Changer d'édition

Tapis rouge pour le cinéma luxembourgeois
Culture 3 min. 06.07.2021
Festival de Cannes

Tapis rouge pour le cinéma luxembourgeois

Le jury sera présidé par le réalisateur américain Spike Lee, premier Noir à occuper cette fonction dans l'histoire du festival.
Festival de Cannes

Tapis rouge pour le cinéma luxembourgeois

Le jury sera présidé par le réalisateur américain Spike Lee, premier Noir à occuper cette fonction dans l'histoire du festival.
Photo: AFP
Culture 3 min. 06.07.2021
Festival de Cannes

Tapis rouge pour le cinéma luxembourgeois

Le 74e festival de Cannes s'ouvre mardi soir sur la Croisette, dans une version adaptée aux mesures sanitaires. Le Grand-Duché est en lice pour la palme d'or avec «Les Intranquilles», et présentera également deux autres films hors compétition.

(m.d. avec Marc Thill) Après une édition 2020 annulée en raison du covid, le cinéma mondial est de nouveau célébré dans le sud de la France: le 74e festival de Cannes débute ce mardi soir, et animera la Croisette jusqu'au 17 juillet. Près de deux semaines pour laisser le temps au jury, présidé par le réalisateur Spike Lee, de voir les 24 films en compétition pour la palme d'or.


Cannes film festival general delegate Thierry Fremaux (L) and French director of the Cannes film festival Pierre Lescure attend a press conference, in Paris, on June 3, 2021, to announce the Official Selection of the 74th Cannes Film Festival to be held from July 6 until July 17, 2021. (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Une coproduction luxembourgeoise en lice à Cannes
Porté par la Belgique, la France et le Luxembourg, le film «Les Intranquilles» de Joachim Lafosse fait partie de la sélection officielle du 74e Festival de Cannes, présentée ce jeudi.

Parmi eux, la coproduction luxembourgeoise «Les Intranquilles» du jeune réalisateur belge Joachim Lafosse. Jani Thiltges s'est associé à des sociétés de production belges et françaises. Le producteur de Samsa Film avait déjà décroché un succès important à Cannes avec Joachim Lafosse. En 2012, «A perdre la raison» avait été projeté sur la Croisette dans la catégorie «Un certain regard», et l'actrice Émilie Dequenne avait alors remporté le prix d'interprétation. 

«Les Intranquilles» est un drame relationnel autour du couple et de la bipolarité, porté par Leïla Bekhti et Damien Bonnard. Le film se mesurera entre autres à «The French Dispatch» de Wes Anderson, «Tout s'est bien passé» de François Ozon, ou encore «Benedetta» de  Paul Verhoeven.

Samsa Film présente également une deuxième production, hors compétition, le film d'animation «Where is Anne Franck» du cinéaste israélien Ari Folman. Une fois encore, Jani Thiltges figure au générique en tant que producteur principal, tout comme Doghouse Films de Differdange. Cette création d'Ari Folman donnera une toute nouvelle dimension au journal d'Anne Frank, et devrait marquer l'histoire de la Croisette, comme l'avait fait «Valse avec Bachir» en 2008. 

Un troisième film, d'animation là encore, portera les couleurs du Luxembourg à Cannes. «Le Sommet des Dieux», une adaptation du manga du même nom de Jirô Taniguchi, lui-même inspiré d'un roman de Baku Yumemakura, sera présenté en avant-première et en tant que film officiel de Cannes au «Cinéma de la Plage» le 10 juillet. Le film a été coproduit par Mélusine Production du producteur Stéphan Roelants et réalisé dans son Studio 352 à Contern. Il a été réalisé par Patrick Imbert, qui a également réalisé le film d'animation «Le Grand Méchant Renard et autres contes».

Et si l'édition 2021 du Festival devra s'adapter aux mesures covid, empêchant la tenue de la journée luxembourgeoise sous sa forme traditionnelle, les affaires devraient également aller bon train. Film Fund Luxembourg aura de nouveau un pavillon au marché du film de Cannes, pour lequel 23 sociétés cinématographiques luxembourgeoises se sont déjà inscrites pour rencontrer des cinéastes étrangers. 

«Cannes sera certainement plus calme cette année, mais ce ne sera pas nécessairement mauvais pour les affaires», déclare au Luxemburger Wort Guy Daleiden, directeur du Film Fund. «Les Canadiens vont certainement nous manquer, sinon bien sûr les Américains et les Asiatiques, même si le Luxembourg a moins à voir avec eux dans le domaine du cinéma.» Le covid limite encore les voyages depuis l'extérieur de l'Union européenne et, à cet égard, le marché du film sera cette fois-ci très européen, les sociétés luxembourgeoises étant les plus représentées. 

Le Fonds du film devrait néanmoins parvenir à concrétiser un accord avec le Sénégal, évoqué lors de la visite d'Etat en 2019, mais également avec Israël et le Portugal. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Du 4 au 14 mars, l'événement culturel tiendra le haut de l'affiche, mais en mode virtuel cette année. Pour son directeur artistique, il fallait tout de même que le LuxFilmFest sorte de l'obscurité de la pandémie.
- Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Vingt-quatre heures après des nominations aux Oscars critiquées pour leur manque de diversité, le Festival de Cannes frappe fort en désignant le réalisateur américain comme prochain président du jury et premier Noir à occuper cette fonction.
ARCHIV - 16.02.2016, Berlin: US-Regisseur und Spike Lee stellt den Film "Chi-Raq" auf der Berlinale vor. (zu dpa Oscar-Preisträger Spike Lee führt Jury vom Filmfestival in Cannes) Foto: Britta Pedersen/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Grand-Duché affichera quatre films au prestigieux Festival, qui s'ouvre mardi, dont trois en compétition officielle « Un certain regard » et un film à la « Quinzaine des Réalisateurs ».
Le long-métrage «Viendra le feu» d'Oliver Laxe ainsi que le film d'animation «Les hirondelles de Kaboul» et «Chambre 212» ont été annoncés en sélection officielle au 72ème Festival du cinéma international.