Festival de BD à Contern les 15 et 16 juillet

Culture geek et neuvième art

Le marché des BD est un incontournable.
Le marché des BD est un incontournable.
Photo: Festival BD Contern

Par Antoine Grimée

Samedi 15 et dimanche 16 juillet 2017 a lieu la 24e édition du festival de BD de Contern, incontournable rendez-vous pour amateurs et collectionneurs de neuvième art et curieux en tout genre.

Comme tous les ans, les visiteurs pourront faire dédicacer leurs albums par la cinquantaine d’auteurs présents et visiter les stands des revendeurs pour découvrir des nouveautés et agrandir – ou commencer – sa propre collection. Mais le festival se veut avant tout «ouvert à tous, du fan averti au novice, en passant par le badaud voulant passer un bon moment», comme le souligne le président Ari Arrensdorff.

Le festival offrira donc également de nombreuses animations et activités tout au long du week-end: clowns, fanfares, concours et ateliers hauts en couleurs seront au rendez-vous pour distraire petits et grands. Les différentes associations de la commune de Contern s’occuperont quant à elles de sustenter tout ce beau monde.

Poster: Festival BD Contern

Cette année, et pour la première fois, l’affiche a été créée par un auteur de comics anglais habitant aux Etats-Unis, Mike Perkins, le célèbre dessinateur de «Iron Fist». Ayant découvert le festival de Contern pour la première fois en 2012, dans le cadre d’une tournée avec l’éditeur allemand Panini, il est tout de suite tombé sous le charme.

Un festival hétéroclite

En effet, si les conventions aux Etats-Unis se focalisent beaucoup sur les adaptations des comics au cinéma ou à la télévision, à Contern, «on célèbre l’amour qui unit les fans aux auteurs, sans distinction de genres, le tout dans une ambiance conviviale», selon Mike Perkins. En tant que président d’honneur du festival, il n’est sûrement pas étranger à la venue de grands noms du comic américain comme Charlie Adlard, l’auteur de «Walking Dead», Michael Carey, ou encore Will Simpson, le storyboardiste de «Game of Thrones». S’il connaît nombre de ces auteurs personnellement, il avoue en rigolant: «le festival m’a permis d’inviter des auteurs que je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer, et dont j’apprécie énormément le travail … mais sans avoir à me ruiner!»

Ces auteurs anglosaxons viennent enrichir la sélection habituellement plus tournée vers la bande dessinée franco-belge, qui reste bien évidemment présente dans cette 24e édition du festival. On retiendra par exemple Stédo, auteur de la série «Napoléon», Pascal Bresson, Goum ou Olivier Cinna et son magnifique «Hibakusha». Dans un registre plus léger on pourra rencontrer Rodrigue, le père de «Cubitus», Batem, D’Auwe ou Pica, l’auteur des «Profs». Les tout-petits trouveront eux leur bonheur avec les albums des frères Hoyas, de Ghislaine Dulier ou ceux de Véronique Hermouet.

Une rue pour Roger Leiner

On pourra aussi visiter les nombreuses expositions que propose le festival, dont une dédiée aux «Voyages improbables» de Turf, qui se targue d’être «la plus petite exposition de bande dessinée du monde». Attention à ne pas la rater donc.

Les visiteurs ont l'occasion de parler avec les artistes.
Les visiteurs ont l'occasion de parler avec les artistes.
Photo: Archives Festival BD Contern

Le festival propose bien sûr aussi une sélection d’auteurs luxembourgeois, comme l’incontournable Lucien Czuga, ou encore Marc Angel, alias Mangro, John Rech et Andy Genen. La vocation du festival étant la promotion de la bande dessinée au sens large, il est bien normal qu’une sélection d’auteurs en herbe vienne prêter main-forte aux aînés.

On pourra donc notamment rencontrer Felicia Brémin, originaire de Contern, Sylvain Marzo et la jeune mangaka Sabrina Kaufmann. Cette dernière est d'ailleurs l'unique ambassadrice du genre, ce à quoi Ari Arrensdorff promet de remédier dans les prochaines éditions du festival.

En hommage à Roger Leiner, qui nous a quittés en décembre dernier, une exposition rétrospective pourra être visitée, avec à la clef une quarantaine de planches et de dessins rendant compte du travail exceptionnel de cet artiste particulièrement prolifique. On pourra également assister le samedi à 15 heures à l’inauguration de la rue Roger Leiner.

Du nouveau pour la bibliothèque

Le projet d'une bibliothèque à Contern, exclusivement dédiée à la bande dessinée, commence à prendre forme. Le conseil communal a déjà voté la création d'un poste de fonctionnaire en charge de la mise en œuvre dudit projet. Les locaux de l'ancienne école, prévus à cet effet commencent dès à présent à se vider, afin de pouvoir accueillir, si tout va bien, la collection qui compte déjà 40.000 pièces, d'ici la fin de l'année.

Plus d'informations sur www.bdcontern.lu/