf est gérée par Co-Labor, entreprise d'insertion par le travail. Autre adresse en train de devenir une jolie référence: Chez Julie. Il faudra néanmoins vous déplacer (rue de Bonnevoie à Luxembourg) pour récupérer votre panier de fruits et légumes bio.



Sur le même sujet

Bio et terroir: Manger local et bio au Luxembourg
Le petit Luxembourg offre de nombreuses opportunités pour manger des produits cultivés au pays, issus de l'agriculture biologique ou raisonnée. Vente à la ferme, marchés ou paniers de produits de saison, ceux qui veulent manger local et/ou bio ont l'embarras du choix. Nous avons recherché les adresses.
Hoffmann mit Frau Nathalie. Auch sie hilft im Laden mit.